Le retour à trois opérateurs sur le marché français de la téléphonie pourrait bien être une proche réalité. Martin Bouygues et Patrick Drahi seraient en tout cas en discussions sur un possible rachat de Bouygues Telecom par SFR-Numericable (Altice), tandis que les autorités françaises n’y seraient pas opposées.

Bouygues Telecom

Si l’on en croit les informations du journal financier Bloomberg, des discussions informelles sont en cours entre le groupe Altice et Bouygues pour le rachat de la filière télécom de ce dernier. Si le média ne dévoile pas ses sources, il explique également qu’Altice pense pouvoir convaincre les autorités françaises du bien-fondé de l’opération, même s’il implique un retour à trois opérateurs. Ainsi, le groupe pourrait prochainement soumettre une offre dont on estime qu’elle se situerait au moins à 8 milliards d’euros.

La possibilité d’un deal et d’une vente de Bouygues Telecom était revenue sur la table la semaine dernière après la parution d’un article de BFM Business expliquant la volonté d’Altice de mettre la main sur Bouygues Telecom. Et déjà à ce moment-là, ce n’était pas la première fois que l’on évoquait une vente de Bouygues Telecom. L’an passé, Orange et Free avaient même soumis des offres pour la filiale de Bouygues, mais Bercy s’était opposé à la première tandis que la seconde avait été estimée trop basse par Martin Bouygues. Quelques mois plus tard, il semblerait que le gouvernement ait changé d’avis et qu’un retour à trois opérateurs soit possible, toujours selon Bloomberg, à condition que l’opération de rachat ne se solde pas par des pertes d’emploi. Il n’a en tout cas pas communiqué son opposition à la chose, Bouygues Telecom ayant déjà annoncé un plan de restructuration.