Introduction

Premier test de smartphone Alcatel One Touch pour cette année 2014, que nous vous souhaitons bonne au passage. L’an dernier, nous avions pu éprouver plusieurs smartphones de la même gamme : les Alcatel One Touch StarIdol Ultra, Idol Mini, Scribe Easy, Scribe HD et Idol X. Aujourd’hui, nous vous proposons le test de l’Alcatel One Touch Pop C5. Disponible depuis décembre dernier, cet appareil fait clairement partie de l’entrée de gamme de la marque. Mais cela se ressent-il ?

Alcatel-OneTouch-Pop-C5-enmain

Le chinois Alcatel continue d’étoffer sa gamme. Le constructeur avait profité du CES 2014 pour officialiser la sortie de l’Alcatel One Touch Idol X+, un smartphone plutôt situé dans le haut du panier. Après le C3, le C7, il y a maintenant le Pop C5 dont la cible semble être le public adolescent. Déjà parce qu’il y a « Pop » dans le titre mais aussi parce que le design lisse et rond s’accorde bien avec cette frange de consommateurs. Il y a un petit côté “jouet” chez ce smartphone. A l’instar du Clink (Wiko) ou du futur Zen Fone (de chez Asus), le C5 est un smartphone destiné à être vendu « nu », c’est-à-dire sans abonnement ou carte SIM. Le Alcatel One Touch Pop C5 fait partie des smartphones que l’on a déjà vus quelque part : air de famille avec le Galaxy S3 (et associés) ou le Clink de chez Wiko . Du coup, il se fond facilement dans la population de smartphone town. C’est peut être l’objectif.

 

Contenu de la boîte

Alcatel-OneTouch-Pop-C5-boite

Packaging standard sans manuel

Dans le packaging, on retrouve :

  • un smartphone Alcatel One Touch Pop C5
  • un chargeur batterie
  • un câble USB / micro USB
  • un kit main libre

Notons au passage qu’il n’y a pas de manuel fourni avec le smartphone. Ce n’est pas que l’on est obligatoirement perdu sans, mais c’est toujours agréable d’avoir quelque chose pour se documenter et se faire une idée de toutes les fonctionnalités du téléphone. A défaut, il est toujours possible de télécharger le manuel sur le site d’Alcatel (disponible en français, russe et bulgare).

 

Prise en main

Pour la prise en main, on va dire que c’est lisse, très lisse. Et plutôt lourd (157 grammes).  Un design tout en rondeur, aux coins arrondis. Bref, il y a peu de chances de se blesser avec ce smartphone. La connectique micro USB se situe en bas du smartphone.

Alcatel-OneTouch-Pop-C5-bas

Le haut du C5, avec la touche de déverrouillage (ou d’extinction) située en haut de l’écran.

Alcatel-OneTouch-Pop-C5-haut

Une critique, d’ordre esthétique : le cerclage du smartphone avec cette bande métallique. Un peu abrupt, elle donne une épaisseur en plus sous la main.

Alcatel-OneTouch-Pop-C5-tranche

Un dos lisse en plastique brillant, facilement sujet aux traces de doigts. On n’échappera pas à l’inscription “Alcatel One Touch”, question de visibilité pour la marque. La coque craque ! Il aura suffit l’installation de la batterie et de la carte SIM pour faire craquer le plastique. Lors de la prise en main, la coque a un petit jeu sur le côté gauche du C5.

Alcatel-OneTouch-Pop-C5-dos

Difficile de rentrer le jack 3.5 plus loin. Du coup, une petite partie du plug dépasse, ce qui ne rassure pas. Néanmoins, il n’y a pas eu de soucis particulier lors de l’écoute musicale.

Alcatel-OneTouch-Pop-C5-jack

 

Fiche technique

Comme on peut s’en douter, le hardware n’est pas spécialement excellent. Le processeur MediaTek permet au C5 de rouler convenablement, si l’on met à part des petits lags dans le défilement de l’écran. 512 Mo de RAM, ce n’est pas grand chose, et cela se ressent vite sur les applications assez gourmandes. Autre point, la mémoire interne : 4 Go au total, 2 Go véritablement disponibles à l’utilisation. C’est peu, et ça pousse à l’investissement dans une carte SD.

