L’ARCEP revient en détail sur le déploiement 3G des opérateurs et leurs obligations de couverture. Le régulateur des télécoms surveille de près Free Mobile et SFR en termes de couverture du territoire, mais également les quatre opérateurs dans le cadre du déploiement dans les communes rurales qui constituent les zones blanches.

couverture 3G ARCEP

L’épais rapport annuel de l’ARCEP sur l’investissement des opérateurs mobiles contient trois volets principaux : le déploiement 4G que l’on a abordé dans une actualité séparée ce matin, l’investissement économique des opérateurs, mais aussi le déploiement 2G et 3G. Sur ce dernier dossier, l’ARCEP reste vigilante, même si les trois opérateurs historiques ont mis en place leur réseau depuis les années 1990. En revanche, Free Mobile est arrivé dans le jeu en janvier 2010. Si les trois opérateurs devaient couvrir 99,3 % du territoire en 3G au 31 décembre 2013, Free Mobile avait l’obligation de couvrir 75 % de la population le 12 janvier 2015, puis 90 % le 12 janvier 2018. L’ARCEP précise que Free Mobile a respecté son obligation de 75 % de couverture avec environ 80 % de couverture au mois de juillet dernier.

 

SFR et 3G : une enquête en cours

En revanche, SFR est sous le coup d’une enquête administrative depuis mai 2014 pour vérifier le respect de l’obligation de couverture de 99,3 %. L’ARCEP précise que l’enquête est toujours en cours d’instruction. L’opérateur semble toutefois respecter désormais cette couverture puisque les chiffres de l’ARCEP indiquent 99 % de couverture de la population en 3G pour Orange et SFR contre 97 % pour Bouygues Telecom (qui a l’obligation de couverture de 75 % de la population) et 80 % pour Free Mobile. En termes de couverture du territoire, Orange et SFR sont au coude à coude avec 92 % contre 82 % pour Bouygues Telecom et 42 % pour Free Mobile. Pour rappel, ce dernier dispose d’un contrat d’itinérance sur le réseau 2G et 3G Orange pour bénéficier des mêmes chiffres de couverture que l’opérateur historique.

obligation couverture 3G

 

La 2G et les zones blanches

Toujours sur le dossier de la 3G, l’ARCEP rappelle l’obligation des opérateurs de couvrir 3 000 communes rurales afin d’apporter la 3G dans tous les centres-bourgs. Le gendarme des télécoms annonce qu’au mois d’octobre, 40 % du programme était réalisé et devra être achevé d’ici le 30 juin 2017. Enfin, sur la 2G, l’ARCEP précise que 171 communes sont toujours sans réseau 2G, constituant une partie de la zone blanche. Les opérateurs – sauf Free Mobile qui n’a pas de réseau 2G – devront couvrir ces communes d’ici la fin de l’année 2016 avec la mutualisation ou l’itinérance.

couverture 2G ARCEP

Quant aux chiffres précis, Orange couvre 99 % de la population et 98 % du territoire en 2G contre respectivement 99 % et 95% pour SFR et 99 % et 91 % pour Bouygues Telecom. En matière de couverture, toutes technologies confondues, Orange se place donc clairement sur la première place du podium.