Aujourd’hui, FrAndroid vous propose un article mixant comparatif et guide d’achat de smartphones Android très « haut de gamme ».

Ici, nous avons sélectionné pour vous une liste de modèles haut de gamme qui séduisent chaque jour beaucoup d’entres nous, que ce soit des utilisateurs habitués à un autre système d’exploitation et qui souhaitent tenter l’expérience Android, ou d’autres qui l’apprécient et désirent prolonger l’aventure Android avec un nouveau téléphone.

En quatre ans d’existence, le système d’exploitation mobile Android a su prospérer et évoluer avec de réelles innovations, et c’est pour ça qu’un grand nombre ont tout bonnement été séduits par cet aspect unique et ouvert qu’offre Google à ses usagers quotidiennement, simplement et surtout gratuitement.

  • Google LG Nexus 4

Pour ce quatrième modèle de la série des Nexus, le constructeur LG a eu l’honneur d’être choisi par Google.

Ce Nexus 4 regroupe de nombreuses caractéristiques intéressantes, comme son écran True HD IPS de 4,7 pouces, affichant une résolution de 768 x 1280 pixels et incluant la technologie Gorilla Glass 2 (résistance). Il propose également une architecture quadruple-cœur dernière génération Qualcomm Snapdragon S4 Pro cadencée à 1,5 GHz, soutenue par la puce graphique Adreno 320 et 2 Go de mémoire vive (RAM). On y retrouve un appareil photo de 8 mégapixels avec la possibilité de filmer en Full-HD 1080p et une caméra frontale (webcam) de 1,3 mégapixels pour faire de la visiophonie avec ses proches ou lors de conférences.

L’un de ses principaux atouts est Orb, le fameux support qui permet de recharger l’appareil sans y brancher quoi que ce soit, et qui sera uniquement disponible hors emballage en accessoire, mais en contre-partie la batterie n’est pas amovible (de manière officielle).

Si vous optez pour un Nexus, je vous conseille vivement de l’acheter hors opérateur, afin de profiter directement des mises à jour de Google sans délai, et pour preuve le Nexus S qui aura deux ans dans un mois recevra peut-être la mise à jour d’Android 4.2.

A titre d’information, la mise à jour n’a pas été totalement annulée puisqu’il s’agit principalement d’un souci de drivers qui pourrait être réglé dans un futur proche, et ainsi pousser une mise à niveau vers la 4.2 sur le Nexus S. Bref.

The Pure Google Phone à prix imbattable !

  • Date de sortie : de nouveau en stock sous quelques jours (~ 10 jours)
  • Prix conseillé : 8 Go à 299 euros – 16 Go à 349 euros (sans abonnement) bientôt de retour sur Google Play

Le test

  • Samsung Galaxy Note 2

Le Galaxy Note II représente la seconde génération de phablette chez le coréen Samsung.

Bien qu’il est un peu plus imposant que la précédente génération, le Note II peut paraître plus confortable dans sa prise en main avec des traits se rapprochant plus de l’aspect smartphone que tablette, notamment par son écran tactile Super AMOLED 16:9 de 5,55 pouces d’une résolution de 720 x 1280 pixels (soit 0.2 pouces de plus que le premier du nom à 5.3 pouces, mais avec 80 pixels en moins sur sa résolution qui était de 800 x 1280 pixels). Avec ça, il intègre également la seconde génération de technologie Gorilla Glass anti-choc et anti-rayure.

L’architecture adoptée dans ce modèle est la même que celle présente dans le Galaxy S III, à savoir l’Exynos 4412 quadruple-cœur avec 200MHz de plus que son petit cousin le S III. Effectivement, le Note II embarque bien une architecture quadruple-cœur du même modèle, seulement la cadence n’est pas de 1,4 GHz mais de 1,6 GHz, et est accompagnée par la puce graphique Mali-400MP4 et 2 Go de mémoire vive (RAM). Il possède un appareil photo de 8 mégapixels avec un flash et la capacité d’enregistrer de la vidéo en FullHD 1080p, ainsi qu’une caméra frontale (webcam) de 1,9 mégapixels qui peut enregistrer de la vidéo en haute-définition.

