À partir du 25 mai 2016, les opérateurs mobiles Orange et SFR auront le droit d’utiliser la bande 1800 MHz pour leur réseau 4G. En contrepartie, Free Mobile récupèrera 10 MHz dans cette bande, en plus des 5 MHz restitués par Bouygues Telecom depuis la fin de l’année dernière.

4G-refarming-1800-MHz-orange-sfr

Par l’intermédiaire de deux décisions détaillées dans un communiqué de presse, l’ARCEP vient d’autoriser officiellement SFR et Orange à utiliser une partie de la bande 1800 MHz pour leur réseau 4G. Actuellement, cette bande de fréquences est utilisée par les deux opérateurs mobiles dans le cadre de leur réseau 2G. À partir du 25 mai 2016, les deux opérateurs auront le droit d’utiliser chacun 10 MHz de la bande 1800 MHz pour augmenter les capacités de leur réseau mobile à très haut débit. Cette décision n’est pas une surprise puisque la situation est prévue depuis le mois de mars 2013 par le gendarme des télécoms dans son document d’orientation. En contrepartie, les deux opérateurs devront chacun restituer une partie du spectre (5 MHz) à Free Mobile, le nouvel entrant.

 

Free Mobile grand gagnant de l’opération

Depuis le mois de janvier, Free Mobile dispose de l’autorisation d’utiliser les 5 MHz de la bande 1800 MHz restitués par Bouygues Telecom après son autorisation de refarming 4G dans cette bande obtenue en octobre 2013. Si les trois opérateurs avaient le droit de demander une autorisation de refarming, seul Bouygues Telecom l’a fait, grâce à un trafic moins important que ses concurrents sur la 2G. À partir du 25 mai 2016 (ou avant si SFR et Orange restituent chacun 5 MHz de la bande 1800 MHz plus tôt que prévu), Free Mobile disposera au total de 15 MHz dans la bande 1800 MHz contre 20 MHz pour chacun des trois autres opérateurs. Ce patrimoine spectral est très important pour Free Mobile qui exploite, pour le moment, uniquement la bande 2600 MHz (rapide, mais avec une faible portée) et qui a le droit d’utiliser 5 MHz sur la bande 1800 MHz mais n’a pas encore commencé à le faire même si cela ne saurait tarder. La bande 1800 MHz permettra d’améliorer rapidement la couverture du réseau 4G de Free Mobile, en attendant l’arrivée de la bande 700 MHz.

A lire sur le sujet : Comprendre le refarming 2G chez Bouygues Telecom

L’ARCEP en profite pour rappeler que la bande 1800 MHz ne pourra pas être utilisée par SFR et Orange pour remplir leurs obligations de couverture de la zone de déploiement prioritaire représentant 18 % de la population et 63 % de la surface du territoire métropolitain. Seule la bande 800 MHz peut être utilisée pour répondre à ces exigences, à savoir une couverture de 40 % de la population de cette zone d’ici 2017 et 90 % d’ici 2020. La bande 1800 MHz sera donc plutôt utilisée pour augmenter les débits avec l’agrégation de différentes porteuses (4G+ et 4G++), et améliorer la couverture dans certaines zones.