En septembre dernier, Free Mobile avait fait évoluer son forfait à 19,99 euros par mois avec un nouveau quota de data en 4G : 50 Go mensuels. En 3G et avec un smartphone 4G, l’enveloppe diminue à 20 Go. Mais il semblerait que Free Mobile n’ait pas mis en place de bridage une fois les 20 Go dépassés.

logo-free

Le 1er septembre dernier, Free Mobile avait beaucoup fait parler de lui avec la hausse de l’enveloppe data de son forfait à 19,99 euros par mois qui était passé de 20 à 50 Go pour les clients en 4G, détenteurs d’un mobile 4G. Malgré une communication un peu floue, Free a rapidement fait savoir que les détenteurs d’un mobile 4G dans une zone 3G bénéficieraient de seulement 20 Go. Une fois le quota dépassé, un système de bridage était censé être mis en place en zone 3G, alors que le freenaute pouvait retrouver les 50 Go une fois dans une zone 4G. Mais selon les premiers retours des clients de Free Mobile, aucun bridage n’a encore été mis en place.

En effet, selon les lecteurs du site Univers Freebox, une fois le quota de 20 Go dépassé en zone 3G, le débit n’est pas bridé et l’accès Internet n’est pas non plus coupé. Comme si l’internaute était en zone 4G et bénéficiait des 30 Go supplémentaires. Toutefois, le débit est bien réduit une fois la barre des 50 Go dépassée. On peut donc se demander si Free compte un jour mettre en place le bridage, s’il le fera au cas par cas (pour des utilisateurs trop gourmands) et si l’opérateur a les moyens techniques de faire la distinction entre 3G et 4G.