À l’occasion de ce test, nous allons découvrir ensemble pas à pas l’Alcatel One Touch Idol Ultra, un smartphone purement entrée de gamme avec des caractéristiques techniques relativement intéressantes, mais aussi d’autres aspects hélas beaucoup moins convaincants.

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 01

Pour faire un tour rapide du propriétaire, il faut tout d’abord savoir que le smartphone Alcatel One Touch Idol Ultra s’accompagne d’un écran tactile AMOLED de 4,65 pouces en 720 x 1280 pixels avec 316 pixels par pouce, un processeur bi-cœur MediaTek MT6577 (Cortex-A9) cadencé à 1,2 GHz, suivi par un chipset graphique PowerVR SGX531T (@200 MHz) et 1 Go de mémoire vive (RAM) en soutien.

Côté capteurs, il embarque un appareil photo dorsal de 8 mégapixels et une caméra frontale de 1,3 million de points. Il propose toutes les connectivités Bluetooth 4.0, Wi-Fi dans les normes b, g et n, GPS avec support A-GPS, et une compatibilité 3G (simple). Ses dimensions sont de 134,4 x 68,5 x 6,5 mm avec un poids total de 115 grammes, accompagné d’une batterie de 1800 mAh et d’un DAS de 0,820 W/kg (dans la poche).

Bien que tous les smartphones d’Alcatel ne soit pas exempts de fonctionnalités multiples, on peut tout de même souligner le fait que le constructeur chercher à innover, autant sur l’aspect logiciel que matériel de ses produits. Vis à vis de la concurrence, il est certain que Alcatel (TCL) est depuis plusieurs mois en train de remonter sur le marché, en proposant toujours plus de périphériques mobiles au design friendly.

 

Fiche technique

ModèleAlcatel One Touch Idol Ultra
VersionAndroid 4.1.1 Jelly Bean
Écran4,65 pouces
Définition720 x 1280 pixels
TechnologieAMOLED
Densité de pixels~ 316 ppp/ppi
Traitement contre les chocsOui, Dragon Trail Glass
Processeur (CPU)bi-cœur
MediaTek MT6577
à 1,2 GHz
Chipset graphique (GPU)PowerVR SGX531T
Mémoire vive (RAM)1 Go de RAM
Mémoire interne (ROM)16 Go de stockage
(dont 13,08 Go utilisables)
Support microSD-HCNon
APN (Caméra)8 mégapixels
Caméra frontale1,3 mégapixels
Carte SIMOui, Micro-SIM
WiFi - Wi-Fi DirectOui, b/g/n
DLNA - Hostpot WiFi
Hotspot Bluetooth - Hotspot USB
Oui - Oui
Oui - Oui
Bluetooth4.0 avec A2DP
RéseauxHSDPA : 7,2 Mbit/s en reception
NFC (Near Field Communication)Non
Boussole - GPS - BaromètreOui - Oui - Non
Accéléromètre - GyroscopeOui - Non
Capteur de proximité et lumièreOui - Oui
Port micro-USB - HDMIOui - Non
Tuner FM (Radio)Radio FM stéréo avec RDS
Sortie jack 3,5 mmNon (uniquement
via adaptateur
micro-USB
vers mini-jack)
Amélioration sonoresNon
Batterie1800 mAh
Dimensions134.4 x 68.5 x 6.5 mm
Poids115 grammes
DAS (porté)0,820 W/kg
DAS (tête)0,291 W/kg
Prix conseillé~ 260 euros

 

Contenu de la boîte

  • un smartphone Alcatel One Touch Idol Ultra
  • un câble micro-USB vers USB (transfert de données, recharge…)
  • un adaptateur secteur européen (EU)
  • un adapteur micro-USB vers mini-Jack audio de 3,5 mm
  • un casque filaire intra-auriculaire

 

Prise en main

Après les tests des Star, Scribe Easy et Scribe HD, le nouvel Alcatel One Touch Idol Ultra, en entrée de gamme doté d’un écran de 4,65 pouces en haute définition (720 x 1280 pixels) affiche des dimensions minimalistes de 134,4 x 68,5 x 6,5 mm et un poids plume de 115 grammes. C’est tout juste si on le sent en main.

Avant de s’attaquer à la prise en main, nous allons parler de la conception qui, même si elle est fine et légère, est généralement composée de plastique. Plus concrètement, nous avons affaire un plastique lisse sur les bordures et l’arrière du smartphone, suivi d’un plastique brillant sur les contours avant et la surface globale de l’écran tactile du One Touch Idol Ultra.

