Les quatre opérateurs nationaux que sont Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free Mobile ne sont pas les seuls à devoir suivre la nouvelle législation européenne. C’est aussi le cas des opérateurs virtuels comme PrixTel.

PrixTel n’est pas tout jeune sur le marché de la téléphonie mobile française, mais l’opérateur virtuel s’est relancé en début d’année avec un nouveau logo et de nouvelles offres. La spécialité de la marque, c’est les forfaits modulables dont le prix à la fin du mois est fonction de la consommation du client. Les deux forfaits de l’opérateur évoluent pour intégrer les services depuis le reste de l’Union européenne.

 

Un forfait premier prix intéressant en Europe

Le premier forfait vise les utilisateurs avec des besoins limités, surtout concernant leur consommation d’Internet. Les tarifs vont de 2 euros par mois pour 2 heures d’appels et 10 Mo d’Internet, et vont jusqu’à 8 euros par mois pour 6 heures d’appels et 200 Mo d’Internet 4G. Pour ce forfait, le changement est complètement transparent : les tarifs et le contenu restent les mêmes, mais sont valables depuis l’Europe et les DOM.

 

Un forfait haut de gamme un peu plus compliqué

Le forfait haut de gamme est celui qui vous intéressera certainement puisqu’il propose des enveloppes data beaucoup plus généreuses. Les appels, SMS et MMS sont illimités depuis la France, l’Europe et les DOM. Concernant Internet, la règle se complique un peu puisque PrixTel n’intègre la data en Europe que jusqu’à 5 Go par mois.

Ainsi, pour 10 euros par mois, le client aura le droit aux appels, SMS et MMS illimités depuis l’Europe, ainsi qu’à 3 Go d’Internet en 4G depuis la France et l’Europe. En revanche, dès le dépassement du quota, le forfait passe à 15 euros par mois et intègre 15 Go d’Internet en France, mais seulement 5 Go en Europe. Le dernier palier est celui à 20 euros par mois et propose 30 Go de 4G en France, mais toujours 5 Go en Europe et dans les DOM.