Introduction

Le fabricant Wiko nous présente son Stairway, un smartphone censé nous transporter au septième ciel et aux caractéristiques milieu de gamme. L’appareil se démarque par son design solide et accrocheur. Nous verrons dans ce test si le smartphone, vendu à 230 euros environ, en vaut la chandelle.

wikp-stairway-frandroid

Wiko revient avec une myriade de smartphones, tous aussi compétitifs en termes de prix les uns que les autres. Nous nous intéresserons aujourd’hui au Wiko Starway, le smartphone milieu de gamme de la marque doté de caractéristiques intéressantes et vendu à un prix plutôt concurrentiel. Nous verrons dans ce test si cet appareil vaut vraiment son prix et si à l’approche des fêtes de fin d’année, il ferait un cadeau idéal sous le sapin.

Le Wiko Stairway est doté d’un écran 5 pouces HD protégé par Gorilla Glass. Il bénéficie d’une définition de 1280 x 720 pixels. Son processeur Quad-core MediaTek 6589 Cortex A7 est cadencé à 1,2 GHz et soutenu par 1 Go de RAM. Il dispose d’un appareil photo de 13 mégapixels et d’une webcam de 5 millions de points. 16 Go de mémoire de stockage sont là pour emmagasiner vos photo, vidéos et autre contenu multimédia. Vous pouvez même utiliser deux cartes SIM grâce à l’emplacement double SIM du smartphone et même étendre sa mémoire via un port microSD. Le tout tourne sous Android 4.2 Jelly Bean et une batterie de 2000 mAh. Voilà pour les présentations.

Caractéristiques

Système d'exploitationAndroid 4.2.1
Type d'écranIPS LCD
Définition1280x720 pixels
Taille d'écran5 pouces
Nombre de couleurs16 777 216
Résolution294
3DNon
ProcesseurARM Cortex A7
Coeur4
Vitesse du processeur1,2 GHz
Mémoire vive1 Go
Stockage interne16 Go
Stockage amovibleOui microSD
CaméraOui 13 MP
Résolution vidéoFull HD
FlashOui LED
CaractéristiquesDétection de sourire
Zoom numérique
Caméra frontale5 MP
Fréquences GSM850
900
1800
1900
HSPA+Max. 42 Mbit/s
4G LTENon
Norme Wi-Fi802.11b
802.11g
802.11n
Support hotspot Wi-FiOui
Version Bluetooth4.0
Version USBMicroUSB 2.0
Format prise casqueJack 3,5 mm
HDMINon
DLNANon
NFCNon
Double SIMOui
Batterie2000 mAh
Dimensions144.5 x 73 x 9 mm
Masse164 g
Prix conseillé249 euros

Design

Dans une boite en plastique transparent, on retrouve le smartphone, puisque le contraire aurait tout de même été inquiétant. Il sera accompagné d’un chargeur secteur, d’un câble USB et d’un kit d’oreillettes anti-nœuds.

wikp-stairway-frandroid

Passons maintenant aux choses sérieuses. Wiko est une entreprise française qui fabrique ses smartphones en Chine et qui les commercialise en France. On se rend tout de suite compte à quel point Wiko s’est inspiré d’autres smartphones du marché (d’une marque coréenne dont le nom commence par un S- et se termine par -amsung) lorsqu’on prend en main pour la première fois le Stairway.

wikp-stairway-frandroid

Bon, appelons un chat un chat : le Stairway ressemble beaucoup au format des Samsung Galaxy S3 et S4. Il arbore un format “grand smartphone” arrondi sur les bords mais dont la qualité de finition est bien meilleure puisqu’elle peut compter sur de l’aluminium sur les bords et une coque plus rigide que celle des smartphones de Sammy. En somme, le Stairway bénéficie d’un hardware externe de qualité. Sa prise en main est plutôt agréable en dépit des gros espaces qui occupent les dessus et dessous de l’écran. La façade, contrairement aux smartphones de Samsung, est dépourvu du bouton physique du menu principal. On se retrouve donc devant un appareil qui reprend peu ou prou les designs des smartphones Samsung. Le design oui, mais pas leur légèreté puisque le Wiko pèse lourd. 164 grammes sur la balance peuvent tragiquement se retourner contre vous. Un conseil : prévoir une ceinture.

