Le directeur technique de T-Mobile, Neville Ray, a annoncé la volonté de l’opérateur d’éteindre son réseau 3G dès 2019 et la 2G à partir de 2020. La problématique est difficile, puisque de nombreux utilisateurs utilisent encore la 2G pour passer des appels.

Neville Ray, CTO de T-Mobile, a annoncé lors d’une conférence Ericsson au MWC que 30 % des clients de l’opérateur passent encore des appels en 2G et 3G. 70 % des clients passent donc des appels en VoLTE, via la 4G. Il y a aussi des entreprises qui utilisent encore la 2G et la 3G pour faire transiter des informations par les airs, par exemple pour des parcmètres connectés.

L’homme espère donc convaincre ces 30 % restants de passer à la 4G et à la VoLTE, et donc de libérer les fréquences 2G et 3G pour les réaffecter à la 4G.

 

Fin de la 3G à partir de 2019

Le CTO souhaite ainsi mettre un terme au réseau 3G à partir de 2019 et 2G à partir de 2020. L’homme a expliqué que T-Mobile a trouvé un moyen peu coûteux d’utiliser encore pendant quelques années une partie des fréquences attribuées à l’opérateur en 2G, pour répondre aux besoins des clients professionnels. Une bonne idée, puisqu’AT&T vient d’éteindre complètement son réseau 2G (non sans encombres), ce qui a permis à T-Mobile de récupérer une parties des clients professionnels qui utilisaient la 2G pour des solutions de Machine-to-Machine (M2M).

Une fois que l’opérateur aura complètement éteint ses réseaux 2G et 3G, il pourra utiliser les bandes de fréquences pour la 4G dans un premier temps, avant de les utiliser également pour la future 5G. En France, les opérateurs n’ont pas encore annoncé la fin des réseaux 2G et 3G, sauf Free Mobile pour l’itinérance avec Orange.

À lire sur FrAndroid : 5G : À quoi ressemble l’avenir des réseaux mobiles ?