Smartphone:
Alcatel One Touch
Version:
Android 2.3.5 Gingerbread
Price:
~100€

Reviewed by:
Rating:
2 Stars
On 13 juin 2012
Last modified:13 juin 2012

Summary:

Avec son One Touch 918D, Alcatel One Touch tente de proposer un smartphone pratique qui permettrait à une personne de dissocier sa vie professionnelle de sa vie personnelle, ou à une famille de disposer d'un seul téléphone pour 2 numéros différents. Personnellement, je trouve que pour le prix de 100€ pour un téléphone nu, le One Touch 918D propose un relatif bon compromis fonctionnalité/prix. Cependant, j'ai du mal à comprendre pourquoi devrait-on sacrifier un meilleur écran, un processeur un peu plus rapide (même en gardant un simple coeur), plus de stockage interne, etc, au profit d'une fonctionnalité à double SIM et d'un prix plafond à 100€ ? Je ne fais malheureusement pas partie de la cible de ce smartphone, mais je me demande si cette cible ne voudrait pas un produit plus haut en gamme avec la même fonctionnalité phare quitte à payer un peu plus. Dès lors, selon moi, Alcatel One Touch aurait pu proposer un "One Touch 995 Ultra D" qui s'éloignait moins des canons du marché que ce petit One Touch 918 D. Enfin, le marché des features phones et smartphones double SIM est un marché de niche, et ce One Touch 918D y trouvera peut-être sa place.

Voilà le test du deuxième smartphone d’Alcatel One Touch de cette année 2012 : le One Touch 918D. Tout l’intérêt de ce petit smartphone tient dans sa capacité à accepter deux cartes SIM.

Caractéristiques techniques

Modèle
Alcatel One Touch 918 D
VersionAndroid Gingrerbread (2.3.5)
Support Adobe Flash PlayerOui
Ecran3.2 pouces
Résolution(HVGA) 320 x 480 pixels
densité de 180 ppp
TechnologieTFT-LCD en technologie capacitive (dual touch)
Processeur (CPU)Qualcomm MSM7227 @ 650 MHz
Chipset graphique (GPU)Adreno 200 (OpenGL ES 2.0)
Mémoire RAM512 Mo
Mémoire Interne150 Mo pour l'utilisateur
Support micro SDOui, jusqu'à 32 Go (microSD fournie de 2Go)
APN / Caméra3.2 mégapixels
Vidéo480p à 30 fps
Webcam (caméra frontale)Non
Wi-FiOui, b/g
Boussole/GPS/BluetoothOui / Oui / Oui, 4.0 EDR
GyroscopeNon
RéseauxHSDPA, 7.2 Mbps / HSUPA, 2 Mbps
AccéléromètreOui
NFC (Near Field Communication)Non
Dolby® Mobile & SRS / DLNA Non / Non
Sortie jack 3,5 mmOui
Capteur de proximité et lumièreOui / Oui
Un port micro-USB (standard)Oui, 2.0
Tuner FM (Radio)Oui
Support DivXOui
Formats vidéos supportés.MP4, .WMV, .H.264, .H.263
Formats audio supportés.MP3, .WAV, .WMA, .eAAC+
Batterie1.300 mAh
Autonomie annoncée500h en veille
10h en conversation
Dimensions112 x 58.6 x 12.1 mm
Poids123 grammes
Prix~100 €

 

Design & écran

Vous l’avez vu avec le One Touch 995 Ultra, Alcatel One Touch fait attention au design et à la finition de ses smartphones même s’ils sont proposés à des prix bas. Le One Touch 918D ne déroge pas à cette règle non plus. La finition est plutôt bonne, les plastiques ne craquent pas, et on a même le droit d’avoir une coque en plastique « texturée » à l’aspect et au toucher caoutchouteux, très sympa et agréable lors de la prise en main.

Voilà l’impression globale sur la qualité de construction du One Touch 918D.

On commence par l’arrière qui est relativement simple : seul l’APN et l’haut-parleur y figurent.

À l’avant, on retrouve un petit écran LCD de 3.2 pouces, sous cet écran, il y a 3 touches capacitives (Menu, Recherche et Retour), puis en dessous de ces trois touches, il y a le bouton physique Home. Un petit point sur les 3 boutons capacitifs : ma déception vient du non-rétro-éclairage de ces boutons, ça manque de pratique lorsque vous vous retrouvez dans le noir (par exemple).

Pour finir sur l’avant du téléphone, vous ne retrouverez pas d’APN sur cette partie, donc aucune possibilité de faire des visio-conférences (tant utilisées, on le sait).

Une autre déception vient de la tranche droite : elle comporte les boutons de volume +/- et le bouton Marche/Arrêt. Le problème vient du placement de ce dernier bouton. Il est bien trop bas par rapport au téléphone, on aura donc tendance à tenter à allumer le One Touch 918D en pressant la touche de volume bas. Cependant, le bouton Home étant physique, on peut donc sortir le téléphone de veille en le pressant.

La tranche haute dispose du port jack 3.5 mm, et la tranche gauche, du port microUSB.

La tranche basse est vierge.

Bien évidemment, l’écran 3.2 pouces du One Touch 918D est une des raisons du bas prix de ce smartphone. Il s’agit, comme le One Touch 995 Ultra, d’un écran tactile dual-touch, avec une dalle TFT-LCD d’une résolution QVGA (320 x 480) et d’une densité de 180 pixels par pouce.