Stairway

Ce smartphone double-SIM (si vous disposez d’une micro-SIM, il vous faudra donc un adapteur) est doté d’une coque arrière amovible sur laquelle on retrouve l’inscription Wiko centrée, ainsi que la protubérance de l’appareil photo numérique de 13 mégapixels et du flash LED. L’unique haut-parleur du smartphone est aussi situé sur cette partie de l’appareil. Sa petite taille, sur laquelle nous reviendrons plus tard dans le test, sera un inconvénient d’ampleur pour le son.

wikp-stairway-frandroid

Sur le côté droit, se situe le bouton de verrouillage/déverrouillage/allumage du smartphone. C’est le seul bouton à trôner fièrement sur cette partie du smartphone. Idem pour la touche de contrôle du volume sur le côté gauche. Au-dessus de l’appareil, on retrouve le port Jack 3,5 mm et le port micro-USB vient se placer en bas de l’appareil. On ne comprend toutefois pas pourquoi Wiko a choisi de le monter à l’envers de la norme (!).

wikp-stairway-frandroid

Lorsque l’on enlève la coque arrière, on se retrouve face à une batterie de 2000 mAh, deux ports SIM et un port microSD. La finition générale est bonne et la présence de l’aluminium, surtout, renforce le sentiment de solidité de l’appareil. Le support de deux cartes SIM donne, lui, l’impression d’être face un smartphone d’entrée de gamme chinois, alors qu’en vérité, il n’en est rien puisque le Stairway s’affiche clairement comme un terminal de milieu de gamme.

Écran

Le Wiko Stairway est équipé d’un écran TFT tactile basé sur la technologie IPS et protégé par Gorilla Glass. Il affiche 16 millions de couleurs pour une définition de 1280 x 720 pixels et une résolution de 294 ppp. Notre avis est un peu mitigé sur ce point. Pour un tel gabarit, l’écran n’est franchement pas terrible. En plus des tests de vidéos qui ne se sont pas réellement avérés concluants en termes de qualité de l’image (en HD), l’écran affiche des éléments granuleux même lors du visionnage d’une simple image ou encore lorsque l’on tape sur le clavier Android intégré à la légère interface du Stairway. À ce propos, pour bien se rendre compte de la qualité d’un écran, je suis d’avis à ce que l’interface du clavier Android soit une bonne référence. En comparant les claviers du Wiko Stairway à celui du Wiko Darkside (phablette de 5,7 pouces (1280 x 720 pixels pour 258 ppp) positionnée au même rang que le Wiko Stairway, c’est-à-dire en milieu de gamme) on note clairement que l’écran du Stairway bénéficie d’une qualité moindre que celle du Darkside, pourtant plus grand et à la résolution plus basse.

Notre avis se confirme lors des tests de couleurs. Les smartphones que l’on a décidé de comparer sont les suivants :

  • Wiko Stairway (720p) en haut à gauche
  • Wiko Darkside (720p) en bas à gauche
  • Wiko Darkfull (1080p) en bas à droite
  • Nexus 5 (1080p) en haut à droite

SONY DSC

Les smartphones configurés en luminosité maximale affichent de grandes divergences en matière de blanc et de noir. Le Stairway tend manifestement vers le bleu. Une impression qui se revient en force sur la prochaine photo, censée représenter du blanc immaculé.

SONY DSC

On note sur la photo ci-dessus une fâcheuse tendance du Stairway de vouloir aller vers du bleu alors qu’il lui est demandé d’afficher un simple blanc. En affichage du noir, on note un véritable problème de dalle qui ne semble pas se résoudre d’un smartphone à l’autre. Le Stairway n’étant évidemment pas celui qui sort du lot.

SONY DSC

Ceci est un véritable bleu. L’écran du Stairway est encore à la traîne avec un bleu froid et pas assez profond. Si nous avions remarqué plus haut que le blanc tendait vers le bleu, ici c’est le bleu qui tend vers le blanc. C’est essentiellement en raison des fuites de lumière sur les côtés que vous ne voyez peut-être pas sur la photo mais qui restent assez flagrantes lorsque l’on a le téléphone devant soi.

L’écran du Wiko Stairway reste l’un des principaux points faibles du smartphone. Autant certains points dont nous traiterons plus tard dans ce test, nous ont agréablement surpris, autant l’écran est tout simplement un ratage de la part de Wiko.

Logiciel

Passons à des choses plus agréables à présent. Après avoir constaté la faiblesse de l’écran du Stairway, attardons-nous son aspect logiciel. Comme à son habitude, Wiko opte pour une interface légère avec une expérience Nexus et quelques applications (dont des jeux pour l’essentiel ainsi que l’application Appareil Photo).