ModèleAlcatel One Touch Pop C5
VersionAndroid 4.2.2 Jelly Bean
Écran4,5 pouces
Définition480 x 854 pixels (FWVGA)
TechnologieTFT
Densité de pixels~218 ppi/ppp
ArchitectureARM Cortex-A7
SoCMediaTek MT6572
Processeurbi-cœur
Gravures28 nanomètres
Chipset graphique (GPU)Mali-400MP (1 cœur)
Mémoire vive (RAM)512 Mo
Mémoire interne (ROM)4 Go (2,05 Go accessibles)
Support micro SD-HCOui, jusqu'à 32 Go
APN (Caméra)5 mégapixels
Caméra frontale0,3 mégapixel (VGA)
Carte SIMmini-SIM (standard)
WiFi - Wi-Fi DirectOui (normes b, g, n) - Oui
DLNA - Hostpot WiFi
Hotspot Bluetooth - Hotspot USB
Non - Oui
Oui - Oui
BluetoothOui, 4.0 avec A2DP
RéseauxGSM Quadri-band 850/900/1800/1900
UMTS (EMEA - APAC) 900/2100
UMTS (LATAM - APAC) 850/1900/2100
Vitesse internetH+ (3G++) à 21 Mbps
GPSOui, avec support A-GPS
NFC (Near Field Communication)Non
CapteursAccéléromètre, Proximité
Port micro-USB - HDMIx1 micro-USB 2.0, Non
Sortie jack 3,5 mmOui
Tuner FM (Radio)Oui
Amélioration sonoresNon
Batterie1800 mAh
Dimensions131,5 x 67,9 x 11,5 mm
Poids157 grammes
DAS (tête)0,525 W/kg
DAS (corps)0,782 W/kg
Prix conseillé~ 125 euros
(ou 99 euros chez Free)

 

Écran

Concernant l’écran, on se trouve devant un TFT de 4,5 pouces. Il y a un écart assez important entre la surface et les capteurs. Il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois pour appuyer . Rien de gênant en soi, mais c’est vraiment dommage de trouver ce défaut alors que le téléphone sort juste de son emballage. Concernant le défilement, vous êtes juges, voyez plutôt :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Le défilement est plutôt lent, mais il suit, c’est l’essentiel.

Les couleurs

Test des couleur réalisé avec l’application Screen Test. Nous avons aligné deux autres smartphones au côté du C5.
A gauche, le ZTE-Blade Q, au centre le Alcatel One Touch Pop C5 et à droite le Moto G de chez Motorola. Tous ont été réglés en luminosité maximale.

Côté couleur blanche, le C5 respecte bien cette dernière, même si on part vers du gris que du blanc. Sensiblement plus que les autres. Le Moto G, à droite, tire vers le marron tandis que le Blade Q s’élance vers le vert.

couleur-blanc-Alcatel-Pop-C5

Passons à la gamme complète des couleurs. Et là, ça se gâte pour le C5. Le Moto G respecte bien la variété de couleurs. Le Blade Q s’en sort bien également. Pour le C5, c’est pas terrible : les couleurs sont « crâmées » à cause d’un excès de luminosité. Ainsi, le bleu cyan au centre de la palette devient du blanc. Toutes les autres couleurs sont éclaircies sur l’écran du C5.

couleur-pastel-Alcatel-Pop-C5

Finalement, la mire. Même constat, même résultat que pour la palette de couleur. Le problème de sur-exposition de l’écran du C5 se confirme.

couleur-mire-Alcatel-Pop-C5

Le résultat de luminosité et des couleur n’est pas favorable à l’Alcatel One Touch Pop C5. Couleurs trop criardes, trop grande luminosité, le C5 en fait trop et cela le dessert.

 

Logiciel

Concernant l’interface utilisateur, on est dans le bleu… Dans l’environnement mignon et tout doux des jeunes utilisateurs. Rassurez-vous, le fond d’écran se change. Le thème par contre, c’est autre chose.

Alcatel-C5-Onetouch-UI 1

Le smartphone est inondé d’applications par défaut plus ou moins utiles.  A noter que Deezer et Shazam sont tout les deux présents sur le C5 sous la forme de lien de téléchargement des applications. L’UI donne la possibilité de ranger et d’optimiser la taille de ses widgets, conformément à la version d’Android 4.2.2. On en aura bien besoin car vu le nombre d’applications présentes par défaut sur le téléphone.

Alcatel-C5-Onetouch-UI 2

 

Autre fonctionnalité bien utile, rendue désuète depuis que les usagers sont encouragés à ne plus éteindre leurs terminaux, la possibilité d’allumer ou d’éteindre automatiquement le C5 selon une heure donnée. Couplée avec l’alarme, le C5 pourra se réveiller et réveiller son propriétaire, sauf vous voulez télécharger une application spécialement dédiée.

On retrouvera également des outils qui mettent à profit l’accéléromètre du C5 : secouer pour changer de chansons. Très bonne idée sur le papier puisque cela évite de déverrouiller le smartphone à chaque fois que l’on veut sauter un titre. Dans les faits, l’outil ne sert à rien, puisqu’il ne fonctionne pas lorsque le téléphone est verrouillé.

