Orange vient de publier ses résultats financiers pour le premier trimestre de l’année. Des résultats contrastés puisque si Orange gagne toujours des clients, cela ne lui suffit pas à retrouver la croissance.

2014-09-30T180603Z_1007140001_LYNXNPEA8T0U9_RTROPTP_3_OFRIN-BPI-FRANCE-ORANGE_original

Malgré tout, Orange se montre satisfait de son premier trimestre pour l’année 2015. Son chiffre d’affaires s’établit à 9,7 milliards d’euros, soit une baisse de 0,9 % par rapport à l’année dernière. Un chiffre d’affaires provenant essentiellement de ses services mobiles, qui représentent 4,2 milliards d’euros (43,29 % de son CA) et qui est encore majoritairement effectué en France. Ses résultats nets sont 2,9 milliards d’euros, soit une marge 30 %, en baisse de 1,9 % par rapport à l’année dernière. Orange se dit toutefois satisfait de cette performance et indique que « les efforts continus sur les coûts indirects permettent de diviser par 2 la baisse de l’EBITDA retraité, soit -55 millions d’euros au 1er trimestre 2015 contre une baisse de -120 millions d’euros au 1er trimestre 2014, à base comparable ». Orange continue de faire des économies, ce qui semble payer.

orange ca t1 2015

Comme d’habitude dans le rapport financier d’Orange, c’est son nombre d’abonnés mobiles qui nous intéresse. Et de ce point de vue, le premier trimestre a été fructueux pour le premier opérateur français. Orange indique ainsi avoir réussi à réaliser 164 000 ventes nettes de forfaits mobiles au premier trimestre, soit presque le double de celles réalisées au premier trimestre de 2014. Des ventes tirées par le marché entreprise et « un trimestre record sur les forfaits grand public ». Orange précise ainsi : « les offres premium (Open et Origami) représentent plus de 60 % des ventes brutes grand public et la 4G totalise + 800 000 clients supplémentaires sur le trimestre ».

orange abonnes mobiles t1 2015

Dans le détail Orange précise que le taux de résiliation des contrats s’élève à 14,2 % pour le premier trimestre de cette année, ce qui est « son plus bas niveau depuis 2010 ». Au 31 mars dernier, Orange enregistrait également 4,5 millions de clients disposant de la 4G, assurait couvrir 75,5 % de la population en 4G et couvrir 17 villes en 4G+, ce qui, pour ce dernier chiffre, n’a pas changé depuis la fin de 2014.