Rien n’est officiel, mais les risques sont bel et bien là. Désormais propriété d’Altice (Numericable), avec le rachat de SFR et Virgin Mobile (OMEA Telecom), les marques de télécoms sont bien trop nombreuses : Buzz, Joe Mobile, RED SFR, Virgin Mobile… Le numéro 2 des télécoms préparerait donc une grosse restructuration de ses offres.

What-is-a-SWOT-Analysis-Definition-Purpose-and-Examples

 

Altice veut être numéro 1, un point c’est tout

Altice (Numericable) est gourmand. Je vous rappelle les chiffres : 13 milliards d’euros pour l’achat de SFR, 7,4 milliards de dollars pour Portugal Telecom, pas de montant communiqué pour Virgin Mobile France (mais la valorisation de l’entreprise de 325 millions d’euros) et enfin une dernière offre de 3,9 milliards d’euros pour racheter les 20 % de Vivendi restants (pour SFR).

Avec toutes ces acquisitions et ces mouvements de marché, Altice occupe la deuxième place des télécoms en France et vise naturellement la première place, devant Orange, dans le Très Haut Débit fixe et le mobile.

 

Les changements n’ont pas attendu les officialisations

Depuis l’officialisation des rachats et même avant, de nombreux changements sont intervenus. Numericable, par exemple, envisage d’augmenter ses tarifs de « 1 à 2 euros », une hausse justifiée par le niveau de qualité des offres des clients

Capture d’écran 2015-02-20 à 10.42.27

Courrier envoyé aux clients Numericable

Numericable a de son côté mis fin à ses offres « iStart ADSL », l’opérateur ne pousse désormais que son offre câble (en FTTLA), c’est SFR qui se chargera de pousser les offres ADSL.

Les changements sont également intervenus chez Virgin Mobile. L’opérateur Full MVNO avait signé, il y a quelques années maintenant, des contrats d’itinérance avec plusieurs opérateurs français et en avait profité pour lancer l’offre « VIP » permettant de passer d’un réseau à un autre, pour profiter des meilleures couvertures disponibles. Désormais, Virgin Mobile sera 100 % réseau de SFR. Libre (donc) aux utilisateurs des offres VIP de quitter Virgin Mobile, même si leur période d’engagement n’est pas terminée.

 

Joe Mobile, RED SFR et Virgin Mobile : la fin ?

Joe Mobile est un opérateur virtuel associé à SFR, qui propose une offre « à la carte ». Pour lutter contre la fuite des clients de cartes prépayées mais aussi contre l’émergence des offres low-cost, SFR avait placé un de ses responsables à la tête de ce nouvel opérateur. Pour 5 à 20 euros, les clients peuvent ici personnaliser leurs offres, et surtout éviter les hors-forfaits. Une des fonctions les plus intéressantes est la possibilité de gérer les forfaits de toute la famille à partir d’un seul compte via un « cockpit » en ligne, idéal pour contrôler la consommation des enfants.

Pourquoi peut-on craindre la disparition de Joe Mobile ? L’entreprise « SNBL » (exploitant de la marque Joe Mobile) a été dissoute le 31 décembre dernier, dans le sillage du rachat de SFR, et réintégrée dans SFR le 1er janvier 2015. Depuis, aucune nouvelle offre ni campagne de communication n’a été lancée.

Avec un chiffre d’affaires qui diminue depuis deux ans et une baisse de son nombre de clients, Virgin Mobile est également sur la sellette. Virgin Mobile a prévu une annonce le 25 février prochain, comme il l’a annoncé à travers un tweet.

Changement de nom ? Fusion avec Joe Mobile ? Fusion avec RED SFR ? De nouvelles offres ? Difficile de spéculer, néanmoins de nombreux utilisateurs s’attendent à une annonce de fusion. Altice est en effet dans un processus de réduction des coûts important, et le groupe de Patrick Drahi doit assumer 600 millions d’euros de remboursement par an. Le numéro 2 des télécoms a débuté par une négociation avec ses prestataires externes : au total, 4 milliards d’euros par an sont alloués à des contrats externes, et plus de 400 millions d’euros d’économies sont envisagés.

Le groupe Numericable-SFR a donc plusieurs choix disponibles pour réduire les frais de gestion, de marketing et de communication. Virgin Mobile pourrait avaler RED SFR, et l’inverse est également envisageable. Le groupe Numericable-SFR pourrait donc se retrouver avec trois offres distinctes : une offre TV avec Numericable, une offre « forfaits » mobile et fixe avec SFR et des offres plus agressives à destination des jeunes avec Virgin Mobile ou RED SFR. Et pour Joe Mobile, les offres sont-elles assez différentiantes ? Par soucis d’économie, il semble fort probable que Joe Mobile soit intégré dans Virgin Mobile ou RED SFR. Des mouvements qui nous rappellent bien évidemment la disparition de B&YOU au profit des offres Bouygues Telecom en novembre dernier.

Ces changements sont sensibles, et l’Autorité de la concurrence est en embuscade et pourrait s’en mêler. L’ARCEP (régulateur des télécoms) veille également au grain. Plus de nouvelles… le 25 février prochain !