Introduction

Annoncé il y a quelques semaines, les Xiaomi Mi Note et Mi Note Pro ont mis un grand coup de pied dans la fourmilière. Le constructeur propose du très haut de gamme, et semble avoir soigné son design. Une belle occasion pour le constructeur de faire taire ceux qui voyaient trop de points communs avec les produits Apple, et de montrer sa propre vision de l’esthétisme. Le Mi Note, avec son format de 5,7 pouces, est le moins bien armé des deux mobiles et s’inscrit dans le haut de gamme 2014. Voyons ce qu’il a dans le ventre.

Xiaomi Mi Note 10

Fiche technique

Ce Xiaomi Mi Note est équipé d’un écran IPS LCD de 5,7 pouces à l’affichage Full HD (1080 x 1920 pixels), mais aussi d’un processeur Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz et couplé à 3 Go de mémoire RAM, et d’une capacité de stockage interne de 16 ou 64 Go. On y trouve également un capteur dorsal affichant 13 mégapixels et un autre en façade qui capture 4 millions de points. Sous des dimensions de 155,1 x 77,6 x 7 mm, c’est une batterie de 3000 mAh qui siège, et porte le poids du mobile à 161 grammes. Le Mi Note possède une bardée de capteurs, ainsi que deux ports pour cartes SIM (nano + micro).

VersionAndroid 4.4.4
Taille d'écran5,7 pouces
Technologie d'écranIPS LCD
Définition1080 x 1920 pixels
Résolution~ 386 ppp
Traitement anti-rayuresCorning Gorilla Glass 3
SoCSnapdragon 801
Nombre de coeurs4 x Krait 400
Fréquence CPU2,5 GHz
Puce graphique (GPU)Adreno 330
Mémoire vive (RAM)3 Go
Mémoire interne (ROM)16/64 Go
Micro-SDNon
Appareil photo (dorsal)13 mégapixels
(Sony IMX214)
Appareil photo (frontal)4 mégapixels
Enregistrement vidéo2160p, 1080p@30fps
Wi-Fi802.11 a/b/g/n/ac
GéolocalisationA-GPS, GLONASS, Beidou
Bluetoothv4.1, A2DP, LE
RéseauxLTE 1800 / 2600
SIM1 x nano SIM
1 x micro SIM
NFCOui
CapteursAccéléromètre, gyroscope, proximité, boussole, baromètre
Ports
(entrées/sorties)
microUSB v2.0
Résistance à l'eau
Résistance à la poussière
Non
Non
Batterie3000 mAh
Dimensions155,1 x 77,6 x 7 mm
Poids161 grammes
CouleursBlanc, Noir
Prix conseillé450 euros

Design

Le Xiaomi Mi Note est ce qu’on appelle vulgairement une phablette. Si pour certains, comme le LG G3 et ses 5,5 pouces, on hésite encore à utiliser ce terme, il est tout à fait légitime vu le gabarit de la bête. Et du coup, il se place sur le même segment de marché que des smartphones comme le Galaxy Note 4 ou le Nexus 6. Originaire d’Asie, son format est évidemment en corrélation avec les marchés qu’il attaque, les grands formats étant très plébiscités en Chine et dans les pays alentours.

Xiaomi Mi Note 1

Si certains de nos confrères américains ont pu fustiger Xiaomi pour ses designs précédents, reprochant à la marque de trop grandes ressemblances avec les mobiles Apple, le Xiaomi Mi Note remet les choses dans l’ordre. Le mobile arbore un design très reconnaissable, mais dont il est bien difficile de repérer les origines. Et si Xiaomi avait finalement montré son véritable savoir-faire en matière d’idées et d’esthétisme ?

Xiaomi Mi Note 3

De face, le format est tout à fait lambda : un grand rectangle et des coins arrondis. Mais le mobile adopte aussi un élément qu’on retrouve sur d’autres smartphones haut de gamme de la fin 2014, avec ce fameux écran 2,5D légèrement courbé lorsqu’il se fond aux tranches. Xiaomi a comme toujours placé des boutons sensitifs en-dessous de l’écran, tandis que le haut se pare d’un haut-parleur, d’un capteur photo, et d’un discret logo MI en son coin gauche.

Xiaomi Mi Note 13

Si le Mi Note ne montre pas ses différences de face, il est par contre reconnaissable de dos. Et c’est dû aux courbures qu’on retrouve de chaque côté et qui épousent la forme particulière de la tranche métallique. C’est un peu comme un Galaxy S6 edge, mais de dos, et cela donne une certaine élégance au mobile. Avec une finesse supérieure à l’iPhone 6, le Mi Note a en tout cas réussi à faire rentrer l’appareil photo dans la carlingue, quand celui de son rival est protubérant.

Xiaomi Mi Note 15

Côté prise en main, c’est aussi un plus et le mobile en devient moins « tranchant ». Est-ce que cela facilite pour autant la tenue d’un mobile de 5,7 pouces ? Pas tellement. Chose étonnante, et c’est dû au verre Gorilla Glass 3 qui recouvre la surface arrière, le mobile a tendance a glisser légèrement lorsqu’on le pose sur une surface lisse. Il faudra donc être un peu plus prudent pour lui éviter une chute bête.

Xiaomi Mi Note 18

Les finitions du smartphone sont en tout cas excellentes, avec des boutons d’allumage et de volume en métal, intégrée à une tranche elle aussi métallique. Et plutôt que de superposer ses ports SIM, Xiaomi a réussi à les intégrer au même endroit. Il suffit donc d’ouvrir le port SIM pour caler les deux cartes. En revanche, on ne peut en enlever une sans sortir l’autre, et c’est plus embêtant.

