Depuis son lancement, Free Mobile a signé un contrat d’itinérance avec l’opérateur historique, Orange. Ce contrat permet à Free Mobile d’utiliser le réseau d’Orange pour ses abonnés. Les dernières données de l’application Netstat montent que la dépendance au réseau Orange est de moins en moins importante.

antenne-relai-telephone-portable-660x438

Depuis le 1er janvier, le réseau 3G d’Orange chez Free Mobile est bridé à 1 Mbit/s. Il est donc important, pour un abonné Free Mobile, d’être sur le réseau 3G et 4G de Free Mobile, pour avoir une expérience connectée convenable.

L’application Free Mobile Netstat, utilisée par plusieurs milliers d’abonnés Free Mobile, permet de suivre l’évolution de l’utilisation de réseau Free Mobile en analysant les données des utilisateurs. En tâche de fond, elle recueille les précieuses données — et peut ainsi savoir si un utilisateur est connecté à une antenne Free Mobile ou une antenne Orange.

Les chiffres ci-dessous sont calculés sur un échantillon de 18 000 clients Free Mobile, ce qui donne un résultat assez précis de la situation et ce qui permet surtout de suivre l’évolution de l’utilisation du réseau. Au 6 janvier, 76,3 % des clients Free Mobile suivis étaient connectés à une antenne Free Mobile, un chiffre en hausse constante et surtout un record.


netstat060117

Si nous regardons de plus près l’évolution depuis 2012, ce chiffre augmente constamment, au fur et à mesure du déploiement des antennes. Free a néanmoins encore de gros efforts à déployer, le débit du partenariat d’itinérance passera à 384 kbit/s en 2020, ce qui correspond au débit d’une connexion EDGE (2G).

utilisation

Il faut prendre avec des pincettes ces chiffres qui restent calculés sur un échantillon restreint. Nous avons listé les différents outils qui permettent de mener une analyse sur la couverture réseau et les débits observés d’un opérateur mobile en France.

À lire sur FrAndroid : 4G : Les meilleurs outils pour vérifier la qualité et la couverture du réseau mobile autour de vous