La “Wi-Fi Alliance” en charge de travailler sur les normes du Wi-Fi vient de profiter du CES pour dévoiler “Halow”.

Capteur WiFi miniature, dans nos objets connectés ?

Capteur WiFi miniature, dans nos objets connectés ?

Le Wi-Fi que l’on connaît traditionnellement est utilisé dans les bandes de fréquences 2,4 GHz et 5 GHz. Ce sont les doubles bandes que l’on retrouve au sein du Wi-Fi 802.11ac dans la plupart des produits récents. Ces bandes de fréquence permettent d’obtenir une connexion haut débit pour un réseau local. Face à la multiplication des protocoles de communication dédiés à l’Internet des Objets (dont nos objets connectés, bien évidemment), la Wi-Fi Alliance vient d’annoncer une nouvelle norme.

 

Wi-Fi 802.11ah, “Halow”

Le Wi-Fi 802.11ah, que l’on appellera également par son petit nom “Halow”, profitera de trois bandes de fréquences 2,4 GHz, 5 GHz, mais également 900 MHz. Cette dernière est moins consommatrice en énergie et permet d’obtenir une meilleure couverture (à travers les murs, entre autres), ce qui sera utile pour tout ce qui touche à l’Internet des Objets (IoT).

C’est ce que l’on appelle la bande des 33 centimètres, des bandes libres utilisées en Europe pour communiquer entre “amateurs”, la fameuse radioamateur des 33 centimètres. Cette bande de fréquences s’étend de 902 MHz à 928 MHz.

 

Mieux que le 2,4 GHz ?

Pour une liaison radio à longue distance, théoriquement une radio fonctionnant à 900 MHz est meilleure que à 2,4 GHz. Cette hypothèse est fondée sur le fait que, pour une distance donnée, l’atténuation subie par les ondes radio augmente avec la fréquence de fonctionnement. Toutefois, ce n’est pas le seul facteur qui influe sur la performance de la liaison. En effet, les règles de la FCC et des autres organismes permettent d’utiliser une plus grande puissance d’émission sur la bande 2,4 GHz (2400 – 2483,5 MHz) ce qui se traduit par une distance accrue. Il sera donc intéressant de comparer les performances des deux bandes de fréquences sur les premiers routeurs compatibles Wi-Fi 802.11ah.

Toujours est-il qu’à distance équivalente, le Wi-Fi 802.11ah devrait consommer moins d’énergie que le Wi-Fi classique. C’est ce qui reste intéressant pour les objets connectés.

 

Pour remplacer le ZigBee ?

En pratique, nous pourrons certainement profiter de cette technologie dans de nombreux produits, comme les caméras de sécurité, mais aussi les ampoules connectées, qui utilise des réseaux ZigBee (basée sur la norme IEEE 802.15.4) principalement pour le moment. Ce dernier utilise la bande de fréquences 868 MHz – avec un seul canal disponible – en Europe, 915 MHz aux États-Unis et 2,4 GHz dans le monde entier.

Les premiers produits “Wi-Fi 802.11ah” seront disponibles dès cette année, selon la Wi-Fi Alliance.

Retrouvez toute l'actualité du CES 2016 →