Les abonnés SFR ont commencé, dès cet après-midi, à recevoir des informations au sujet de leur opérateur. Il est question d’une révision de sa politique tarifaire en matière de services, qui prendra effet le 1er avril prochain. Et non, ce n’est pas une blague.

SFR

SFR, récemment racheté par un Numericable visiblement enclin à resserrer les cordons de la bourse, publie ce jour une révision des tarifs de ses services. Premier point à noter, bien caché en bas de page : le service de billetterie SFR Live Pass, proposé jusqu’ici en partenariat avec le site Digitik, fermera ses portes le 31 mars prochain. Dommage pour ceux qui avaient l’habitude d’y retrouver quelques billets pour des festivals souvent pris d’assauts chez les autres vendeurs, ou qui profitaient des réductions proposées ponctuellement par l’opérateur.

Le reste des changements institués par SFR à partir du 1er avril prochain s’avère jouer en la défaveur des abonnés de l’opérateur. En matière de renouvellement de mobiles, il faudra, pour les abonnés Gold, patienter 24 mois avant de se voir proposer un mobile à prix préférentiel, contre 21 mois actuellement. Les abonnés Silver conservent quant à eux leur fréquence de changement à 24 mois et les abonnés Platine, à 18 mois. Certains services, qui n’étaient pas mentionnés jusqu’alors, deviennent payants pour les clients des formules Gold et Silver : ils devront s’acquitter d’une facture de 9 euros pour réaliser un transfert ou une sauvegarde de données (contacts, photos, SMS/MMS) mais aussi pour bénéficier d’un « accompagnement personnalisé » sur l’utilisation de leur téléphone. Quant aux abonnés RED, ils seront bien avisés de consulter la nombreuse liste d’options et de services payants dans le cadre de leur formule sans engagement. SFR a toutefois précisé à nos confrères d’igen.fr que les tarifs dédiés aux abonnés RED n’ont pas été modifiés au passage.

SFR

Notez qu’en parallèle, les abonnés box chez SFR ont également reçu une surprise peu agréable (voire capture d’écran ci-dessus) : ils verront leur facture augmenter de 2 euros mensuels dès ce mois de mars. Certaines fuites avaient d’ailleurs évoqué une hausse tarifaire valable pour les forfaits souscrits avant le 18 novembre 2014, soit avant le passage aux box Numericable, ce qui pointerait vers une politique de migration forcée vers ces nouvelles formules.