Pour moi c’est encore hier, le 26 avril 1999, Xavier Niel, co-fondateur et toujours actionnaire principal d’Iliad, lançait Free. Retour sur cet agitateur des temps mordernes.

Xavier Niel, co-fondateur de Free

Aujourd’hui, Free fête ses 18 ans. Dans une lettre de l’Arcep qui date de 1999, il est encore possible de retrouver quelques mots de Xavier Niel sur ce lancement :

Puis, en 1995, Michel Bon arrive à la tête de l’opérateur historique et déclare : « l’accès à Internet est un métier d’opérateur de boucle locale ». Cette phrase a toujours résonné à nos oreilles. Elle signifie que France Télécom, qui maitrise le support physique et fournit un service clé en main, fera de ses concurrents ce qu’il veut. Nous en avons alors tiré la conclusion qu’il fallait absolument échapper à ce piège.

C’était l’époque de la démocratisation de l’ADSL, des premiers tests en IPTV et en VoIP, mais aussi du lancement de Free. Si vous ne vous souvenez pas de cette l’époque, nous trouvions des forfaits à 100 francs (15 euros environ) par mois, qui ne donnaient accès qu’à Internet (les fameux frais de mise en service). Il fallait ensuite payer pour chaque minute et heure passées sur Internet. Free avait déjà une parade : un accès gratuit à Internet et des grilles tarifaires claires. Il a fallu un an pour séduire 800 000 clients, deux fois plus que leurs prévisions initiales.

Parler de Free sans évoquer la Freebox, c’est impossible. Elle est arrivée le 18 septembre 2002, avec de nombreux services (dont la TV et la téléphonie) à un prix cassé : 29,90 euros par mois. A l’époque, la très grande majorité des forfaits était proposée au delà de 45 euros par mois. Pour rappel, l’ADSL proposait des débits à 512 kbit/s en réception et 128 kbit/s en émission. 

Free n’a depuis eu de cesse de baisser les prix : de la minute d’appel vers les Etats-Unis, au SMS envoyé. Ce sont des ruptures significatives qui ont permis au marché de proposer des offres moins onéreuses, et de réelles innovations et services.

Aujourd’hui, Free a lancé la 4G illimitée, et travaille activement sur la Freebox V7