Ses plus sont, selon moi, le stylet et sa suite de logiciels compatibles S-Pen, l’écran extra-large, l’emplacement microSD et la batterie de 3100 mAh.

Quant aux mises à jour, il s’agit ici d’un appareil très haut de gamme, donc il est pratiquement certain que deux mises à jour majeures soient assurées.

Pour ceux qui cherchent un compromis à mi-chemin entre le smartphone et la tablette, c’est sans aucun doute le meilleur hybride que vous trouverez actuellement sur le marché.

Le test

  • Motorola Razr HD

Successeur direct du Razr, le Razr HD se démarque par son design unique.

En effet, Motorola possède un design vraiment atypique qui a commencé à se démarquer depuis l’arrivée de leur premier smartphone Android, le Droid (Milestone) qui était à l’époque sous Android 2.0 Eclair.

Hormis ça, le Razr HD s’avance avec un large écran tactile Super AMOLED de 4.7 pouces en résolution HD (720 x 1280 pixels) et la technologie Gorilla Glass de première génération qui a un verre légèrement plus épais et moins résistant que la seconde génération. Il embarque une architecture double-cœur de chez Qualcomm, la Snapdragon S4 cadencée à 1,5 GHz, soutenue par la puce graphique Adreno 225 et 1 Go de mémoire vive (RAM). Il propose un appareil photo de 8 mégapixels avec l’enregistrement de vidéo en Full-HD 1080p et une caméra frontale (webcam) de 1,3 mégapixels.

Motorola a été l’un des premiers à se démarquer avec des batteries hautes capacités, notamment avec l’Atrix (premier du nom) qui en proposait une de 1930 mAh. Avec le Razr HD, Motorola s’avance une nouvelle fois face à la concurrence dans cette gamme de smartphones avec une batterie d’une capacité de 2530 mAh, ou les autres constructeurs plafonnent autour des 2250 mAh dans un format identique. Est-ce que l’on peut aussi mettre l’écran Super AMOLED parmi « les plus » ? quoi qu’il en soit l’emplacement dédié aux cartes microSD peut l’être lui, et c’est bien un atout qui vient à se raréfier de plus en plus avec les dernières versions Android.

Bien qu’il ait un prix de vente assez élevé, le Motorola Razr HD reste un bon compromis qualité/performance, qui sera capable de vous sauver la peau en situation critique grâce à son dos en kevlar. ; )

  • Date de sortie : déjà disponible dans le commerce
  • Prix conseillé : 1€ en abonnement et 330€ (Sosh) chez Meilleur Mobile et Orange

Le test

  • LG Optimus 4X HD

Ce smartphone est l’icone des hauts de gamme chez LG.

C’est une belle bête puisqu’il a pratiquement une carrure semblable au Razr HD avec des traits moins linéaires.

Le 4X HD propose le même écran tactile que le Nexus 4, à savoir un True HD IPS de 4.7 pouces en résolution HD (720 x 1280 pixels), néanmoins il appartient à la première génération des Gorilla Glass. Ensuite, on y retrouve une architecture quadruple-cœur de marque NVIDIA, la Tegra 3 cadencée à 1.5 GHz, soutenue par une puce graphique ULP GeForce 2 et 1 Go de mémoire vive (RAM). A l’arrière, ilembarque un capteur de 8 mégapixels capable d’enregistrer de la vidéo en Full-HD 1080p, et sur l’avant une seconde caméra (webcam) de 1,3 mégapixels standard.

Ses principaux avantages sont son interface peu modifiée qui reflète pratiquement l’Android natif (enfin presque), l’emplacement microSD et bien sûr la batterie de 2150 mAh qui est limite devenue une norme minimale pour profiter d’une expérience convaincante au quotidien avec un smartphone de cette catégorie. Pour les nostalgiques du Galaxy S II, il faut avouer que le design de ce 4X HD s’en rapproche tout de même grandement, non ?

Lors de la sélection, j’ai quelque peu hésité à y mettre l’Optimus G à la place de celui-ci, seulement il ne sera pas disponible sur le marché avant 2013.

