L’ARCEP vient de donner à Bouygues Telecom la possibilité de tester, en France, la nouvelle bande de fréquence 3,5 GHz TDD. Une bande de fréquences et une technologie déjà utilisée en Asie face à la technologie FDD utilisée en Europe.

antenne 4G

En 4G, il existe deux grandes techniques de diffusion : le FDD (Frequency Division Duplexing) et TDD (Time Division Duplexing). Comme nous l’avions expliqué dans notre dossier, la technologie TDD permet de réaliser les liaisons montantes (upload) et descendantes (download) sur une seule et même fréquence, alors que la technologie FDD nécessite d’utiliser deux fréquences différentes pour les deux opérations.

Le TDD permet donc d’attribuer aux opérateurs de doubler leur patrimoine spectral avec une même quantité de fréquences par rapport au FDD et donc d’augmenter les débits et de réduire la saturation des antennes. Le FDD est la technologie utilisée en Europe et aux États-Unis alors que la TDD est utilisée en Asie. Cette dernière est sur le point d’arriver en Europe et notamment en France comme l’a annoncé l’ARCEP.

Une expérimentation à Arcueil

La bande 3,5 GHz va être expérimentée par Bouygues Telecom comme vient de l’annoncer l’ARCEP via une décision « autorisant la société Bouygues Telecom à utiliser des fréquences de la bande 3,4 – 3,6 GHz afin de mener des expérimentations techniques ». Plus précisément, la filiale de Bouygues va « mener une expérimentation de la technologie TD-LTE sur un site situé dans la commune d’Arcueil ». La bande 3,6 GHz va donc être testée par Bouygues Telecom avec la technologie TDD de duplexage temporel que l’on trouve en Asie.

Un test pour les futures enchères

L’entreprise de Martin Bouygues va donc être le premier opérateur français à tester une technologie massivement utilisée par les opérateurs asiatiques. Bouygues Telecom pourra réaliser ses expérimentations du 1er mai au 15 septembre 2016 pour ensuite remettre un rapport détaillé de l’opération à l’ARCEP. On imagine que celui-ci sera lu avec attention pour la rédaction des appels d’offres aux futures enchères des bandes 3,5 et 2,6 GHz. Un détail est toutefois étonnant : l’ARCEP avait annoncé que seule la bande 2,6 GHz serait utilisée en mode TDD. Il est donc possible que cette expérimentation vise à déterminer si la bande 3,5 GHz mériterait d’être utilisée en mode FDD ou TDD.

Les nouvelles bandes de fréquence 4G / 5G déjà expérimentées en France