Bouygues vient d’annoncer les résultats financiers du groupe et notamment ceux de Bouygues Telecom. L’opérateur mobile va bien et progresse également sur le fixe. Tous les voyants sont au vert.

Sur l’année 2016, le groupe Bouygues a récolté un chiffre d’affaires de 31 768 millions d’euros, en baisse de 2 % par rapport à 2015, mais avec un bénéfice net de 632 millions d’euros, en hausse de 29 %. Bouygues Telecom va aussi très bien, avec un chiffre d’affaires de 4 761 millions d’euros (en hausse de 6% sur un an) grâce à l’augmentation du nombre de clients et « la stabilisation de l’ARPU mobile« , c’est-à-dire le revenu moyen par abonné.

Bouygues Telecom ressort avec un bénéfice net de 169 millions d’euros, avec notamment 84 millions de charges « liées à la mise en œuvre du partage de réseau avec SFR« , mais une plus-value de 104 millions d’euros pour la « cession de pylônes à Cellnex« .

1 million de clients supplémentaires en un an

Bouygues Telecom compte désormais 13 millions de clients mobiles (hors MtoM), en hausse de 1,096 millions sur un an. Au total, on note 12,13 millions de clients forfaits, 0,866 million de clients prépayés. L’entreprise précise que 65 % des clients (soit 6,9 millions d’utilisateurs) disposent d’un forfait 4G avec en moyenne 4,2 Go de données consommées par mois en décembre 2016 contre seulement 2,5 Go un an plus tôt. Rappelons qu’Orange annonçait hier 20,775 millions de clients mobiles.

La 4G et la 5G sur le devant de la scène

Pour 2017, Bouygues Telecom prévoit d’investir 1,2 milliard d’euros pour « maintenir durablement son leadership en 4G et préparer l’arrivée de la 5G », mais également pour « accélérer le déploiement de son réseau FTTH ». L’entreprise affirme son objectif de couvrir 92% de la France métropolitaine en 4G dès 2017 (contre 85 % actuellement) et 99 % en 2018. Bouygues précise que 50 % de sites supplémentaires seront ajoutés en zones denses (les grandes villes) et accélère le fibrage de ses sites radio entre eux, pour permettre à la 5G de se déployer plus rapidement.

La fibre n’est pas oubliée

Bouygues Telecom se voit également comme un FAI puissant sur le fixe, avec un objectif de 12 millions de prises commercialisées (disponibles pour les clients) sur le FTTH (et non pas de la fibre coaxiale) en 2019 et 20 millions en 2022 contre actuellement 2 millions.

À lire sur FrAndroid : Parts de marché des opérateurs : Orange loin devant Bouygues qui dépasse Free Mobile