LG a été relativement calme sur le marché Android. Nous avons déjà examiné son premier androphone, le GW620 (voir le test), qui s’en était sorti raisonnablement bien après le test bien que nous avons maintenant des sentiments mitigés concernant une mise à jour qui se fait attendre. Le LG Optimus GT540 est le deuxième smartphone Android de ce fabricant.

Le Optimus GT540 possède une forme futuriste, qui me rappelle en quelques sortes la Batmobile. Toutefois, les fonctionnalités et la qualité de l’expérience d’utilisation sont souvent les premiers facteurs dans la liste de souhaits des utilisateurs. Nous allons voir si ce GT540 qui porte fièrement le nom du grand gardien Optimus Prime dans Transformers, mérite de porter ce nom.

DESIGN ET CARACTERISTIQUES


Il ne fait aucun doute que le LG GT540 Optimus possède quelques similitudes avec le LG Viewty, du aux courbes spécifiques du haut et du bas. Cet androphone n’est pas parmi les plus petits, mais sa prise en main est naturelle. Il peut être facile à utiliser avec une seule main, comme la plupart des téléphones Android de ce calibre. Le LG GT540 Optimus est composé de plastique, avec une texture qui me rappelle le métal brossé. Notons une bonne sensation en main, en raison du poids du téléphone et de sa solidité, ce qui rassure : ce n’est clairement pas un téléphone bon marché.

LG est vraiment têtu à toujours utiliser des tactiles résistifs. D’abord le GW620, maintenant l’Optimus. Bien que l’écran résistif du GT540 est certainement l’un des écrans résistifs les plus performants que nous avons utilisé, l’expérience ne peut nullement être comparée à la technologie capacitif. Quoi qu’il en soit, au moins la qualité d’image est très bonne, grâce à la résolution HVGA utilisée, qui fonctionne très bien sur cette taille de l’écran, mais aussi aux contrastes et couleurs qui donnent des résultats très satisfaisants. Nous nous sommes même demandés si il n’était pas AMOLED à un moment donné, mais une fois que nous avons examiné la question sous un angle différent, nous avons réalisé que nous rêvions tout simplement.

Trois boutons physiques : Appel / Retour home (accueil) / Raccrocher-Eteindre

microUSB, fonction recherche et photo

Gestion du volume du son

Sortie jack 3,5mm sur le haut de l’appareil

L’appareil photo de 3 mégapixels n’est pas extraordinaire par rapport aux autres capteurs de 5 mégapixels ou encore 8 mégapixels pour certains, mais avec l’autofocus, cet appareil photo fonctionne correctement et est assez réactif. Un flash LED aurait été un plus, mais ce type de Flash n’est pas vraiment performant (sauf en lampe torche). Il ne remplacera pas votre APN, ne comptez pas dessus.

CARACTERISTIQUES

Pour agrandir cette image, cliquez dessus tout simplement !

INTERFACE ET ANDROID 1.6

Le LG Optimus GT540 tourne sous Android 1.6, bien que certaines rumeurs annoncent une mise à jour vers Android 2.1, je ne m’avancerai pas un seul moment sur ce point. Il vaut mieux attendre des annonces officielles de la part de LG.

LG a ajouté son propre écran d’accueil (home pour les connaisseurs), qui n’est effectivement pas très différente de celle fournie en standard. Vous avez la possibilité de choisir le nombre de bureaux, qui peut être compris entre 3 et 7. Vous pouvez également créer des catégories dans le menu principal, afin de mettre un peu d’ordre dans vos applications. Nous retrouvons aussi certaines applications spécifiques aux téléphones LG qui étaient déjà présentes dans le GW620, dont un éditeur de vidéos ou encore une application qui permet de gérer les documents Office (DOC, XLS, PPT…).

Home de LG avec deux raccourcis supplémentaires

SNS est l’application qui gère vos réseaux sociaux et les intègre dans le système Android : synchronisation, agrégation… avec Twitter et Facebook.

Côté multimédia, notons que le GT540 est capable de lire les DIVX/XVID car les codecs y sont directement intégrés, un gros point positif (ça ne lit pas du 720p mais jusqu’à 624 par 352 pixels selon mes tests).

Avec toutes ces applications, le Optimus GT540 possède les fonctions essentielles d’un smartphone et sa prise en main en donc immédiate, pas besoin d’aller compléter les fonctionnalités manquantes par des applications de l’Android Market, en tout cas au début.

Le reste c’est de l’Android, si vous n’êtes pas familier avec ce système, n’hésitez pas à vous balader sur FrAndroid (on ne parle que ça il paraît).

CONCLUSION

Le LG Optimus GT540 possède de vrais et réels atouts.

Alors, le LG GT540 Optimus est-il un bon investissement selon nous ? Ouais, il l’est. Bien sûr, il dispose d’un écran résistif, mais si cet inconvénient n’est pas vraiment un problème pour vous, alors nous garantissons que vous ne regretterez pas sa fiabilité et sa réactivité.

Parmi les alternatives possibles à l’Optimus, il y a de nombreux téléphones sous Android : HTC Hero ou encore le Samsung Galaxy Spica (ou le HTC Legend, un peu plus cher). Le gros avantage des téléphones que je viens de citer, c’est que la mise à jour vers Android 2.1 est déjà disponible (ou dans très peu de temps), ce qui n’est pas pour le moment le cas du Optimus GT540, un gros détail qui va rebuter plus d’un consommateur. En effet, lorsque nous investissons 300 euros dans un smartphone, il est naturel de vouloir un suivi par le constructeur. A ce jour, nous ne pouvons le garantir concernant les téléphones LG.

Il est disponible en plusieurs coloris dont un blanc, un gris, un noir et un rose (le rose sera disponible dés cet été). Il devrait avoir un certain succès chez les femmes, avec un écran résistif qui convient aux ongles longs et des couleurs très féminines (blanc, rose).

Bien sur, nous ne pouvons pas comparer l’Optimus au palier supérieur d’androphone, avec le Desire, X10 ou encore le Nexus One. Cependant, l’Optimus est un assez bon appareil de milieu de gamme Android, qui, si le prix est juste, peut se révéler être le meilleur dans sa catégorie.

Le grand public est servi.

LG a mis en place un mini-site « lg-optimus.fr » dédié au GT540 où sont référencées plus d’une centaine d’applications, un lourd travail auquel nous avons participé - sélection des applications.