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 11

Bien qu’un peu glissant par moments, il faut avouer que le plastique lisse s’avère relativement agréable et procure une sensation de légèreté, comme je vous le précisais un peu plus tôt. Lorsque je tiens le smartphone normalement, vous pouvez remarquer qu’il m’est relativement facile d’atteindre le sommet de l’écran, et ainsi profiter de toute sa hauteur et largeur.

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 07

En plus d’une caméra frontale de 1,3 mégapixel de qualité acceptable, nous pouvons également souligner la présence d’une LED de notifications à gauche du haut-parleur. Pour s’attarder un peu plus sur la LED de notifications, il ne semble pas y avoir d’autres couleurs que le blanc et aucun paramètre pour la configurer. En même temps, une LED est censée peu consommer.

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 03

Au pied de l’écran, Alcatel a porté son choix sur les boutons sensitifs tactiles, là où le fabricant était plus proche de la politique des touches tactiles logicielles de Google avec le Scribe HD.

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 04

Tout dépend de la manière dont on le tient, mais il faut tout de même souligner le fait que le microphone est placé en bas à droite au pied du smartphone.

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 09

En utilisation, je n’ai pas remarqué de différence de qualité (ni pour moi ou pour l’interlocuteur) lorsque je tiens le smartphone de la main gauche ou de la main droite.

Avec une épaisseur limitée à 6,5 mm, nous sommes devant un produit très fin, et peut-être même l’un des mobiles d’entrée de gamme les plus fins du marché.

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 05

Sur sa tranche haute, on aperçoit la touche Power et un branchement dédié au micro-USB (qui fait également office de sortie mini-jack audio de 3,5 mm).

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 08

Vous ne rêvez pas, l’un des points noirs du One Touch Idol Ultra est l’absence de port jack, où il faudra utiliser l’adaptateur micro-USB<>mini-jack fourni pour utiliser son casque audio. Bien sûr, il reste également l’éventualité de synchroniser des périphériques externes (oreillette, casque sans-fil) par le biais de la compatibilité Bluetooth 4.0 avec A2DP, mais est-ce vraiment ce que l’on cherche au quotidien ?

Au dos, on retrouve tout d’abord un capteur de 8 mégapixels qui s’accompagne d’un flash, mais aussi un haut-parleur mono situé en bas de la coque arrière. Même si vous en découvrirez plus par la suite, je dois tout de même dire que l’appareil photo dorsal est correct et que la qualité du haut-parleur n’est pas mauvaise du tout… plutôt bonne, même !

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 06

À mon humble avis, il y a également trois points qui n’ont pas été respectés par le constructeur. À savoir :

  • un plastique lisse qui laisse d’affreuses traces de doigts
  • une coque arrière non amovible (donc pas de changement de batterie)
  • l’absence d’un port dédié aux micro-SD (sachant qu’il y a seulement 13 Go accessibles)

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 02

En plus du mini-jack audio, il est vrai que cela commence à en faire beaucoup d’abonnés absents pour ce One Touch Idol Ultra.

 

Qualité d’écran

Angles de vision

Avec un écran tactile d’une taille de 4,65 pouces en haute-définition 720p (720 x 1280 pixels) et une densité de pixels d’environ ~ 316 pixels par pouce (ppi/ppp), on obtient une dalle d’une qualité assez bonne aux couleurs généreuses, et peut-être justement trop généreuses. Sachant que l’on est sur un écran qui s’appuie sur la technologie AMOLED, c’est normal.

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 13

Que ce soit à la verticale ou à l’horizontale, il faut avouer que les angles de vision sont relativement convaincants, que ce soit en extérieur ou en intérieur.

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 12

En termes de luminosité, la luminosité réglée à 75 % suffit à un résultat acceptable en extérieur même avec les reflets.

 

Les couleurs

À présent, nous allons plus nous focaliser sur la qualité des couleurs qu’offre l’Idol Ultra face à la concurrence.

Pour effectuer ce test, nous avons effectuer une sélection avec trois autres smartphones d’entrée et du milieu de gamme que sont :

Google Nexus 4 (tout à gauche) – Alcatel One Touch Idol Ultra (tout à droite)
Sony Xperia SP (milieu gauche) – Alcatel One Touch Star (milieu droite)

Les blancs

android alcatel one touch idol ultra qualité écran 01

Pour commencer avec les blancs, il est très fidèle sur le Nexus 4, là où il est légèrement jauni sur les Xperia SP et Idol Ultra, et bleuté sur le Star.

