Orange investit beaucoup de ressources et d’argent dans la recherche et le développement, à travers différentes identités comme Orange Labs, ou encore le Technocentre. Au Show Hello 2017, la grande messe d’Orange, Stéphane Richard a levé le voile sur un assistant personnel, Djingo. Un concurrent d’Amazon et de Google.

Orange Djingo avec son boitier pour la maison équipé d’un haut-parleur

A la croisée des assistants personnels, voici Orange Djingo. En quelques mots, c’est un boitier à l’image d’Amazon Alexa et de Google Assistant. Il se commande par la voix, à l’image du célèbre « OK Google » pour activer Google Now et Google Assistant. Bien entendu, Orange prévoit également une application pour interagir avec son intelligence artificielle.

Finalement, jusque là, Djingo reprend simplement les interfaces que l’on peut avoir avec une intelligence artificielle : au sein de son foyer avec un boitier, la télécommande de la Livebox et une application mobile pour accompagner tous les membres de la famille.

 

Quels usages ?

C’est ce qui fait la richesse d’un assistant personnel.

Pour l’activer, il faut prononcer « OK Djingo ». Cette phrase nous fait clairement penser à celle utilisée par Google, mais elle reste simple et naturelle.

Orange a déclaré avoir collaboré avec Amazon, Microsoft ou encore IBM pour concevoir cet assistant personnel. Un partenariat stratégique avec Deutsch Telecom a également été mentionné, deux des plus gros opérateurs européens s’unissent donc dans la conception de cet assistant personnel.

Stéphane Richard a réalisé quelques démonstrations de Djingo, en lançant un morceau de musique sur les enceintes du boitier à travers le service Deezer, ou en publiant à l’oral un tweet à propos de la conférence. Il sera bien entendu possible de télécommander sa Livebox à l’oral ou au texte, mais aussi commander un VTC 

 

Une des forces d’Orange Djingo est sa compatibilité avec la langue française, mais l’opérateur a annoncé une disponibilité en 2018. En attendant, Google aura déployé Google Assistant en français