Iliad vient d’annoncer que sa filiale Free Mobile avait signé un avenant au contrat d’itinérance avec Orange. Le but est de se désengager progressivement de ce contrat qui court encore jusqu’à la fin de l’année 2020.

Borne-interactive-Free-Mobile-et-carte-SIM

Au début de l’année, l’ARCEP demandait à Free Mobile de réduire sa dépendance à Orange plus tôt que prévu, dans le cadre du contrat d’itinérance qui permet à la filiale de Xavier Niel d’utiliser le réseau 2G et 3G de l’opérateur historique. Un contrat qui rapporte de moins en moins à Orange (on parle quand même de plusieurs milliards d’euros) du fait nombre croissant d’antennes de Free Mobile qui permet d’éviter de faire passer ses clients par les antennes d’Orange. Free Mobile a bien entendu les requêtes de l’ARCEP puisqu’Iliad vient d’annoncer avoir signé un avenant au contrat d’itinérance « courant jusqu’à la fin 2020 ».

Il y a encore deux ans, on pensait que le contrat d’itinérance se terminerait en 2016 pour la partie 3G et 2018 pour la partie 2G. Finalement, si le communiqué de Free Mobile se contente d’annoncer la fin totale de l’itinérance 2G et 3G pour la fin de l’année 2020, le communiqué d’Orange va un peu plus loin. En effet, il est question d’une « limitation progressive par Free Mobile, à partir de janvier 2017, des services pour ses clients en itinérance sur le réseau d’Orange ».

Une extinction progressive

L’itinérance de Free Mobile sur le réseau Orange commencera donc à prendre fin progressivement, à partir de l’année prochaine et se déroulera sur quatre années au total. Orange et Free Mobile ont soumis leur avenant de contrat d’itinérance à l’ARCEP qui vérifiera le bien fondé de celui-ci selon les lignes directrices rendues publiques au mois de mai. Rappelons que l’ARCEP militait pour une extinction progressive de ce contrat d’itinérance. Ainsi, il était question d’une extinction prévue entre 2017 et 2019 pour la 3G et jusqu’en 2021 environ pour la 2G.

exctinction-itinérance-freemobile-orange-arcep

Le calendrier souhaité par l’ARCEP