SFR et Nokia ont annoncé avoir franchi une étape dans le long processus du déploiement de la 5G.

Image d’illustration fournie par Nokia

SFR est en train de tester la technologie de Nokia pour se préparer à déployer la 5G. Voilà ce qu’il faut retenir du communiqué de presse envoyé conjointement par Nokia et SFR. Les deux groupes ont ainsi annoncé avoir mis en place une connexion 5G en utilisant le système 5G New Radio (NR) compatible 3GPP par transmission radio sur la bande de fréquence 3,5 GHz. Ce test a été effectué dans des conditions bien précises dans les locaux du centre d’expertise mondial 5G de Nokia situé à Paris-Saclay, en France. Nokia en profite donc pour rappeler que sa technologie est prête et SFR rassure ses utilisateurs en prouvant qu’il prépare le déploiement de la 5G. Pour rappel, nous attendons les premiers lancements de la 5G pour 2019 en France.

Qu’est-ce que la 5G New Radio ?

La 5G telle qu’elle est décrite souvent dans les médias ne sera pas disponible dès le début de son déploiement. La 5G sera d’abord disponible grâce à des améliorations des technologies 4G LTE, 4G+ (LTE-Advanced) et LTE Pro. Évidemment, ce n’est pas suffisant, car l’architecture d’accès radio 5G est composée de l’évolution 4G LTE, mais aussi d’une nouvelle technologie d’accès radio (NR) qui n’est pas rétrocompatible avec le LTE. Pour rappel, la norme 5G New Radio (NR) a été validée par la 3GPP en décembre 2017.

L’une des étapes importantes est donc l’introduction d’une nouvelle interface aérienne, celle que l’on appelle New Radio ou NR. Cette nouvelle technologie d’accès radio est nécessaire : elle doit être suffisamment flexible pour prendre en charge une gamme beaucoup plus large de bandes de fréquences allant de moins de 6 GHz à des bandes d’ondes millimétriques (mmWave) allant jusqu’à 100 GHz.

Pour rappel, la 5G a différents objectifs à atteindre, la 3GPP se concentre sur trois cas d’utilisation 5G clés :

  • le haut débit mobile amélioré (eMBBB), jusqu’à 1 Gbit/s de débit descendant
  • une communication de type machine massive (mMTC), pour permettre aux objets connectés d’être tous connectés et autonomes
  • et enfin, les communications ultra-fiables à faible latence (URLLC) qui vont développer de nombreux usages dont la voiture autonome

Il y a également d’autres cas d’utilisation comme la couverture dans les zones moins denses ou encore la couverture intérieure, dans les bâtiments, où la 5G apporte de vraies améliorations pour équiper les stades ou les lieux à forte fréquentation grâce au déploiement de petites antennes.  Si tout ce qui concerne la 5G vous intéresse, je vous invite à lire ce dossier complet consacré au sujet.

À lire sur FrAndroid : Réseau 5G : tout ce qui va changer, quels usages et pourquoi la technologie est importante