Stairway

Le smartphone tourne sous de l’Android 4.2.1 Jelly Bean. Si l’on devait bannir les applications ajoutées par Wiko (les jeux Asphalt 7 et Little Big City Freemium ainsi que l’application Photos, qui en plus en Galerie, permet de retoucher les images en leur appliquant des filtres), on se retrouverait quasiment avec de l’Android Stock. Cette stratégie gagnante de Wiko permet d’alléger la navigation et de garder les performances du smartphone à un niveau raisonnable.

En clair, l’interface du Wiko Stairway se limite à ça (en plus de celle dédiée à l’appareil photo et sur laquelle nous reviendrons plus tard) :

Screenshot_2013-11-26-16-59-18

On ne note donc pas vraiment d’intrusion de Wiko dans le logiciel Android, qui reste très fluide dans son utilisation. L’interface est donc similaire à celle de l’Android Stock.

Le logiciel apporte aussi quelques nouveautés dans les paramètres. Des nouveautés finalement très similaires à celles du Samsung Galaxy S4. Nous notons la présence d’une rubrique « Smart Gesture » qui intègre les possibilités suivantes :

  • Déverrouillage via le capteur de proximité en passant la main devant
  • Mode silencieux : basculer le smartphone pour activer le mode silencieux lorsqu’on reçoit un appel
  • Mode haut-parleur : renverser l’appareil pour activer le haut-parleur et rétablir la position pour le désactiver (en appel également)
  • Répondre au téléphone via le capteur : répondre à un appel lorsqu’il est signalé à l’écran et vous approchez le mobile de votre visage
  • Appeler via le capteur de proximité : appeler un contact qui s’affiche dans l’historique des appels, ou dont la carte de visite s’affiche à l’écran ou dont les détails d’un message d’affichent à l’écran, en approchant le mobile de votre visage
  • Éteindre l’écran via le capteur de proximité : lorsqu’un appel est signalé à l’écran, en couvrant le capteur de proximité
  • Prendre une photo avec le capteur de proximité : en passant la main devant le capteur lorsque l’application appareil photo est lancée

Si ces fonctionnalités peuvent paraître intéressantes, elles ne fonctionnent pas toujours et peuvent même exaspérer en raison de nombre de tentatives ratées que auquel nous procéderont avant de comprendre réellement comment il faut faire.

Cependant, le problème général rencontré avec les smartphones Wiko, c’est au niveau de leur politique de mise à jour. Certains smartphones de la marque reçoivent une seule mise à jour majeure, qui sera sans suite. On peut donc s’inquiéter à ce niveau et douter des motivations de Wiko à vouloir accompagner ses appareils dans la durée.

Performances

Wiko a fait le choix d’un processeur quad-core ARM Cortex-A7 cadencé à 1,2 GHz et soutenu par 1 Go de mémoire vive. Du côté graphique, on retrouve PowerVR SGX 544MP, qui accompagne également le processeur Samsung Exynos 5410. Il s’agit plutôt d’une bonne configuration qui se confirme dans l’usage, et notamment lorsque l’on fait tourner des jeux gourmands à l’instar d’Asphalt 7 de Gameloft. Nous allons évidemment s’intéresser aux résultats de benchmarks mais donnons avant tout un aperçu des capacités générales du smartphone.

Le Wiko Stairway dispose d’avantages certains en termes de performances techniques. Il fait tourner sans problème un jeu aussi gros qu’Asphalt 7. Aucun lag n’a été observé, pourvu que toutes les autres applications soient fermée (n’exagérons pas non plus). Aussi, Le smartphone ne rame pas pendant les lectures vidéo. C’est toutefois bien dommage de pouvoir profiter la puissance du smartphone sans pour autant bénéficier d’un écran performant.

Il est possible que ce choix relève justement de la volonté stratégique de Wiko de baisser la qualité de l’écran afin que la puissance se ressente dans les performances.

Screenshot_2013-11-21-14-55-41

Après plusieurs tests réalisés sur AnTuTu, on obtient un résultat consolidé de 13 583, finalement assez logique et qui positionne le smartphone en plein dans le milieu de gamme. À titre de comparaison, l’Alcatel One Touch Idol Mini obtient un score de 11 025 points sur le benchmark, sachant qu’il est également doté d’un processeur Cortex-A7, mais bi-cœurs et cadencé à 1,3 GHz.

Screenshot_2013-11-21-17-35-27

Les résultats sont du même ordre sur Quandrant Standard, où le Wiko Stairway obtient un score de 4009. Au même benchmark, le Alcatel One Touch Idol Mini obtient un résultat de 3389 points.

