SFR vient de publier sur son site Internet le calendrier estimé de mise à jour des terminaux Sony Xperia et Samsung Galaxy vers Android 5.1 Lollipop. L’occasion de découvrir en détail les dates d’arrivée (estimées) de la version 5.1 d’Android Lollipop sur les Samsung Galaxy S6, S6 edge, S5 mais aussi Sony Xperia Z3, Z3 Compact, Z2, Z1, Z1 Compact, Z, Z Ultra, Tablet Z et M2.

mises-a-jour-smartphones-sfr-ete-20151

Le Lab SFR est constitué d’une équipe technique chargée de tester et valider les smartphones et tablettes mis en vente par SFR. C’est notamment eux qui valident les mises à jour OTA des smartphones sous Android. L’équipe vient de publier sur le site de SFR le calendrier estimé des mises à jour des terminaux Samsung Galaxy et Sony Xperia vers Android 5.1 Lollipop. Bien entendu, l’information concerne uniquement les modèles vendus par SFR disposant de l’interface personnalisée avec notamment les applications de l’opérateur. Ainsi, Android 5.1 Lollipop arrivera entre le mois d’août et septembre sur l’ensemble des terminaux, sauf pour le Galaxy S5 et le Xperia M2 puisque l’information est à confirmer. On peut donc se demander si la mise à jour OTA arrivera sur ces deux terminaux.

Pour les autres, la mise à jour sur les Galaxy S6 et S6 edge arriverait en août 2015, tout comme sur les Xperia Z3, Z3 Compact, Z2, Z1, Z1 Compact et Z Ultra. Pour les Xperia Z et Tablet Z, il faudra attendre le mois de septembre. Ce tableau permet donc d’avoir quelques indices sur l’arrivée d’Android 5.1 Lollipop sur les terminaux vendus nus et débloqués par les revendeurs. Bien souvent, les opérateurs proposent les mises à jour OTA quelques semaines (voire quelques mois pour les plus lents) après la disponibilité de la mise à jour par le constructeur.

A lire sur le sujet : La liste des appareils mis à jour vers Lollipop

SFR précise que le prochain tableau sera mis en ligne à la rentrée 2015 et on espère avoir plus d’informations sur les terminaux des autres marques, comme HTC dont les One M8 et One M9 sont absents. Mais selon l’opérateur, l’information est beaucoup plus difficile (si ce n’est impossible) à récupérer auprès des autres constructeurs.