Les rouges

android alcatel one touch idol ultra qualité écran 02

Du rouge sang pour le Nexus 4 et le Xperia SP, tandis qu’il est plus fidèle sur le Star, et orangé sur le Idol Ultra.

Les verts

android alcatel one touch idol ultra qualité écran 03

Une fois de plus, le vert parait assez naturel sur le Nexus 4, pour suivre avec du vert pomme sur le Xperia SP et un vert légèrement turquoise sur l’Idol Ultra.

Les bleus

android alcatel one touch idol ultra qualité écran 04

Les bleus sont généralement assez bons, si ce n’est que le Star se vautre littéralement, mais on est pas là pour lui.

Les dégradés

android alcatel one touch idol ultra qualité écran 05

Voici un dégradé blanc vers noir, il vous sera plus simple de vous faire une opinion précise quant à la qualité globale de cet écran.

Les mires

android-alcatel-one-touch-idol-ultra-qualité-écran-08

Et enfin, la fameuse suite de mires de couleurs qui semble clairement être remportée par le Google Nexus 4.

 

Interface logicielle

Faisons maintenant point sur l’interface et l’optimisation logicielle réalisée par Alcatel.

Bien que l’on ne puisse pas ignorer les efforts fournis par Alcatel pour commercialiser un Idol Ultra accompagné d’un écran haute définition (720p), il faut néanmoins soulever le choix du constructeur quant au processeur bi-cœur MediaTek MT6577 qui n’était peut-être pas le plus judicieux, sachant que l’on a déjà vu ce processeur sous le capot des Acer Liquid E1 et Wiko Cink Peax qui ont déjà une certaine ancienneté.

Je ne suis pas en train de critiquer le choix d’Alcatel, mais il est certain qu’un processeur un peu plus performant n’aurait pas été de trop. Automatiquement, les choix d’Alcatel se répercutent sur l’optimisation, et autant vous dire que le One Touch Idol Ultra n’est pas toujours très agréable à utiliser, notamment pour ses ralentissements fréquents en partie à cause de la charge d’un écran en haute définition.

En ce qui concerne la version installée, le smartphone s’appuie sur la version d’Android 4.1.1 Jelly Bean avec une interface constructeur légère.

android alcatel one touch idol ultra logiciel 0

Rien de notable sur l’image de gauche, tandis que l’image de droite dévoile la partie « À propos du téléphone » qui se dote d’un accès aux « Paramètres avancés » qui sont en réalité les « Options pour les développeurs » tout simplement déplacées.

En plus de pouvoir consulter la date et l’heure sur l’écran verrouillé, il est également possible d’accéder rapidement à l’appareil photo, aux messageries reçus et aux appels manqués, sans oublier l’effet d’animation vert inclus lors du rechargement de la batterie.

android alcatel one touch idol ultra logiciel 1

En survolant les paramètres, on tombe sur le menu « Gestes tactiles » qui se compose d’options classiques, mais utiles :

  • la première de couper automatiquement la sonnerie en retournant le téléphone sur le ventre
  • la seconde reprend l’idée de la première, mais l’action a pour effet de répéter l’alarme du mobile
  • la troisième permet de secouer le téléphone pour écouter un autre morceau de musique

Classique avec les produits constructeur, on peut retrouver les paramètres de la batterie :

android alcatel one touch idol ultra logiciel 3

  • un mode économie d’énergie qui permet de limiter les performances du processeur pour en privilégier l’autonomie
  • une option pour afficher ou non le pourcentage restant de la batterie (qui aura pour effet de s’affiche en haut à droite)

Moins important, il est également possible de déterminer sur quel serveur NTP votre horloge numérique est basée.

android alcatel one touch idol ultra logiciel 2

Classique chez Alcatel, le constructeur n’a pas oublié l’option qui permettra au téléphone de s’éteindre et s’allumer automatiquement.

 

Réseau mobile et GPS

Tout d’abord, il semblerait que nous ayons à faire à l’application « Téléphone » de base, mais avec une interface légèrement refaite.

