Free se moque des publicités de ses concurrents. Mais le FAI n’est pas irréprochable pour autant !

Mise à jour du 20 septembre 2017 : Free a tweeté une nouvelle fausse publicité (voir ci-dessous)


Free diffuse ces jours-ci une publicité invraisemblable : « Forfait Freebox mini 4K, 0 euro par mois à vie ! » Ce prix alléchant renvoie comme souvent à une condition, inscrite en petits caractères, en l’occurrence : « Location box nécessaire : 29,99 euros/mois ».

Avec cette fausse publicité « que vous ne verrez jamais chez Free », Free se moque de ses concurrents, qui facturent séparément la location de la box, alors qu’elle est obligatoire, et réduisent ainsi le prix d’appel. La plupart des opérateurs facturent la box 3 euros par mois, mais ce ne serait pas plus infondé de la facturer 20 euros, ou de séparer d’autres services indissociables comme la liaison fibre optique, etc.

Maxime Lombardini, le PDG de Free, accusait la semaine dernière ses concurrents de « tromper » les consommateurs. Le FAI milite pour que « tout le monde affiche le véritable prix des box ». La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) est montée au créneau, elle somme les FAI d’« indiquer la somme totale que le consommateur devra effectivement payer » d’ici le 1er février 2018.

Free s’en prend aussi au caractère « à vie » de certaines promotions, alors que SFR « surclasse » certains de ses clients, en leur ajoutant automatiquement des options qui gonflent les prix.

Free n’est pas irréprochable

« Chez Free c’est tout compris », se vante le FAI sur les réseaux sociaux, en référence à sa campagne de publicités « Il a Free, il a tout compris », interprétée par l’inoubliable Rodolphe, la caricature du nerd.

Mais certains internautes soulignent sur Twitter que non, chez Free, ça n’a pas toujours été compris. Certes, le forfait Freebox Révolution inclut la location de la box, mais jusqu’à récemment l’« option de mise à disposition de la boucle locale dédiée » et le bouquet de télévision étaient facturés séparément, respectivement 5,99 et 1,99 euros. Free affichait ainsi un tarif de 29,99 euros/mois, alors que le client devait payer 35,99 ou 37,99 euros/mois avec ou sans TV.

Certes, Free ne propose plus que deux forfaits tout compris : la Freebox mini 4K à 29,99 euros/mois et la Freebox Révolution avec TV by Canal Panorama à 39,99 euros/mois.

Et aujourd’hui encore, Free Mobile met en avant son forfait 4G illimité à 15,99 euros/mois, alors qu’il est réservé aux abonnés Freebox, et n’affiche son forfait 100 Go à 19,99 euros/mois qu’en plus petit.

Gageons que cette nouvelle gué-guerre aboutira à une uniformisation des tarifications qui facilitera les comparaisons et profitera à terme aux consommateurs.

À lire sur FrAndroid : Box internet : accusés de tromperie par Free, les concurrents répondent