Comme tous les mois, l’ANFR vient de publier les chiffres de son observatoire des déploiements des réseaux 2G/3G et 4G. Au mois de juillet, Free Mobile a été particulièrement actif sur le déploiement de son réseau 4G avec la plus belle progression de l’ensemble des opérateurs. Quant à Orange, il vient d’obtenir ses premières autorisations dans la bande 1800 MHz.

ANFR juillet 2015

Le mois dernier, Free Mobile avait montré sa volonté de déployer rapidement son réseau 4G avec une croissance de plus de 8 % de ses supports 4G en service par rapport au mois précédent. Pour le mois de juillet, Free Mobile est encore le meilleur élève en termes de rythme de déploiement puisque l‘opérateur a augmenté de 6,69 % le nombre de supports 4G en service. À titre de comparaison, c’est SFR-Numericable qui suit de près avec une croissance de 2,13 % contre 1,37 % pour Orange et 0,39 % pour Bouygues Telecom qui se repose sur ses lauriers. En termes de nombre de supports en service (pour rappel, un support peut accueillir plusieurs antennes), c’est Orange qui est en tête avec 7695 supports contre 6691 pour Bouygues Telecom, 3412 pour SFR – Numericable et 4258 pour Free Mobile. Au rayon des d’antennes, l’écart se réduit entre les deux derniers puisque SFR dispose de 4111 antennes dans les bandes 800 et 2600 MHz contre 4258 antennes dans la bande 2600 MHz pour Free Mobile.

 

Orange creuse l’écart sur la 4G

Ces chiffres apportent donc quelques informations. Tout d’abord, on voit bien qu’Orange distance de plus en plus Bouygues Telecom qui a fortement réduit son effort de déploiement. On imagine donc qu’Orange va conserver sa place de leader en matière de couverture de la population encore plusieurs mois, avec les 76 % récemment annoncés contre 72 % pour Bouygues Telecom depuis le mois de juin dernier. On voit également que Free Mobile est fortement handicapé par la bande 2600 MHz qui porte moins loin que la bande 800 MHz. Ainsi, SFR, avec un nombre quasi similaire de supports, couvre une part plus importante de la population. Les derniers chiffres de l’ARCEP font état de 53 % pour SFR et 33 % pour Free Mobile, au 31 décembre 2014. On imagine toutefois que cet écart s’est considérablement réduit depuis, puisqu’à l’époque, le réseau de Free Mobile était doté de 1408 antennes de moins que SFR. Toutefois, SFR profite de l’accord de mutualisation conclu avec Bouygues Telecom.

 

Orange débute ses autorisations dans la bande 1800 MHz

L’autre nouvelle, c’est la détention par Orange de 37 autorisations de supports dans la bande 1800 MHz. Ce n’est pas réellement une surprise puisque l’ARCEP a réaffirmé la semaine dernière la possibilité pour Orange et SFR de déployer leur réseau 4G dans la bande 1800 MHz à partir du 25 mai 2016, ou avant si les opérateurs le souhaitent. Orange prend donc les devants en demandant dès à présent les autorisations nécessaires afin de pouvoir déployer ses nouvelles antennes au plus vite pour proposer une meilleure couverture, et surtout, un meilleur débit à ses clients, à travers la 4G+ et 4G++ grâce à l’agrégation de plusieurs porteuses.

 

Free Mobile n’oublie pas la 3G

Enfin, au niveau de la 3G, Free Mobile continue de déployer son réseau propre, afin de diminuer sa dépendance à l’accord d’itinérance avec Orange. Ainsi, pendant le mois de juillet, Free Mobile a augmenté le nombre de supports 3G de 3,36 %.