Au Maroc, Méditel est un peu le trublion des télécoms. Arrivé dans les années 2000 pour bousculer le monopole de Maroc Télécom, il s’est imposé ensuite comme le second opérateur mobile du pays. Après être rentré dans le capital de Méditel, Orange impose désormais sa marque.

Conférence de presse : Lancement de la marque Orange au Maroc

Conférence de presse : Lancement de la marque Orange au Maroc

Voilà une situation cocasse : Orange est un peu le trublion au Maroc. En effet, la marque Méditel a été rebaptisée Orange. Le groupe français avait pris 49 % du capital de Méditel en juillet dernier, un opérateur qui compte environ 10 millions d’abonnés sur un marché de 43 millions de clients (taux de pénétration du parc mobile par rapport à la population qui avoisine les 127 %).  Pour information, Inwi est le troisième opérateur mobile avec environ 27 % de parts de marché, très proche de Méditel. Méditel a été le premier opérateur à lancer son service 4G en juin 2015 et couvre désormais 42 % de la population.

hic_1604

Orange y voit un intérêt stratégique. En effet, cette filiale marocaine réunit le deuxième plus grand nombre de clients du groupe au Moyen-Orient et en Afrique, après Orange Égypte. Elle contribue à près de 10 % du chiffre d’affaires dans cette région. Orange compte désormais 55 millions de clients arabophones.

Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 40 milliards d’euros en 2015 et 154 000 salariés au 30 septembre 2016, dont 95 000 en France. Présent dans 29 pays, le groupe comptait 256 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2016, dont 194 millions de clients sur le mobile et 18 millions de clients haut débit fixe (principalement en France).