Stéphane Richard, le patron d’Orange, les prix des communications mobiles en France sont tellement bas qu’une baisse supplémentaire s’apparenterait « à de la folie ».

stephane richard orange

Le PDG d’Orange était invité samedi dernier sur le plateau de iTélé à l’occasion de l’émission « On n’arrête pas l’éco ». Les journalistes d’iTélé, France Inter et Les Echos ont pu poser des questions portant aussi bien sur le rachat de Dailymotion que sur la fin des cabines téléphoniques mais aussi et surtout la guerre des prix des forfaits mobiles. Sur ce sujet, Stéphane Richard s’est montré particulièrement remonté. Il insiste tout d’abord sur le fait « que les prix ont baissé de 45 % en 3 ans » et que grâce à cette baisse de prix, Orange a « rendu 10 milliards d’euros de pouvoir d’achat aux Français ». Grognon, Stéphane Richard ne manque de souligner que personne n’a remercié Orange pour cela.

Le patron d’Orange indique également que les prix des forfaits mobiles en France « font parties des plus bas au monde ». Tellement bas d’ailleurs que lorsque Google a annoncé son Project Fi et son forfait de base à 30 dollars par mois, « cela nous a bien fait rigoler en France ». Sur ce point, on ne pas lui donner tort. Mais c’est surtout un exemple qui reflète bien les ravages de la guerre des prix en France. Pour Stéphane Richard, désormais, il faut « arrêter de croire qu’on va continuer la guerre de prix. En matière tarifaire, il n’y a pas de marge de baisse. Dire que les prix vont continuer de baisser, c’est une folie ! ». Le patron d’Orange ne veut pas croire que Free pourrait encore baisser les prix de ses forfaits cette année. C’est pourtant ce qu’avait laissé entendre Xavier Niel l’année dernière en indiquant que Free s’était « un peu endormi » dans le domaine de la téléphonie mobile. Et d’annoncer dans la foulée une keynote qui se tiendra entre le mois de février et août prochain.

Il est possible de retrouver l’interview complète de Stéphane Richard ci-dessous. Le passage sur la guerre des prix commence à 13:30.