En second plan, je dois dire que j’ai été assez convaincu par l’accroche réseau et la qualité téléphonique, mais beaucoup moins par la 3G.
En regardant de plus près, vous aurez sûrement la même réaction que moi au débit réceptionné en 3G qui se limite à seulement 7,2 Mbit/s…

Pour améliorer la qualité des données mobiles, sachez que l’option « Priorité données mobiles » est également accessible :

android alcatel one touch idol ultra paramètres réseau mobile périorité données mobiles

Avant d’activer cette option, il faut garder à l’esprit qu’elle réclamera plus ressources, sachant qu’elle améliore la transmission des données.

Quant au GPS, c’est une bonne nouvelle avec une synchronisation établie en moins de 10 secondes à environ 20 mètres.

android alcatel one touch idol ultra localisation gps google maps gps data images 0

Très bon point, on peut également constater que le GPS arrive à se connecter sur 9 satellites sur 14.

Ses informations sont issues de l’application GPS Data :

 

Photo et vidéo

Qualité photo

À présent, nous allons parler de l’appareil photo dorsal de 8 mégapixels installé sur le Alcatel One Touch Idol Ultra.

android alcatel one touch idol ultra appareil photo image 0

En plus des options de base d’Android, l’application vous proposera une suite d’options pré-intégrées comme les grilles, les différents mode de capture (HDR, beauté, détection des sourires, meilleur cliché, mode 360 et l’habituel panoramique), suivi d’un mode scène plus complet (nuit, coucher de soleil, fête, portrait, paysage, portrait nuit, théâtre, plage, neige, anti-flou, feux d’artifice, sports et bougie), sans oublier la possibilité de pouvoir régler les ISO à souhait (auto ou entre 100 et 400) et les photos en mode rafale.

android alcatel one touch idol ultra appareil photo caméra photos en continu

Avant de commencer le test de la qualité photo, notons que l’appareil photo est capable de réaliser des clichés en 3264 × 2448 pixels.

 

Exemple 1 (mode « Normal ») :

aperçu android alcatel one touch idol ultra test qualité photo 1 mode normale

En mode normal, on peut remarquer que la qualité globale n’est pas si mauvaise que cela sans trop de flous, et que la distance d’affichage demeure assez bonne.

Exemple 2 (mode « HDR ») :

aperçu android alcatel one touch idol ultra test qualité photo 2 mode hdr

En mode HDR, la photo est cette fois-ci bien trop éclaircie, mais elle reste également très nette et les reliefs s’avèrent également assez corrects, sans être fous.

Exemple 3 (mode « Meilleur cliché ») :

aperçu android alcatel one touch idol ultra test qualité photo 3 mode meilleur cliché

En mode meilleur cliché, l’application est censée réajuster les contrastes et l’autofocus pour offrir la meilleure photo possible. Notez également que le processus de traitement de la photo digitale est bien plus long que la normale.

Exemple 4 (mode « Panorama ») :

aperçu android alcatel one touch idol ultra test qualité photo 1 mode panorama

En mode panoramique, ce type de photos est très simple à réaliser grâce aux marqueurs affichés sur l’écran à chaque étape de la photo (~ 6 étapes au total).

Vous pouvez retrouver toutes les photos en format original ci-dessous :

 

Qualité vidéo

Sachant que le processeur MediaTek MT6577 installé est seulement capable de lire en 1080p, mais dans d’enregistrer dans ce format, il faudra se contenter d’enregistrement vidéo en haute définition (1280 x 720 pixels) à environ 24 images par seconde (certainement pas beaucoup plus, étant donné les légers ralentissements rencontrés).

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Hormis ses quelques ralentissements, de manière générale, le rendu des couleurs s’avère assez bon, sans parler de l’autofocus continu qui reste plutôt convaincant.

Comme le signalait un lecteur, il semblerait que la qualité sonore ait quelques soucis au niveau du bridage d’effets à haute fréquence. Après, cela vient peut-être du logiciel.

 

Caméra frontale

Comme nous pouvons le voir sur la photo ci-jointe, la capture de photos en 960 x 1280 pixels est plutôt correcte .

android alcatel one touch idol ultra qualité photo caméra frontale

Quant aux vidéos, elles sont également d’une qualité convenable, mais elles ne seront pas en haute définition (seulement du 360p disponible).

 

Performances et autonomie

Performances

Avant de passer aux tests de benchmark, nous allons parler la fiche technique du Alcatel One Touch Idol Ultra, mais aussi celles de ses deux autres rivaux : le Wiko Cink Peax et le Alcalel One Touch Scribe Easy qui embarquent à peu de choses près des caractéristiques techniques semblables. Les seuls points qui différencient ces trois smartphones sont leurs résolutions et justement cela va nous permettre d’estimer lequel est le mieux optimisé !

