La croissance des smartphones double SIM devrait continuer cette année puisque le cabinet d’analyse Strategy Analytics prévoit une hausse de 19 % des terminaux dual SIM en 2016 par rapport à 2015.

double-SIM

Cette année, le marché des smartphones dual SIM devrait représenter 431 millions de ventes. Si l’on en croit les données des analystes, ce chiffre devrait augmenter de 19 % pour atteindre 514 millions de livraisons sur l’année 2016, représentant alors environ 1/3 du marché des smartphones dans le monde estimé à 1,6 milliard de produits pour l’année prochaine. En France, les téléphones double SIM arrivent petit à petit, surtout grâce à l’impulsion des constructeurs chinois qui croient dur comme fer dans cette fonctionnalité.

C’est d’ailleurs les clients chinois qui raffolent le plus de la possibilité d’insérer deux cartes SIM, comme les clients indiens et plus globalement les utilisateurs de smartphones des pays émergents. La raison est simple : les deux emplacements des cartes SIM permettent au consommateur de choisir l’opérateur en temps réel selon les prix pratiqués dans la zone, ou encore de disposer d’une meilleure couverture, en permutant d’une carte SIM à l’autre. Les frontaliers sont également beaucoup intéressés par ce genre de smartphones, permettant d’éviter les frais de roaming à l’approche de la frontière. Enfin, les smartphones dual SIM sont de plus en plus appréciés dans le monde professionnel, ce qui évite d’avoir deux téléphones sur soi (le personnel et le professionnel), au risque d’avoir plus de mal à « décrocher » en dehors des horaires de bureau.

A lire sur le sujet : Un smartphone double SIM : pourquoi comment et pour qui ?

Pour le moment, les grands constructeurs comme Samsung proposent parfois des versions dual SIM des flagships mais uniquement dans les régions du monde intéressées par cette fonctionnalité. On imagine qu’à terme, l’ensemble des smartphones bénéficiera de cette compatibilité double SIM, malgré l’encombrement sur le PCB de deux slots. La solution pourrait alors provenir de la e-SIM, la future carte SIM virtuelle prévue pour arriver dès l’an prochain. Il manque également Apple qui n’a jamais proposé de smartphone dual SIM et qui ne compte pas, apparemment, en proposer pour son futur iPhone 6S.