L’association de défense des consommateurs Familles Rurales vient de lancer une action de groupe devant la justice à l’encontre de l’opérateur SFR. L’association reproche à l’opérateur au carré rouge des pratiques commerciales illicites en 2013. En cause : la carte de couverture 4G qui avait tendance à étendre la couverture réseau là où il n’y en avait pas.

antennes

En 2013, Familles Rurales avait déjà mis en garde les opérateurs sur leurs pratiques commerciales que l’association estimait trompeuses. Selon elle, les brochures, sites Internet et publicités laissaient croire au consommateur que la 4G était disponible un peu partout en France. Or, à l’époque, le pourcentage du territoire couvert était ridiculement bas puisque le réseau venait à peine d’être déployé. SFR n’avait alors pas fait évoluer ses pratiques (communiquant sur la 4G et la Dual Carrier en tant que très haut débit mobile) et Familles Rurales avait assigné l’opérateur devant la justice où l’affaire suit son cours. Depuis le 1er octobre 2014, les associations de défense des consommateurs ont le droit d’intenter des recours collectifs devant la justice pour que les clients lésés puissent obtenir une réparation individuelle. C’est en ce but que Familles Rurales vient de lancer cette procédure de recours collectif contre SFR.

L’association souhaite que les abonnés de SFR reçoivent une réparation du fait du préjudice subit. Quel préjudice ? Selon Familles Rurales, l’information sur la couverture 4G fournie par SFR était trompeuse, comme l’a fait remarquée l’ARCEP lors de son étude publiée en juillet dernier. La carte de couverture 4G en ligne sur le site de l’opérateur était en effet fausse, faisant parfois croire aux clients qu’ils pourraient recevoir la 4G alors que ce n’était pas le cas. Les consommateurs auraient donc choisi un forfait 4G (parfois plus coûteux) mais également un terminal compatible 4G (là encore plus coûteux). Au final, les clients ne pouvaient pas capter le réseau 4G chez eux, malgré un forfait et un mobile compatibles.

L’association souhaite donc que les clients de SFR qui se sont trouvés dans cette situation puissent être remboursés de l’achat de leur terminal et reçoivent un dédommagement pour le surcoût engendré par le forfait 4G. Les personnes qui se reconnaissent dans la situation peuvent contacter Familles Rurales pour se joindre à l’action de groupe.