À titre d’information, voici les tailles et résolutions de chaque écran :

  • Alcatel One Touch Idol Ultra : écran de 4,65 pouces en HD (720 x 1280 pixels)
  • Wiko Cink Peax : écran tactile de 4,5 pouces en qHD (540 x 960 pixels)
  • Alcatel One Touch Scribe Easy : écran tactile de 5 pouces en WVGA (480 x 800 pixels)

En termes de processeur, puce graphique et mémoire vive (RAM), voici les différences :

  • Alcatel One Touch Idol Ultra : processeur bi-cœur MediaTek MT6577 (Cortex-A9) à 1,2 GHz, puce graphique PowerVR SGX531T et 1 Go de RAM
  • Wiko Cink Peax : processeur bi-cœur MediaTek MT6577 (Cortex-A9) à 1 GHz, puce graphique PowerVR SGX531 et 1 Go de RAM
  • Alcatel One Touch Scribe Easy : processeur bi-cœur Qualcomm MSM8225 (Cortex-A5) à 1,2 GHz, puce graphique Adreno 203 et 512 Mo de RAM

Désormais, découvrons ce que vaut l’Alcatel One Touch Idol Ultra contre ses deux autres adversaires.

Linpack

android alcatel one touch idol ultra benchmark linpack

Alcatel One Touch Idol Ultra : 41,176 Mflops en Single-Thread et 78,523 Mflops en Multi-Thread
Wiko Cink Peax : 39,656 Mflops en Single Thread, puis 67,656 Mflops en Multi-Thread
Alcatel One Touch Scribe Easy : 45,986 Mflops et 83,581 Mflops en Multi-Thread

 

AnTuTu & Quadrant

android alcatel one touch idol ultra benchmark quadrant antutu

Alcatel One Touch Idol Ultra : 8976 points sur AnTuTu et 2892 points sur Quadrant
Wiko Cink Peax : 6739 points sur AnTuTu et 2860 points sur Quadrant
Alcatel One Touch Scribe Easy : 4432 points sur AnTuTu et 2868 points sur Quadrant

 

Nenamark 1 & Nenamark 2.4

android alcatel one touch idol ultra benchmark nenamark

Alcatel One Touch Idol Ultra : 28,7 fps sur Nenamark 1 et 17,3 fps sur Nenamark 2.4
Wiko Cink Peax : 47,5 fps sur Nenamark 1 et 23,9 fps sur Nenamark 2.4
Alcatel One Touch Scribe Easy : 61,1 fps sur Nenamark 1 et 30,1 fps sur Nenamark 2.4

 

Epic Citadel

android alcatel one touch idol ultra benchmark epic citadel all settings

Alcatel One Touch Idol Ultra : 25,1 fps en High Performance, 21,7 fps en High Quality, 7,1 fps en Ultra High Quality
Wiko Cink Peax : 34,2 fps en High Performance

 

Pour une meilleure visibilité, voici un tableau comparatif :

 Alcatel
One Touch Idol Ultra
Wiko
Cink Peax
Alcatel
One Touch Scribe Easy
Linpack
(Single-Thread)
41,176 Mflops39,656 Mflops45,986 Mflops
Linpack
(Multi-Thread)
78,523 Mflops67,656 Mflops83,581 Mflops
AnTuTu8976 points6739 points4432 points
Quadrant2892 points2860 points2868 points
Nenamark 128,7 fps47,5 fps61,1 fps
Nenamark 2.417,3 fps23,9 fps30,1 fps
Epic Citadel
(High Performance)
25,1 fps34,2 fps/
Epic Citadel
(High Quality)
21,7 fps//
Epic Citadel

(Ultra High Quality)
7,1 fps//

 

En matière de jeux, le smartphone Alcatel One Touch Idol Ultra n’est clairement pas un foudre de guerre… Il sera capable de faire fonctionner des jeux classiques tels que les Angry Birds (même le dernier Angry Birds Star Wars II), les Fruit Ninja, ainsi que d’autres jeux qui demandent peu de ressources graphiques pour fonctionner correctement (ex : Candy Crush, Cut the Rope, etc).

 

Autonomie

À l’instar des Scribe Easy et Scribe HD, je dois tout de même dire que j’ai été assez déçu par les résultats obtenus en autonomie.