Interface & Android

Comme son grand frère, le One Touch 918D fonctionne avec Android Gingerbread, sauf qu’ici c’est en version 2.3.5.

Alcatel One Touch a offert une toute légère customisation à cette version Android avec le dock de la Home redessiné. Hormis cela, vous aurez une expérience  similaire à un “Android pure”.

À noter aussi l’omniprésence des paramètres de double SIM dans les applications comme ‘téléphone’, ‘message’, ou encore (bien évidemment) dans les réglages du smartphone avec plusieurs options disponibles :

Les applications :

On retrouve presque les mêmes applications que sur le One Touch 995 Ultra. Pourquoi  »presque » ? Parce que l’espace de stockage interne totale du One Touch 918D est de 512 mo, or si l’on enlève l’espace pris par Android et les applications installées de base par Alcatel One Touch, il ne reste que 160 mo. C’est peu même si on a la possibilité de déplacer certaines applications sur la carte SD depuis FroYo.

Donc on retrouve :

  • Gestion du smartphone :

    • Android manager : gestion et synchronisation de votre androphone par wifi ou cable USB.
    • Easy installer : installer et désinstaller des applications en un clic
    • Gestionnaire de fichiers
    • Sweet Dreams : une application de réglage automatique du smartphone en fonction de l’heure et/ou du lieu.
  • Applications en tout genres :

    • Clavier sans Bluetooth
    • Émission FM
    • Magnétophone
    • Office Suite : une suite bureautique connue et souvent présente sur les androphones.
    • PicSay : un éditeur de photo
  • Jeux :

    • Bebbled
    • Pinball

 

Gestion et utilisation du double SIM

Qui dit double sim, dit des options pour la gestion des deux SIMs dans les paramètres généraux. Ainsi, vous pourrez régler quelle SIM devra recevoir les données, les appels, les SMS, si l’une des SIMs doit se désactiver et à partir de quelle heure…

 

Performances

Le petit One Touch 918D est animé par processeur Qualcomm MSM 7227 cadencé à 650 MHz et soutenu par 256 mo de RAM, du côté GPU c’est un Adreno 200. On retrouve ce type de configuration chez les HTC Wildfire/Wildfire S, ou Samsung Ace/Gio.

  • Antutu: 1967 points
  • Quadrant : 920 points
  • Nenamark 2 : 21.6 FPS
  • Linpack :
    • single thread : 8.415 mflops
    • multi thread :4.959 mflops
  • Smartbench 2011 :
    • jeux : 1127
    • productivité : 536
  • Smartbench 2012 :
    • jeux : 1674
    • productivité : 303

Photos/Vidéos

Le One Touch 918D dispose d’un seul appareil photo. Celui-ci est équipé d’un capteur de 3,2 mégapixels qui fait des photos très éloignées de la réalité : elles manquent cruellement de piqué, et le rendu des couleurs paraît délavé sur les verts et trop intense sur les rouges.

Si je peux vous donner un conseil, évitez d’utiliser votre One Touch 918D pour capturer les moments importants de votre vie…

 

Autonomie

Malgré une petite batterie de 1300 mAh, le One Touch 918D arrive à tenir entre 1 et 2 jours tout en captant 2 réseaux différents. Ici, j’avais une utilisation plus légère du One Touch 918D. Un petit écran de 3.2 pouces vous fait perdre en confort de jeu ou de lecture. Ma principale utilisation en dehors des appels, de l’envoi de SMS, était la vérification de mes mails et de Twitter/Facebook.

 

  

Conclusion

Note :

Avec son nouveau produit, Alcatel One Touch tente de proposer un smartphone pratique qui permettrait de dissocier la vie professionnelle de la vie personnelle, ou à une famille de disposer d’un seul téléphone pour 2 numéros différents.

Personnellement, je trouve que pour le prix de 100€ euros pour un téléphone nu, le One Touch 918D propose relativement un bon compromis fonctionnalité/prix. Cependant, j’ai du mal à comprendre pourquoi devrait-on sacrifier un meilleur écran, un processeur un peu plus rapide (même en gardant un simple coeur), plus de stockage interne… au profit d’une fonctionnalité à double SIM et d’un prix plafond à 100 euros ? Je ne fais malheureusement pas partie de la cible de ce smartphone, mais je me demande si cette cible ne voudrait pas un produit plus haut en gamme avec la même fonctionnalité phare quitte à payer un peu plus.

Dès lors, selon moi, Alcatel One Touch aurait pu proposer un « One Touch 995 Ultra D » qui s’éloignait moins des canons du marché que ce petit One Touch 918D.

Enfin, le marché des features phones et smartphones à double SIM est un marché de niche en France, et ce One Touch 918D y trouvera peut-être sa place.

On aime :

  • La gestion de deux cartes SIM
  • La coque arrière en plastique rubberisé
  • Le prix de 100 euros nu (sans engagement)
  • La finition générale

On aime moins :

  • Android 2.3.5 Gingerbread
  • Les touches capacitives non rétro-éclairées
  • La médiocrité du seul APN
  • L’écran en résolution QVGA en 2012
  • Le peu d’espace de stockage interne