Autonomie

Le Wiko Stairway est équipé d’une batterie de 2000 mAh, plutôt suffisante pour finir une journée avec encore un peu d’énergie. On notera toutefois que celle-ci ne supporte pas très bien la lecture vidéo et audio en streaming. L’écran de 5 pouces n’étant certainement pas celui qui draine le plus d’énergie.

wikp-stairway-frandroid

En revanche, la lecture en local avec le Wi-Fi désactivé ne consomme pas énormément d’énergie. Nous avons effectué quelques tests dans la rédaction pour se rendre compte de cette consommation de la batterie. En voici les résultats :

  • Vidéo : en une heure de visionnage, avec Wi-Fi et 3G et activé, la batterie passe de 100 à 63 %
  • Vidéo : en une heure de visionnage en local, batterie passe de 100 à 73 %
  • Audio : en 45 minutes d’écoute en local, la batterie passe de 100 à 96 %
  • Audio : en 45 minutes d’écoute en streaming en 3G, la batterie passe de 100 à 89 %

On remarquera que finalement la consommation d’énergie n’est pas si élevée, en dépit de la présence d’une petite batterie de 2000 mAh, qui pourrait, de prime abord, faire peur à certains. De ce fait, le Wiko Stairway s’en sort avec les honneurs. Reste à savoir si sur la durée, la batterie reste aussi performante.

wikp-stairway-frandroid

Communications et GPS

Wiko propose sur son Stairway une connexion H+ avec un débit théorique maximal de 42 Mbit/s. Pas de 4G/LTE sur ce smartphone de milieu de gamme. En termes de communication vocale, on pourrait critiquer la qualité d’écoute de notre interlocuteur, avec qui l’on a l’impression de discuter sur un ancien téléphone fixe. L’accroche réseau est néanmoins très satisfaisante. Le Wiko Stairway ne vous lâchera pas dans des endroits où l’on capte peu ou mal le réseau.

Idem pour le GPS dont l’accroche ne prend que quelques secondes. La taille de l’écran est ainsi idéale pour les automobilistes qui souhaitent profiter d’un écran de taille moyenne pour se faire guider sur le bitume. Gardez en tête que conduire et téléphoner ne sont pas compatibles !

Appareil photo

Le Wiko Stairway est équipé d’un capteur dorsal de 13 mégapixels. On ne le dira jamais assez : le nombre de mégapixels d’un capteur n’est pas un gage de qualité. Le Wiko Stairway est un smartphone qui demeure toutefois assez performant en termes de photos. Son application, qui ne reprend que très légèrement les codes de son homologue sous Android Stock, offre quelques fonctionnalités intéressantes.

Nous noterons la présence de plusieurs modes :

  • Mode HDR
  • Mode beauté faciale
  • Mode panoramique
  • Mode image multi-angle (donne des image en format .mop)
  • Mode Scene (automatique)
  • Mode détection de sourires
  • Mode capture optimale
  • Mode contraste (propose trois photos à la luminosité différente)

Le mode HDR est plutôt difficile à manier. Il va de soi qu’il faudra éviter de bouger le smartphone lors de captures en HDR. On se retrouve sinon avec des images similaires à celle d’en dessous.

IMG_20131127_164542_1

Par ailleurs, d’autres fonctionnalités empruntées à l’application photo dont nous vous parlions plus haut viennent s’ajouter au possibilités d’édition que permet l’application Appareil Photo.

Screenshot_2013-11-27-16-49-49

Si vous regardez en bas de l’écran à gauche, les trois cercles qui s’entrechoquent permettent d’accéder à l’espace dédié à la modification des photos.

Screenshot_2013-11-27-16-49-34

On a le choix entre plusieurs possibilités, parmi lesquelles le redressement de l’image, la possibilité de la rogner, de faire des rotation et même d’appliquer l’effet miroir au cliché.

Screenshot_2013-11-27-16-49-20

Ceci évidemment, en plus des différents skins que propose gratuitement l’application. Pas de in-app purchase n’est requis.

Sinon, la qualité globale de capture reste très honnête pour un smartphone positionné sur ce segment, même si le résultat ne fait pas forcément l’unanimité à la rédaction. Même sans le flash, dans un environnement où la luminosité ambiante n’est pas très bonne, on arrive à avoir des clichés de bonne qualité mais toutefois un peu surexposés.

