Hammett de lafibre.info nous livre son analyse de l’état de l’emploi chez les opérateurs français que sont Free Mobile, Orange, Bouygues et SFR. L’occasion de constater que Free est celui qui emploie le plus, tandis que SFR ne cesse de perdre des salariés.

Les opérateurs français, toujours au nombre de quatre pour le moment, ne cessent d’évoluer mois après mois. On parle souvent du déploiement de leurs antennes, ou encore de leur santé financière.

Mais alors qu’ils ont dévoilé les uns après les autres leurs rapports annuels, Hammett du forum lafibre.info s’est concentré sur l’évolution de l’emploi au sein des quatre grands noms français. L’occasion d’observer de grandes disparités.

L’emploi chez Orange, SFR, Bouygues et Free

Voici donc l’évolution des emplois au sein de ces quatre grands acteurs, ne l’oublions pas, de l’économie française. La dernière évolution mesurée est faite entre l’année 2016 et 2017.

Pour Orange, la décroissance du nombre d’employés est principalement due, selon Hammett, aux départs en retraite au sein de l’entreprise, estimés à 15 000 d’ici 2020 et qui représentent ici 80 % du total. Chez Bouygues Telecom, le nombre d’employés se stabilise après de nombreux départs sur la période 2013-2017, période au cours de laquelle l’opérateur n’était pas en grande forme et contemplait un possible rachat par Orange.

Deux acteurs sortent majoritairement du lot. Free, pour commencer, est l’opérateur ayant la meilleure dynamique d’embauche avec une croissance de 8,9% de son personnel. Hammett note toutefois que cela ne l’empêche pas de vouloir se séparer d’un centre d’appel à Colombes représentant 281 employés.

Quant à SFR… C’est évidemment le pire avec 34,8% de ses salariés en départ sur la seule période 2016 – 2017. Ce changement est majoritairement du au plan de départ volontaire mis en place par l’opérateur. « Volontaire » ? Nous avons justement enquêté sur le sujet auprès d’anciens salariés, dont une partie conteste aujourd’hui le plan en justice.

À lire sur FrAndroid : « Pour Drahi, on est des lignes dans un fichier Excel » : SFR raconté par ses salariés lésés