Le réaménagement des fréquences utilisées pour la TNT va prendre plus de temps que prévu.

Mise à jour 07/02 : l’ANFR est intervenue pour nous préciser que ce retard n’était pas de leur fait mais de celui du CSA, après concertation avec les acteurs concernés :

A noter également que Gilles Brégant, directeur général de l’ANFR se veut rassurant : cela n’aura aucun impact sur le déploiement de la 4G.

Article original :

Alors qu’elle disponible en 4G depuis le mois d’avril 2016 en région parisienne, la fréquence 700 MHz est toujours en cours de réattribution dans les autres régions de France. Cette fréquence est actuellement utilisée pour recevoir la TNT, mais doit être progressivement réattribuée pour que les opérateurs puissent l’utiliser pour proposer la 4G.

C’est en particulier important pour Free Mobile, qui a fait l’acquisition en 2015 de deux lots pour compenser son déficit sur la bande 800 MHz comparé à ses concurrents.

Trois changements de date

L’ANFR, l’agence nationale des fréquences, a récemment modifié le calendrier en 13 phases présenté en 2017 pour repousser la date de 3 phases.

Ainsi, la phase 8 n’aura pas lieu le 16 octobre, mais le 11 novembre. La Phase 9 aura lieu le 4 décembre au lieu du 20 novembre et la phase 10 est repoussée du 15 janvier 2019 au 29 janvier 2019. Il s’agit donc d’un report de l’ordre de 2 à 3 semaines dans chacun des cas, et non un retard majeur.

Repéré par Muzikals sur Twitter, ce changement devrait être détaillé par l’ANFR dans sa newsletter de janvier 2018.

La dernière phase doit se terminer, si rien ne change d’ici là, le 25 juin 2019. Il faudra donc encore se montrer patient avant d’avoir une couverture nationale en 4G 700 MHz.