Alcatel-C5-Onetouch-UI-goodiesLe partage de la connexion Wi-Fi marche plutôt bien avec quelques options appréciables. On retrouve également la possibilité de bloquer spécifiquement un usager ou encore de limiter le débit général.

Alcatel-C5-UI-WiFI-partage

On peut parler du clavier Bluetooth. Pas de soucis notable mis à part que le C5 reconnaîtra uniquement que les claviers QWERTY et cela même si vous avez synchronisé un clavier AZERTY (comme c’était le cas durant le test). Il doit bien y avoir un moyen de changer ça… Absolument, sauf que la fenêtre des options clavier apparaît vide…

Alcatel-C5-clavier-bluetooth

Enfin, le clavier virtuel par défaut n’est pas celui fourni par Android, mais par Swiftkey, le clavier prédictif. Délivré avec toutes ses options de personnalisation, avec possibilité de voir vos statistiques de vocabulaire.

Alcatel-C5-clavier-swiftkey

Réseau mobile et GPS

C’est généralement un des points faibles des smartphones d’entrée de gamme : une faible performance sur l’outil de géolocalisation. Bon point pour le C5, ce n’est pas le cas.

Alcatel-onetouch-C5-GPS-data

Un temps de géolocalisation de 6 secondes avec une précision 3 mètres, c’est très honnête. Le GPS assisté ne s’est pas déconnecté durant le test.

Côté appel et réception, pas de soucis notable. Pas de problème pour se raccrocher au réseau Wi-Fi comme au réseau 3G. Question qualité d’appel comme de réception, rien à signaler, c’est satisfaisant. Toutefois, il est parfois arrivé d’avoir une sorte d’écho dans le haut-parleur retour, un écho du microphone avec quelques secondes de latence. Il n’est pas certain que le problème soit lié au C5, mais possiblement au téléphone du correspondant.

Concernant la navigation en 3G et 3G+, pas de problème pour se raccrocher au réseau. Une fois encore, c’est l’essentiel.

 

Photo et vidéo

Qualité photo

Le capteur frontal est un capteur VGA (0,3 mégapixels), très limité donc et pas forcément digne d’intérêt. Voyons plutôt comment se comporte le capteur dorsal de 5 mégapixels. Pour la photo de jour, pas de remarque particulière mis à part que ce n’est pas particulièrement beau. 5 mégapixels, c’est un peu le minimum syndical chez les capteurs de smartphones. Ce n’est pas de la haute qualité, mais ça fera bien le job pour les illustrations Facebook et autres.

C5 Pop

Pour le mode HDR, drôle de résultat : la photo ressort plus sombre, à l’inverse de ce que le mode est censé faire, avec une certaine tendance à tirer vers le rose.

Alcatel-C5-photo-HDR-jour

C’est lors de la photo de nuit que le capteur montre ses faiblesses. Difficile de prendre une photo nette et sans bruit (de sensibilité). La qualité laisse alors vraiment à désirer. On se consolera en se disant que l’on a pas acheté le C5 pour ses performances photographiques.

Alcatel-C5-photo-nuit

 

Qualité vidéo

En vidéo, le produit fini ressort en définition 1280 x 720 (soit du 720p). L’extension de sortie du fichier est un .3gp, un format compressé spécialement dédié à la publication sur Internet. Typiquement, c’est tout à fait le genre de vidéo que l’on retrouve sur le Web.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Là encore, on peut douter de la qualité de la vidéo. Pas mal de pixels qui sautent aux yeux, un manque de netteté lorsque la vidéo s’affiche en grand écran. Mais encore une fois, le capteur n’est clairement pas fait pour de la vidéo de qualité.

 

Performances

Au passage des applications de benchmark, on a la confirmation de la performance moyenne du C5. 11 206 au score Antutu, ce qui amène le C5 juste devant le Galaxy S2, sortie il y a maintenant presque 3 ans ! Antutu indique que le téléphone pourra supporter les graphismes 3D. Il faut nuancer. Les animations en trois dimension ralentissent fortement sur le téléphone. Du coté de la 2D, c’est fluide.

Alcatel-C5-benchmark-antutu

Autre indication, BenchmarkPi. 568 milisecondes de calcul, c’est beaucoup quand on compare avec le grand frère de la série Idol, l’Alcatel One Touch Idol X (399 milisecondes de temps de calcul)

Screenshot_2014-01-14-22-52-17

Pour Quadrant, par contre, le C5 se situe dans une bonne moyenne. A titre de comparaison, le Galaxy S2, testé sur FrAndroid, affichait un résultat de 3223 sur Quadrant, soit légèrement en dessous du C5.

