La qualité de diffusion de myCANAL fait un bond en avant, si bien que la télévision par internet n’a plus rien à envier aux canaux de diffusion traditionnels.

Canal+ a annoncé sur Twitter des évolutions bienvenues concernant la diffusion des chaînes sur son service de télévision par internet.

La vidéo passe en effet du 720p au 1080p, mais aussi de 25 à 50 images par seconde, et surtout de 3,8 à 5,3 Mb/s, comme nous l’a précisé la chaîne cryptée que nous avons contactée. Et la chaîne propose désormais, en plus de l’audio stéréo (en HE-AAC à 96 kb/s), du Dolby Digital Plus 5.1 (E-AC-3) à 192 kb/s.

On apprend aussi que le délai a été réduit, ce qui limite les risques de spoilers pendant les manifestations sportives (match de football…).

À lire aussi : Révolution de la TV : 1 million de téléspectateurs n'ont pas...

Aujourd’hui chez Apple, demain sur Android

Après avoir été testés auprès d’un lot d’utilisateurs, ces nouveaux flux sont désormais accessibles à tous les utilisateurs de produits Apple (application myCANAL pour iPhone, iPad et Apple TV, site internet avec Safari).

Les chaînes bénéficieront progressivement de ces améliorations, jusqu’au mois de septembre, à commencer par celles de Canal+, puis les chaînes les plus populaires de la TNT.

Canal+ travaille sur l’extension de ces évolutions à Android, à Android TV et à d’autres navigateurs pour ordinateurs, mais « sans pouvoir donner davantage d’informations à date ».

À lire aussi : myCanal modernise son site : mobile et HTML5

L’OTT désormais d’aussi bonne qualité que la TNT ou l’IPTV

Avec ces améliorations, myCANAL comble l’écart avec les autres canaux de diffusion de la télévision. Sur la TNT (DVB-T), les chaînes sont effectivement diffusées en 1080i50 à 4 Mb/s en moyenne (mais avec des pointes jusqu’à 12 Mb/s). Les bouquets IPTV sur les box des fournisseurs d’accès à internet sont eux aussi diffusés en 1080i50 à 4 Mb/s en ADSL. Seule l’IPTV avec la fibre d’Orange, de SFR ou de Free fait mieux, en diffusant certaines chaînes à 8 Mb/s. (Source : DigitalBitrate.)

Aux dernières nouvelles, Molotov.tv diffusait au mieux en 720p25 à 3 Mb/s. Mais son encodage génère une bouillie d’artefacts (macroblocks) au moindre mouvement rapide de caméra. Et à titre de comparaison, YouTube diffuse en 1080p à 3 Mb/s, et Netflix à 4,3, 5,8 ou 7,5 Mb/s selon les programmes.

myCANAL vous débarrasse du décodeur de votre FAI

Ainsi, Canal+ vous débarrasse enfin du décodeur TV dépassé de votre FAI. L’un de leurs derniers atouts était effectivement la qualité d’image. Mais l’Apple TV ou des appareils Android TV tels que la Nvidia Shield TV étaient déjà meilleurs sur tout le reste : plus modernes, plus performants, plus polyvalents… Le dernier avantage des bouquets TV des FAI est qu’ils incluent parfois des chaînes « câblées » intéressantes.

Enfin, les services OTT réduisent votre dépendance à votre FAI. Canal+ est l’un des pionniers de cette révolution — avec le Cube S, décodeur « 100% internet », avec certains téléviseurs Samsung donnant directement accès aux bouquets Canal, mais aussi, et surtout, avec cette application myCANAL, qui permet de regarder la télévision quand on le veut (en direct ou en différé) et où on le veut (à domicile ou en déplacement). Reste à trouver des offres d’accès à internet single play, telles que l’offre Box RED à 15 euros/mois, ce qui fait un total de 35 euros/mois avec le bouquet Canal Essentiel sans engagement à 20 euros/mois.

À lire sur FrAndroid : Comment regarder la TV sur son smartphone ou sa tablette ?