Le contrat d’itinérance entre Free Mobile et Orange aurait rapporté un peu plus de 400 millions d’euros à ce dernier pour l’année 2015. C’est deux fois moins qu’en 2014. Cette diminution est assez logique puisque Free Mobile déploie de plus en plus son réseau, ce qui évite à ses clients d’utiliser le réseau d’Orange.

logo-free

Si l’on en croit le magazine financier L’Hedbo Bourse, repris par nos confrères du site Univers Freebox, Free Mobile aurait versé un peu plus de 400 millions d’euros à Orange dans le cadre de l’itinérance pour l’année 2015. En 2014, Free Mobile avait versé 800 millions d’euros et plus d’un milliard d’euros en 2012, date du lancement du quatrième réseau mobile français. La diminution de la facture s’explique par le déploiement progressif du réseau de Free Mobile. À chaque fois qu’un client Free Mobile utilise une antenne Orange, les communications sont facturées par l’opérateur historique. Si le client utilise une antenne Free Mobile, les communications sont bien moins chères pour le quatrième opérateur mobile. Toutefois, le contrat prévoit également une part fixe à payer, quel que soit le trafic qui passe par le réseau Orange en itinérance.

Un réseau 4G de plus en plus présent

2015 a justement été une année assez faste pour Free Mobile, puisque l’opérateur couvre désormais plus de 50 % de la population avec son réseau 4G et plus de 80 % par l’intermédiaire de son réseau 3G. On imagine que ces chiffres sont désormais un peu plus élevés puisqu’ils datent du mois d’août dernier. Entre-temps, Free Mobile a continué à déployer ses réseaux 3G et 4G, comme l’indiquent les chiffres mensuels de l’ANFR. Les chiffres de Netstat montrent également que le réseau de Free Mobile est de plus en plus utilisé par les Freenautes avec un taux d’utilisation de 69 % en janvier contre 57 % il y a un an.

 

Vers la fin de l’itinérance

À terme, Free Mobile devra se séparer de l’itinérance avec Orange, de manière progressive comme l’a indiqué l’ARCEP, en fonction des zones du territoire et des technologies utilisées. Ainsi, en 3G, l’itinérance devrait cesser entre la fin 2018 et la fin 2020 alors que l’itinérance en 2G devrait prendre fin entre 2020 et 2022. Pour les clients, la fin de l’itinérance en 3G est urgente, puisque la qualité de service chez Free Mobile en itinérance reste décevante, notamment avec la lecture des vidéos.