SFR serait sur le point d’activer un premier plan de départs volontaires. Plus d’un tiers des effectifs de l’entreprise est concerné.

Logo SFR

37 % des emplois supprimés d’ici 2019

Après le rachat de SFR par Numericable, il avait été annoncé que la propulsion de l’entreprise au rang de leader des télécoms passerait par un remaniement des effectifs ainsi que des optimisations fiscales. On apprenait par la suite que SFR devrait alors passer de 14300 employés à 9000, et devrait donc supprimer  37 % des postes. Le plan toucherait essentiellement les boutiques –  62 d’après les syndicats – qui pourraient donc fermer. Aux dernières nouvelles, les employés encore en poste seraient quant à eux redirigés vers d’autres points de vente au sein du groupe.

Le premier plan de départs volontaires déjà en route

Aujourd’hui, l’entreprise serait sur le point de lancer son premier plan de « sauvegarde de l’emploi ». Il est question de 904 postes supprimés sur les 3267 prévus au total. Sur ces 904 postes, 57 sont vacants, et les 847 restants seront des départs « volontaires ».

Tout n’est pas sombre cependant pour SFR puisque LesÉchos affirme également que 630 postes devraient être créés en parallèle.