  • Date de sortie : déjà disponible dans le commerce
  • Prix conseillé : 16 Go à 399 euros (sans abonnement) chez LDLC

Le test

  • Samsung Galaxy S 3

Voici le Galaxy S III, la série Galaxy S est l’une des plus populaires dans le milieu Android.

Cette troisième génération de Galaxy S adopte un design proche aux Galaxy Nexus et Nexus 4 qui se reflète avec le Galaxy Note II.

On pourrait presque qualifier le S III de tablette-smartphone, étant donné qu’il affiche un très large écran tactile de 4.8 pouces – aux frontières du 5 pouces – en technologies Super AMOLED HD et Gorilla Glass de la seconde et dernière génération. Quant à la résolution, elle est identique à beaucoup de hauts de gamme actuellement présents sur le marché, à savoir 720 x 1280 pixels avec un environ de 306 pixels par pouce.

L’architecture inclue est maison, il s’agit de la Samsung Exynos 4412 qui est toujours basée sur un SOC de la génération actuelle, à savoir ARM Cortex-A9. Cette architecture soutient quatre cœurs et est cadencée à 1.4 GHz, et s’accompagne d’une puce graphique Mali-400MP4 (aussi à 4 cœurs) et de 1 Go de mémoire vive (RAM). Il existe cependant certains modèles avec 2 Go de mémoire vive (RAM) dans d’autres pays.

L’appareil photo dorsale est un 8 mégapixels avec un flash LED et la capacité d’enregistrer de la vidéo en Full-HD 1080p, ainsi qu’une caméra frontale (webcam) de 1,9 mégapixels, qui est semblable à celle présente sur le Galaxy Note II et est capable d’enregistrer la vidéo en HD 720p. En plus de ça, Samsung devrait prochainement sortir une version 4G de son smartphone phare à l’occasion de l’arrivée imminente des réseaux LTE sur le territoire français.

Quant aux principaux avantages, on peut souligner l’intégration d’un emplacement microSD, la batterie amovible (hélas, ça devient de plus en plus rare), une LED de notifications (pas toujours présentes sur les modèles hauts de gamme), et quelques atouts logiciels comme le support habituel chez la marque de multiples formats vidéo et l’arrivée du multi-fenêtres dans la prochaine mise à jour Android.

Un smartphone intéressant accompagnée d’une interface TouchWiz de plus en plus appréciée, complète et fluide.

Quant à la version 4G, elle devrait commencer son arrivée chez les opérateurs français dès ce mois-ci en couleur noire.

  • Date de sortie : déjà disponible dans le commerce
  • Prix conseillé : 16 Go à 475 euros (sans abonnement) chez Amazon.fr

Le test

  • Sony Xperia T

Xperia T, c’est le petit dernier des hauts de gamme du constructeur Sony.

Ce nouvel Xperia a été conçu pour les personnes à la recherche d’un appareil fin, design et élégant, qui s’offre une place dans le secteur des smartphones aux écrans supérieurs à 4.5 pouces.

Dans ce mobile, Sony lui a octroyé un large écran tactile de 4.55 pouces en technologie HD Reality Display Bravia Engine qui affiche une résolution de 720 x 1280 pixels et une densité de pixels de l’ordre de 323 ppi/ppp, ainsi qu’une résistance aux chocs et aux rayures. Quant à l’architecture installée, on est face à une double-cœur Snapdragon S4 de chez Qualcomm, soutenue par une puce graphique Adreno 225 et 1 Go en mémoire vive (RAM).

En plus d’un écran d’une grande qualité, le Xperia T embarque l’un des meilleures appareils photos mobiles du marché de 13 mégapixels avec un zoom numérique jusqu’à 16x, et qui est également capable de capturer de la vidéo en Full-HD 1080p. Quant à la webcam, c’est une caméra frontale de 1.3 mégapixels qui possède une capacité d’enregistrement vidéo en haute-définition standard, soit 1280 x 720 pixels.

Du coté de ses atouts principaux, on peut souligner son écran Bravia et son appareil photo dorsale de qualité, ainsi que la présence d’un emplacement dédié aux cartes mémoires microSD. Cependant, il est fort probable que certains trouvent a batterie de 1850 mAh quelque peu faiblarde, face à la concurrence qui propose des batteries de meilleures capacités aux alentours des 2200 mAh.