Alcatel One Touch Idol Ultra Test Autonomie Batterie En Vidéo YouTube avec Internet

Comme vous pouvez le découvrir sur la capture d’écran affichée ci-dessus, le One Touch Idol Ultra réalise :

  • 1h36 à 68% en vidéo (réseau mobile, 3G et Wi-Fi activés, luminosité et volume à 100%)
  • 1h07 de 67 à 62% en musique (réseau mobile, 3G et Wi-Fi activés, écran éteint, volume à 100%)

Concrètement, ce n’est pas guère mieux que les résultats obtenus avec le Scribe HD, et même pire dans le cas de la vidéo…

En même temps, lorsqu’un smartphone est lent, c’est qu’il réclame plus ressources pour un fonctionnement convenable, notamment avec cet écran haute définition hélas bien trop énergivore avec un processeur bi-cœur qui a du mal à tenir la cadence.

 

Test Alcatel One Touch Idol Ultra Le verdict

design
5
Bien que le design profite d'une belle finesse, il faut tout de même souligner sa sensibilité aux traces de doigts et sa tendance à glisser des mains. Après, je ne vous cacherais pas que je ne suis pas un grand admirateur de plastique lisse, surtout lorsqu'il faut se trimbaler avec un chiffon de nettoyage en permanence... L'absence de port jack est évidemment l'un des points noirs de ce format, puisque la finesse a été accrue au détriment de cette connectique de base.
écran
7
Tout de même moins qualitative qu'un Nexus 4 pour l'exemple, la qualité générale de l'écran AMOLED de 4,65 pouces en haute définition s'avère relativement bonne avec ses 316 pixels par pouce, même si l'on aurait tout de même espéré une meilleure réactivité de celui-ci.
logiciel
6
Lors de la prise en main, j'ai vraiment eu l'impression de prendre en main un Liquid E1 ou Scribe Easy. Pour ne pas vous mentir, c'est exactement la même sensation que ces derniers, surtout lorsque le processeur installé ne permet pas une optimisation logicielle assez poussive qu'aurait pu permettre une solution quadricœur MediaTek MT6589 ou MT6589T, alors que le constructeur a préféré se cantonner à la précédente génération.
Pour ce qui est de l'interface, on remarque bien que Alcatel cherche à imposer sa propre identité, même si l'on reste encore beaucoup sur une interface d'Android par défaut. Concrètement, c'est une interface proche du Google Nexus avec de légers liftings ici et là, mais rien de GROS.
caméra
7
En photo, le capteur de 8 mégapixels réalise des clichés plutôt acceptables avec de nombreux réglages possibles.
En vidéo, la qualité est également convenable, mais se limite à du 720p (encore une fois à cause du processeur MT6577 qui n'autorise pas plus).
performances
6
Très proche du Scribe Easy et Liquid E1, les performances ne volent pas hauts et se reflètent dans fluidité système. Angry Birds, Cut the Rope, mais pas plus haut...
autonomie
6
Avec une batterie de 1800 mAh, l'autonomie n'est hélas pas un des points forts de cet Idol Ultra. Concrètement, le smartphone tiendra une journée, mais il faudra pas espérer beaucoup plus.
Note finale du test 5/10
Pour un positionnement tarifaire à partir de 250 euros, il est certain le prix du smartphone Alcatel One Touch Idol Ultra est bien trop élevé. Il possède toutefois certains arguments de taille, qui en contrepartie souffrent de l'absence de ports mini-jack audio, microSD ou d'une batterie amovible. Des manques qui pourront être considérés comme des défauts rédhibitoires, d'où une note revue à la baisse (5 au lieu de 6).
Si vous n'avez pas d'autre solution, ce smartphone saura répondre aux attentes d'un utilisateur peu exigeant. Dans le cas contraire, passez votre chemin.
  • Points positifs
    • Prise en main confortable
    • Écran de bonne qualité en haute définition
    • LED de notifications
    • Épaisseur de seulement 6,5 mm
  • Points négatifs
    • Absence de prise mini-jack audio
    • Port microSD absent
    • Batterie et coque non amovibles
    • Traces de doigts sur la coque arrière
    • Trop lisse et parfois glissant en main
    • Ralentissements logiciel fréquents

 

Disponibilité

c_android alcatel one touch idol ultra prise en main 10

Le smartphone Alcatel One Touch Idol Ultra est disponible chez :