L’offre 100 Go a beaucoup fait parler d’elle depuis son annonce hier. Si les mentions légales de l’offre parlaient d’une restriction à 10 Go dans son utilisation en mode modem, SFR a démenti : c’était une simple erreur.

SFR pensait voler la vedette à Free en contrattaquant l’augmentation de roaming dans son offre RED à 15 euros, avec une série limitée de 100 Go à 20 euros par mois et sans engagement. Si l’annonce a fait son petit effet, les mentions affichées en ont refroidi plus d’un : en petit caractère en dessous de l’offre, les CGU étaient claires : le mode modem est limité à seulement 10 Go. Oubliez donc le partage de connexion et le téléchargement de contenus multimédia… Soyons clairs, 100 Go, c’est énorme. Mais si vous êtes du genre à n’utiliser que votre smartphone pour accéder à internet, vous risquerez d’être effectivement limité.

Également, même si les 5 Go en Europe et dans les DOM TOM paraissent les bienvenus au premier abord, il faut savoir que ce n’est pas par mois, mais pour l’année ! Si vous avez des déplacements réguliers, cela va effectivement vous paraître très limité. D’autant plus qu’il existe des forfaits plus intéressants pour les gros voyageurs. Il suffit de voir la nouvelle offre de SFR RED pour 15 euros qui propose 5 Go par mois cette fois et en 4G ou bien la dernière offre de Free avec également 5 Go de data par mois, mais en 3G.

Cependant cette limitation n’était mentionnée que sur cette page du site. Si nous avons cru en premier lieu qu’il s’agissait d’un subterfuge, NextInpact a contacté le service presse qui leur a confirmé que cette mention était bel et bien une erreur. Donc calmons le jeu tout de suite, aucune limite du mode modem n’est mise en place. Cela n’est pas sans rappeler le cafouillage de Bouygues Telecom avec sa 4G box et le bridage à 512 kbps mentionné dans la FIS qui finalement, ne « sera qu’exceptionnel, temporaire et local ».

Si SFR a tenté de proposer une offre agressive, rappelons tout de même que la société au carré rouge reste le mauvais élève de la 4G. En effet, même si SFR tente de rattraper son retard avec le déploiement de nouvelles antennes réseau, la société est toujours en dernière position si on prend en compte la couverture réseau et la qualité du service. Pour la 4G, SFR ne couvrait que 21 % du territoire en avril 2016, derrière Orange à 35 %, Bouygues 31 % et Free 26 %.

À lire sur FrAndroid : C’est le moment de changer de forfait mobile, voici notre comparatif des meilleures offres