Bonne nouvelle pour les joueurs de Pokémon Go aux États-Unis : l’opérateur américain T-Mobile vient d’annoncer que la consommation de données cellulaires du jeu Pokémon Go ne serait pas décomptée de l’enveloppe data mensuelle.

pokemon go 3

Si vous êtes un joueur invétéré de Pokémon Go, votre enveloppe data mensuelle a déjà dû commencer à fondre, même si la consommation n’est pas forcément très élevée, surtout si vous jouez souvent depuis un réseau Wi-Fi. En quelques jours, Romain a quand même réussi à consommer plus de 80 Mo lors de ses petites escapades pour aller chasser du Pokémon. Pour rassurer ses clients – et aussi surfer sur la vague médiatique entourant la sortie du jeu – l’opérateur américain T-Mobile vient d’annoncer que la consommation de données de l’application Pokémon Go ne sera pas décomptée de l’enveloppe allouée mensuellement aux clients jusqu’au mois d’août 2017.

C’est une bonne nouvelle pour les joueurs américains puisqu’aux États-Unis, les forfaits mobiles sont très coûteux dès que la quantité de données s’envole. Cette annonce pose toutefois quelques questions sur la neutralité du net. En effet, T-Mobile est déjà connu pour sa fonctionnalité Binge qui permet de réduire la quantité de données utilisée lors du visionnage des vidéos, mais en bridant la définition de celles-ci. Il ne faudrait alors pas que T-Mobile fasse, dans le futur, payer une option permettant de profiter en illimité (et pourquoi pas avec une bande passante accrue) de certains jeux.

 

La neutralité du net remise en cause ?

Une question cruciale à quelques années de la commercialisation des premières offres 5G à travers le monde. Rappelons en effet que les opérateurs mettent la pression sur la Commission européenne puisqu’ils veulent que le principe de neutralité du net soit mis à mal avec la 5G, afin de faire rentrer davantage d’argent dans les caisses avec de nombreux forfaits ou options différents.

À lire sur FrAndroid : Pokémon Go : téléchargez l’APK Android pour y jouer en France