Bouygues Telecom vient d’annoncer le lancement de son réseau LoRa au mois de juin prochain, un réseau uniquement destiné aux petits objets connectés. La faible consommation devrait permettre de créer des capteurs connectés sur piles capables de tenir plusieurs années sans recharge.

LoRa Bouygues

L’opérateur français Bouygues Telecom va déployer en juin prochain son réseau mobile LoRa (pour Long Range) dédié à l’Internet des objets. Il est de type Low Power Wide Area Network (LPWAN). Son rôle sera de permettre à tous les petits objets connectés (capteurs de température, d’humidité, de présence, etc.) de communiquer avec un serveur central, par le biais de relais. Le débit n’est pas mis en avant puisqu’il faudra se contenter 0,3 à 50 kbps. Nous ne sommes alors pas loin des modems 56k ! À la place, c’est la faible consommation énergétique qui est mise en avant puisqu’il serait possible pour les capteurs d’utiliser une simple pile pour une autonomie de quelques années. La portée est également un point fort de la technologie dans la mesure où il serait possible pour les antennes d’atteindre 15 km de portée, grâce à une bonne sensibilité (environ 140 dBm) et une forte puissance d’émission (20dBm).

Le réseau LoRa est intelligent puisqu’il s’adapte aux appareils qu’il a en face de lui. Ainsi, le débit et la puissance du signal seront modifiés pour les besoins de chaque appareil grâce à la technique ADR (adaptive data rate). Les objets connectés seront répartis dans trois classes, selon leurs besoins de communication. La class A est conçue pour les objets n’ayant pas de gros besoins en communication. Ainsi, il ne pourra recevoir des données uniquement après avoir lui-même envoyé des données. La classe B fonctionne quasiment de la même manière, mais dispose de temps d’écoute pour recevoir les données à certaines périodes. Enfin, la classe C peut continuellement recevoir des données, sauf lorsque l’appareil est en mode émission. L’ensemble du réseau est chiffré avec l’utilisation de trois clés différentes pour le réseau, l’application et l’appareil sous forme d’identifiants de 64 à 128 bits.

LoRa network

Le réseau de Bouygues Telecom est déjà actif sur la ville de Grenoble puisque l’entreprise y réalise des expérimentations. À partir du mois de juin, la ville d’Issy-les-Moulineaux et une partie de Paris seront couvertes. Dès la fin de l’année, Bouygues prévoit d’utiliser ses 15 000 points hauts pour couvrir 500 communes, dont Paris, Marseille, Lyon, Lille, Nice, Rennes, Nantes, Montpellier et Angers. Ainsi, Bouygues Telecom proposera une offre commerciale pour les domaines de l’Internet des objets (IoT) mais aussi du Machine to Machine (M2M). Le réseau LoRa est en cours de déploiement dans d’autres pays comme aux Pays-Bas (KPN), en Suisse (Swisscom), en Belgique (Belgacom) et en Afrique du Sud (Fastnet).