Alcatel-One-Touch-Pop-C5-quadrant

 

Autonomie

Avec une batterie de 1800 mAh, on peut se dire que l’autonomie du téléphone risque d’être assez limitée. Dans la vie de tous les jours, le C5 supporte convenablement l’usage régulier. Voici la série de petits test que nous lui avons fait passer, depuis une batterie chargée à bloc.

Screenshot-batterie-C5-Alcatel One Touch

Vidéo Youtube : 20 minutes (Luminosité écran à fond, Wi-Fi et données mobiles ON), 100 % -> 92 % en batterie

Vidéo sur stockage interne : 20 minutes (Luminosité écran à fond, Wi-Fi et données mobiles ON) 91 % -> 85 % en batterie

Musique sur stockage interne : 20 minutes (Wi-Fi et données ON, sur casque, volume à fond, écran éteint) 85 % -> 82 %

Pour avoir utilisé ce téléphone pendant une semaine, on peut dire qu’il supportera un usage normal (de la navigation Internet, de la vidéo et de l’écoute musicale). Pour un usage plus régulier ou intensif, il est très certain que la batterie ne supportera pas les grosses journées.

Test Alcatel One Touch Pop C5 Le verdict

autonomie
7
Bonne autonomie de base même si un usage intensif ruinera la batterie en moins d'une journée. On aurait aimé passer à 2000 mAh, notamment pour supporter son écran de 4,5 pouces.
caméra
6
Le capteur dorsal de 5 mégapixels fera le boulot pour les photos de jour. Pour les photos de nuit, ne comptez pas faire de miracles. Côté vidéo, ça reste correct sans être vraiment bon. Pour le capteur frontal, ne comptez pas dessus puisqu'il s'agit d'une caméra VGA (0,3 mégapixels).
design
4
Des formes banales tout en rondeurs. Il n'y pas d'originalité dans le C5. Il ressemble énormément à ses homologues low-cost. Et tous ont plus ou moins copié la gamme des Galaxy de chez Samsung. Le choix du plastique brillant fait du smartphone un sacré collectionneur de traces de doigts.
logiciel
7
Comme souvent sur les smartphones low-cost, on croule sur les applications par défaut. Toutefois, les fonctionnalités de base sont bien présentes. Et certaines (comme le clavier Swiftkey) seront quand même bien utiles, si l'on met de côté des petits détails gênants comme la configuration impossible du clavier Bluetooth.
performances
6
Le Alcatel One Touch Pop C5 n'est clairement pas un smartphone fait pour la performance. Toutefois, le processeur dual-core MediaTek fait son travail et tourne relativement bien sur le C5. Ses limites se présentent lorsque l'on veut utiliser la 3D. Ses performances sont quand même inférieures à ce que l'on peut trouver ailleurs, y compris sur le marché du low-cost.
écran
5
Un écran de 4,5 pouces pas vraiment performant. Il faut parfois s'y reprendre à plusieurs fois pour sélectionner un item. De plus, les couleurs sont facilement ruinées par un problème de sur-exposition. Le bilan pour l'écran n'est pas fameux.
Note finale du test 6/10
A l'issue de ce test, on peut se sentir partagé. D'un côté, on peut reconnaître qu'il s'agit d'un smartphone économique doté du minimum et qui sera accessible aux petits porte-monnaie. Finalement, si on regarde les capacités du C5 par rapport à son prix (de 99 à 120 euros), on n'a pas le sentiment de faire une mauvaise affaire, soit un bon rapport qualité-prix. D'un autre côté, on peut être agacé en constatant les lacunes de ce téléphone en ce qui concerne sa mémoire interne (très limitée, de base), son hardware ou sa réactivité en général. Question forme, le C5 est un modèle assez commun. En bref, il n'y a rien, niveau hardware, de performances ou de design, qui permette à l'Alcatel One Touch Pop C5 de se distinguer et se hisser au-dessus du lot. Si toutefois vous décidez d'acheter ce téléphone pour une utilisation ponctuelle et non-intensive et que vous n'êtes pas trop regardant sur ses capacités, le C5 est un smartphone pour vous.
  • Points positifs
    • Bon pour le service dans son ensemble
    • GPS fonctionnel
    • Low cost
  • Points négatifs
    • Hardware limité, voire dépassé
    • Faible mémoire de base
    • Ralentissement sur les graphiques 3D
    • Coque qui craque

 

Disponibilité

Le Alcatel One Touch Pop C5 est sortie en fin d’année dernière. Son prix constructeur était annoncé à 99 euros. Il est disponible en France : c’est à ce prix qu’on le trouve chez Free Mobile. Sinon, comptez entre 100 et 120 euros chez d’autres vendeurs (comme sur Ebay). Il faut toutefois remarquer que la marque Alcatel est le plus souvent absente des barres de recherches des opérateurs télécom français.