Martin Bouygues y va de son petit mot dans la guerre entre TF1 d’un côté et Orange ou Iliad de l’autre. Il précise cependant que les négociations avancent bien.

Crédit Image : Eric Piermont AFP – BFMBusiness

Vous n’avez pas pu passer à côté, TF1 est en conflit avec Orange et Free. Le premier réclame aux deux autres des sommes jugées déraisonnables pour diffuser ses différentes chaines sur leurs box internet. Un bras de fer s’est alors amorcé entre les différents acteurs, l’un forçant l’arrêt de ses services et les autres faisant tout ce qui est en leur pouvoir pour contourner le problème ou essayer de faire changer d’avis TF1 en jouant sur sa corde sensible : son portefeuille.

Le mot du directeur

Dans cette guerre qui pourtant ne devrait pas concerner les utilisateurs, pris en otages par ces grands groupes, chacun y va de son petit mot médiatique pour faire pencher la balance. La directrice exécutive d’Orange a par exemple indiqué que « les services de TF1 ne sont pas à la hauteur ». Réponse du berger à la bergère, Martin Bouygues — qui rappelons-le est à la tête du groupe du même nom dont fait partie TF1 — a donné son avis sur le sujet.

L’homme d’affaires affirme que « si vous souhaitez acheter une voiture de luxe au prix d’une Lada, forcément cela peut poser problème ». Dans la métaphore, la voiture de luxe est TF1, et le prix de la Lada la somme qu’Orange est prêt à investir pour diffuser les chaines du groupe. Stéphane Richard, PDG d’Orange, estime quant à lui avoir « l’obligation de transporter [les chaines gratuites], pas de payer pour le faire ».

Les discussions continuent

Derrière ces noms d’oiseaux à moitié dissimulés que se lancent les différents partis par presse interposée, les acteurs de cette guerre continuent de chercher un terrain d’entente. Martin Bouygues affirme ainsi que « les discussions ne se sont jamais arrêtées » et affirme « ne pas du tout être inquiet sur la fin des négociations ». Quoi qu’il en soit, le CSA regarde tout cela de loin et se tient prêt à intervenir si les choses dégénèrent trop.

À lire sur FrAndroid : 8 réponses à vos questions sur le conflit opposant TF1 à Orange et Free