  • Date de sortie : déjà disponible dans le commerce
  • Prix conseillé : 16 Go à 499 euros (sans abonnement) sur le site officiel

Prise en main

  • HTC One X+

Voici le HTC One X+, le direct et unique successeur au One X.

Face à son prédécesseur  il intègre une architecture avec une meilleure cadence, une nouvelle caméra frontale, une batterie de plus grande capacité et est disponible en modèle 64 Go de mémoire interne, contrairement au One X qui l’était uniquement en 32 Go. A noter qu’il existe aussi une version 32 Go, mais seule la version 64 Go est commercialisée en France.

L’écran tactile de 4.7 pouces installé dans le One X+ emploie les technologies Super LCD2 et Gorilla Glass 2, il affiche une résolution de 720 x 1280 pixels et une densité de pixels d’environ 312 ppi/ppp. L’architecture utilisée est la dernière version quadruple-cœur NVidia Tegra 3 (AP37) poussée à 1.7 GHz, soutenue par la puce graphique ULP GeForce 2 et 1 Go de mémoire vive (RAM).

Un smartphone tendance qui regroupe les standards actuels des hauts de gamme en terme de caméra avec un appareil photo dorsale de 8 mégapixels capable d’enregistrer de la vidéo en Full-HD 1080p et une caméra frontale (webcam) de 1.6 mégapixels qui peut aussi enregistrer de la vidéo mais seulement en haute-définition standard, soit 1280 x 720 pixels.

Ses atouts principaux se résument dans son écran tactile Super LCD 2, sa batterie de plus grande capacité (2100 mAh) qui se révèle jusqu’à 50% plus autonome face à celle du One X (1850 mAh) et l’intégration de la dernière génération d’architecture NVidia Tegra 3 qui est plus performante et qui gagne 200 MHz supplémentaires (1.7 GHz avec le One X+ et 1.5 GHz avec le One X).

  • Date de sortie : déjà disponible dans le commerce
  • Prix conseillé : ~ 600 euros en version 64 Go (sans abonnement) chez Expansys et Materiel.net

Prise en main et Test

  • Huawei Ascend D1 Quad XL

Il existe une très large variété de hauts de gamme chez Huawei, seulement très peu sont commercialisés en France.

Aujourd’hui, l’Ascend D1 Quad XL pourrait être l’élu quant à une imminente commercialisation sur notre territoire, le smartphone en lui-même intègre d’intéressantes caractéristiques et une interface propre au constructeur.

Ce smartphone phare du fabricant chinois s’avance avec un large écran tactile IPS+ de 4.5 pouces en résolution HD (720 x 1280 pixels) avec une densité de pixels de l’ordre de 326 pixels ppi/ppp. L’architecture quadruple-cœur installée est peu connue chez nous, elle porte le nom HiSilicon K3V2 et est cadencée à 1.4 GHz. Sa conception se base sur une gravure en 40nm avec un SOC ARM Cortex-A9.

Quant aux caméras, il intègre un appareil photo dorsale avec un objectif de 8 mégapixels pouvant enregistrer de la vidéo en Full-HD 1080p, et aussi d’une caméra frontale (webcam) de 1.3 mégapixels capable d’enregistrer de la vidéo en haute-définition (720p). Pour ce qui est de la mémoire intégrée, il y a 1 Go dédié à la mémoire vive (RAM) et 8 Go de mémoire interne (dont 5,8 Go disponibles utilisables par l’utilisateur).

Ses principaux avantages sont la batterie d’une grande capacité (2600 mAh), son écran tactile IPS+ HD de 4.5 pouces et son emplacement dédié aux cartes microSD. Néanmoins, la mémoire interne pourra en rebuter certains pour un smartphone qui sera tout de même vendu autour des 449 euros sans abonnement et qui ne verra probablement jamais le jour chez un opérateur de téléphonie mobile français.

  • Date de sortie : imminente, courant novembre 2012
  • Prix conseillé : 8 Go à 449 euros (sans abonnement)

Prise en main

  • Tableau comparatif des smartphones