nPerf et 4GMark ont publié leur observatoire des débits pour les opérateurs mobiles en France sur la période comprise entre le mois d’avril et le mois de juin 2015. L’occasion de découvrir en détail la qualité de service de chaque opérateur.

antenne-4G-5

4GMark et nPerf sont des applications mobiles permettant de tester les performances de sa connexion cellulaires. Les deux services ont donc chacun établi une immense base de données et peuvent proposer, chaque trimestre, un baromètre des réseaux mobiles. L’une des mesures les plus intéressantes est celle mesurant le débit maximal des terminaux mobiles en 4G. À ce petit jeu, les deux services ne donnent pas exactement les mêmes résultats puisque nPerf classe Free Mobile premier avec 37 Mbps contre 32 Mbps pour Orange, 31 Mbps pour Bouygues Telecom et 18 Mbps pour SFR. Chez 4GMark, on est à 23 Mbps chez Orange, 22 Mbps chez Bouygues Telecom, 15 Mbps chez Free et enfin 18 Mbps chez SFR. Orange et Bouygues Telecom sont au coude à coude sur les deux services alors que SFR est bon dernier. L’explication provient du protocole de test : 4GMark mêle les résultats 2G/3G/4G alors que nPerf sépare les mesures en 3G de celles réalisées en 4G. Free Mobile dispose donc d’un très bon réseau 4G (lorsqu’il existe) mais d’un réseau global moins bon lorsque les antennes 4G ne sont pas présentes.

nPerf débits 4Gmark débits 4G

 

Le débit selon l’heure de la journée

Une autre mesure intéressante concerne le débit constaté en fonction à l’heure de la journée. En 4G, celui-ci reste constant chez tous les opérateurs. En revanche, en 2G/3G, on constate qu’il s’effondre chez Free Mobile entre 8h et 23h avant un retour à la normale. Le réseau non 4G de Free Mobile est donc bien sous-dimensionné, notamment à cause de l’accord d’itinérance passé avec Orange.

Capture d’écran 2015-07-07 à 11.45.52

La latence (ping) des opérateurs

La mesure de la latence 4G est également intéressante (c’est le délai de transmission d’une information) puisqu’elle est plus élevée chez Free Mobile (avec 86 ms) alors que SFR et Bouygues Telecom obtiennent de bons résultats (66 et 67 ms) quand Orange est un peu moins bon (73 ms).

Capture d’écran 2015-07-07 à 11.45.08

Les performances avec YouTube

Au niveau de la qualité de service, 4GMark fournit des détails sur le streaming vidéo via YouTube. Free ferme la danse avec 18 % de vidéos non lues, contre 12 % chez SFR, 9 % pour Orange et 7 % chez Bouygues Telecom. Malgré un mauvais score, Free Mobile a progressé puisqu’il était question de 25% de vidéos non lues au trimestre dernier. Il est possible que la plus grande couverture 3G en propre (avec 75 % de la population couverte sans passer par l’itinérance) soit responsable de ce résultat, limitant le bridage volontaire en itinérance.

4Gmark youtube

La « couverture » de la population

Enfin, nPerf nous livre un graphique représentant le ratio de test réalisé en 4G par rapport au nombre total de tests. De quoi se faire une idée sur le taux de couverture 4G de chaque opérateur, par rapport à la population. On trouve alors Bouygues Telecom en première position avec 82 %, suivi d’Orange avec 75 % puis SFR à 63 % et Free Mobile à 50 %. Les chiffres de l’ARCEP (au 31 décembre 2014) sont quant à eux de 72% pour Orange, 71 % pour Bouygues Telecom, 53 % pour SFR et 33 % pour Free Mobile. En six mois, les opérateurs ont eu le temps de déployer de nombreuses antennes afin de revoir ces chiffres à la hausse.

Capture d’écran 2015-07-07 à 11.53.22

Pour plus de détails, vous pouvez retrouver l’étude complète de 4GMark ainsi que celle de nPerf.