IMG_20131127_164615_1

 

Voici quelques exemples de photographies supplémentaires :

Wiko Stairway

De nuit, forcément, pas mal de bruit, mais… dans des proportions raisonnables, compte tenu du positionnement tarifaire du Stairway. De fait, on préfèrera l’utiliser de jour !

Wiko Stairway

À l’intérieur, alors que la nuit est tombée… mieux vaut ne pas bouger (et abandonner l’idée d’utiliser le flash) !

Son

wikp-stairway-frandroid

Alors là, on ne comprend pas trop ce qu’a voulu faire Wiko. Le haut-parleur est situé en bas de la coque arrière et profite d’une petite ouverture de la coque amovible pour pouvoir diffuser le son. Hormis le fait qu’il soit minuscule, on ne voit pas pourquoi Wiko a préféré consacrer une si petite ouverture au haut-parleur alors que l’on constate qu’il est légèrement plus grand en enlevant la coque arrière. Résultat des courses : un son étouffé et très faible, tout juste suffisant pour entendre la sonnerie lorsque le téléphone sonne.

wikp-stairway-frandroid

Test Wiko Stairway Le verdict

autonomie
8
Une autonomie correcte portée par une batterie de 2000 mAh, qui ne vous laissera pas tomber pendant la journée. Avec le Stairway dans la poche, inutile de courir après un chargeur avant de rentrer chez vous le soir.
caméra
6
Une caméra dont la qualité est respectable, sans plus. Elle propose 13 mégapixels et bénéficie d'une application qui apporte plusieurs fonctionnalités intéressantes dont le mode panoramique, la capture multi-angle ou encore le mode HDR.
design
7
Un design qui reprend les standards des smartphones haut de gamme actuels, avec une touche d'aluminium sur les côtés tout de même. Le Wiko Stairway peut plaire comme il pourrait révulser. Je l'ai personnellement trouvé intéressant, esthétiquement parlant... malgré ses inspirations certaines.
logiciel
8
Se basant comme à son habitude sur de l'Android Stock, Wiko ne s'immisce pas trop là encore dans l'interface pure de l'OS de Google. Hormis quelques applications et des modifications sur le menu des paramètres et l'appareil photo, on bénéficie d'une expérience Nexus.
performances
7
Pour le prix auquel il est proposé, le Wiko Stairway est plutôt un smartphone performant. On gardera toutefois à l'esprit qu'il ne faut pas trop occuper la RAM lors du lancement de jeux un peu gourmands. Le smartphone a un peu besoin de souffler.
écran
4
Nous aurions aimé placer l'expression "le meilleur pour la fin" mais il semble que Wiko ne soit malheureusement pas d'accord. L'écran du Stairway est incontestablement le point négatif de ce smartphone. Granuleux, mal fini et souffrant de fuites de lumières, on regrette tout simplement d'avoir lancé une vidéo dessus.
Note finale du test 6/10
Nous avons plutôt été agréablement surpris par le Wiko Stairway. On ne vous cache pas nos appréhensions avant d'entamer le test de ce produit. Au final, il s'est avéré plutôt performant de sa catégorie. Pour répondre à la question que nous avions posée au tout début de ce test, le Wiko Stairway en vaut la chandelle pour 230 euros.

Pour tout vous dire, le Wiko Stairway se situe exactement dans la catégorie de smartphones qui sont puissants pour un usage basique mais qui n'arriveront pas à tenir lors d'un usage poussé du terminal. C'est donc le milieu de gamme par excellence, mais pas le meilleur.

On regrette que l'écran ne soit pas vraiment idéal pour l'usage auquel il est destiné, c'est-à-dire regarder des vidéos et jouer à des jeux. Il pourrait tout aussi bien convenir en tant que GPS pour un automobiliste qui ne souhaite pas investir 249 dollars dans un terminal qui n'offre que cette fonctionnalité.

En somme, il s'agit d'un bon smartphone que l'on recommande, encore faut-il ne pas être très regardant sur qualité de l'écran et des photographies.

Nous avons tout de même quelques appréhensions concernant le support client de Wiko, la petite marque sino-française n'a semble t-il pas encore réussi à grossir rapidement en garantissant un service client satisfaisant. Les insatisfaits feront sûrement l'écho de témoignages dans les commentaires...
  • Points positifs
    • Expérience Nexus
    • Rapport qualité/prix
  • Points négatifs
    • Écran faible
    • Politique de mises à jour très lente
    • Design emprunté à Samsung
    • Appareil photo moyen

Disponibilités