Lors d’une interview sur RTL, le patron d’Orange a rappelé l’importance d’Orange dans le déploiement de la fibre optique en France et n’hésite pas à tacler SFR dans la foulée.

Le PDG d’Orange, Stéphane Richard, était l’invité du Grand Jury sur RTL, ce dimanche. L’homme d’affaires est notamment revenu sur le « grand succès populaire » de la banque mobile Orange Bank et évoque 3 000 inscriptions par jour à ce service entre le 2 et le 12 novembre. « C’est un beau résultat, supérieur à celui que l’on attendait. Ça veut dire que c’est un beau produit qui correspond aux attentes des Françaises et des Français », affirme-t-il.

Par ailleurs, Stéphane Richard promet aussi davantage de services qui vont arriver à partir de 2018 sur Orange Bank, comme « du crédit à la consommation, du crédit immobilier, de l’assurance, de l’épargne ».

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Mais au-delà de ces belles paroles, le patron d’Orange a également profité de cette interview pour tacler son concurrent SFR, sans jamais vraiment le citer. Dans le domaine du divertissement, il explique qu’il préfère nouer des partenariats avec des boîtes de production, plutôt que de produire ses propres contenus — contrairement à ce que fait Altice, maison-mère de SFR.

« Nos clients veulent à la fois Netflix, CanalPlus et OCS. Ils n’ont pas envie d’être pris dans une souricière où on leur dit tu as pris un abonnement, tu vas aussi consommer nos contenus », explique Stéphane Richard. Et comme si ce n’était pas assez clair, ce dernier se permet une autre pique à l’encontre de SFR en déclarant :

Je préfère mettre 1 milliard d’euros de plus chaque année pour faire de la fibre optique en France plutôt que pour acheter les droits du foot.

Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que SFR possède des chaînes TV sportives diffusant, entre autres, les matchs de la Ligue des champions et la Ligue Europa — les deux plus grosses compétitions européennes de football —. Entre 2018 et 2021, cela représente un investissement de plus d’un milliard d’euros pour SFR.

Enfin, toujours prêt à mettre son entreprise sur le devant de la scène, Stéphane Richard rappelle qu’Orange est le numéro 1 de la fibre optique en France. Rappelons qu’en 2011, l’opérateur historique avait convenu avec SFR d’une répartition géographique de 80 % pour le premier, et de 20 % pour le second. Depuis, quelques tensions entre les deux entreprises sont venues mettre à mal cet accord.

À lire sur FrAndroid : Orange Bank disponible, la nouvelle banque mobile est-elle vraiment gratuite ?