Numericable-SFR a fini l’année dans le rouge. Le chiffre d’affaires, comme le nombre d’abonnés mobiles sont en baisse. Le rachat de SFR par Numericable a pesé lourd dans les finances de l’ensemble.

groupe numericable sfr

Avec un chiffre d’affaires en baisse de 5 % par rapport à 2013 et s’établissant au 31 décembre 2014 à 11,4 milliards d’euros et une perte nette de 175 millions d’euros, Numericable-SFR n’est pas au meilleur de sa forme. De mauvais chiffres qui s’expliquent essentiellement par le rachat de SFR effectué l’année dernière. Numericable a en effet racheté SFR mai dernier mais n’a pu réellement mettre la main dessus qu’à la fin du mois de novembre. Et durant ce laps de temps, Numericable a du payer les intérêts des prêts effectués dans le cadre du rachat de SFR sans pouvoir profiter des revenus générés par l’opérateur au carré rouge. Thierry Lemaitre, le directeur du groupe s’est toutefois voulu rassurant et a indiqué, lors de la présentation des résultats : “Attendez les comptes du premier trimestre pour juger”.

resultat financier sfr numericable 2014

L’endettement du groupe n’explique pas tout. Numericable-SFR reconnaît avoir encore beaucoup souffert de la forte concurrence des opérateurs mobiles en 2014. Le nombre de clients total s’établit à la fin de l’année dernière à 22,939 millions, en baisse de 1,2 % par rapport à 2013. Dans le détail, ce sont surtout les forfaits mobiles à destination du grand public qui chutent le plus, de 4,9 % pour s’établir à 16,238 millions de clients. Parmi ces derniers, les clients disposant de forfaits pré-payés ont baissé de 14 %. Plus grave encore, l’ARPU (Average Revenue Per Unit, ce que rapporte chaque client) de ces utilisateurs grand public est en baisse de 5,9 % par rapport à 2013. En d’autres termes, non seulement Numericable-SFR perd des clients, mais en plus ces derniers lui rapporte de moins en moins.

nombre client mobile 2014 sfr numericable

Rare point positif de ce bilan financier, la fibre se porte bien. Le nombre de clients ayant opté pour la fibre a augmenté de 4,5 % l’année dernière, pour un ARPU stable. SFR-Numericable croit beaucoup en ce marché et compte sur elle pour tenter de combler le manque à gagner dû au mobile. Enfin, le directeur financier a dévoilé les objectif que s’est fixé Numericable-SFR pour 2015, pour l’activité grand public :

  • Simplification de la gamme d’offres et de la stratégie de marque
  • Accroissement de l’utilisation du réseau Fibre
  • Amélioration de la gestion de la relation client
  • Optimisation de la présence et de la performance de la distribution en boutique