 

Ecran

DSC07059C’est un très bel écran qui équipe ce mobile, d’autant qu’il occupe une grande partie de la façade (74,4 %). L’iPhone 6 Plus, puisque la comparaison semble légitime à un grand nombre, arbore lui un rapport écran/façade de seulement 67,8 %.

Comme pour le Xiaomi Mi 4, l’écran est très bien fini, avec un contour noir bien visible sur la version blanche du mobile. La dalle est proche du mobile, donnant une impression d’immersion plus intense, mais c’est de toute façon la norme sur les milieux/haut de gamme actuels. On observe toutefois une légère fuite de luminosité sur la tranche supérieure, mais c’est presque indécelable à moins de regarder son smartphone avec un angle impossible.

La luminosité de l’écran est très bonne, autant que celle des haut de gamme des autres constructeurs, et les couleurs sont très vives avec différents réglages possibles (merci MIUI). Il est donc possible de choisir entre un mode contraste automatique qui s’ajuste selon la luminosité, un mode augmenté ou un mode standard. Du côté des réglages des couleurs, on optera peut-être plus pour le mode « cool » qui semble rendre les couleurs plus fidèles que dans le mode « standard », un peu trop rouge à notre goût.

L’effet 2,5D facilite d’ailleurs la glisse sur les bords du mobile, évitant certaines sensations désagréables en tapant la tranche. Ça n’a l’air de rien, mais c’est toujours un plus.

 

Logiciel

On se répète, mais on commence à très bien connaitre MIUI et les versions installées par les importateurs, qui permettent de bénéficier du Play Store. Ici, pas de Play Store justement, et on navigue sous MIUI V6.3.12.0, dans une version anglophone parfaitement stable. On regrette de ne pas voir ce smartphone arriver avec MIUI sous Lollipop, qui nous aurait changé des nombreux smartphones Xiaomi testés cette année.

EN SAVOIR PLUS : 11 points qui différencient MIUI de la concurrence

On retrouve avec plaisir l’expérience MIUI, avec l’écran de verrouillage et ses divers raccourcis et astuces, le menu de sécurité très complet et surtout rassurant, le gestionnaire de permissions, la possibilité de créer un FTP, ou encore les options d’affichage de l’autonomie. Mais aussi celles qu’on apprécie un peu moins, comme la barre de notifications, ou le mimétisme avec iOS.

 

Performances

Avec son Snapdragon 801, le Xiaomi Mi Note s’inscrit dans le haut de gamme de 2014, à l’inverse du Mi Note Pro qui est équipé d’un Snapdragon 810 et par conséquent plus dans l’air du temps. Il n’en reste pas moins un smartphone à la configuration très alléchante, et c’est ce que tendent à prouver, dans un premier temps, les benchmarks effectués, similaires au Mi4.

Benchmark / ModèleXiaomi Mi NoteXiaomi Mi 4
AnTuTu Benchmark44 363 points45 957 points
GFXBench T-Rex (offscreen / onscreen)27,6 / 28,3 FPS27,8 / - FPS
GFXBench Manhattan (offscreen / onscreen)11,6 / 11,7 FPS- / -
PCMark4 623 points-
3D Mark19 742 points20 089 points

En jeu, ce Mi Note se comporte très bien. Il obtient une moyenne de 41 fps sur plus de 15 minutes de jeu. Il parvient même à conserver une fréquence de CPU comprise entre 2 et 2,5 GHz. Plus impressionnant encore : la fréquence GPU se maintient sans cesse à son seuil maximal (578 MHz). C’est très régulièrement le cas avec les smartphones signés Xiaomi, et cela permet une expérience multimédia approfondie. Et du coup, avec ces réglages de fréquence, on s’attend à ce que le Mi Note Pro sublime un Snapdragon 810 qui doit encore prouver sa valeur.

android 2015-03-11 à 15.22.02

Fréquence CPU sur Real Racing 3 via GameBench

android 2015-03-11 à 15.22.28

Fréquence GPU sur Real Racing 3 via GameBench

Le revers de la médaille, c’est que le Mi Note chauffe atrocement. On est vraiment, et sans exagération, surpris de voir une telle chaleur se dégager au niveau des boutons de volume et d’allumage, et au dos du mobile. La dissipation thermique est efficace après l’arrêt de taches lourdes. Mais pour ce type d’usages, gare à vos doigts. On craint également que l’autonomie du smartphone n’en prenne un coup.

 

Communication

GPS

Encore et toujours, vous pourrez aisément vous perdre à travers n’importe quelle région, à part peut-être la Creuse ou mon Morvan natal, sans risquer que ça ne dure trop longtemps. Le GPS a du répondant et fixe de nombreux satellites en quelques secondes seulement. Dieu merci, Qualcomm sait faire de bonnes puces GPS, ce qui n’est pas la spécialité de MediaTek.

xiaomi-mi-note-gps

Appels

Pour ceux qui s’en inquiètent, on est bien en 4G sur ce smartphone, du moins sur le réseau Orange. Le mobile est compatible avec les bandes de fréquences LTE 1800 et 2600 MHz, et seule la bande 800 MHz. Cela pourra être problématique à certains moments puisque Bouygues, SFR et Orange utilisent tous cette bande. En campagne notamment, c’est cette fréquence qui est principalement utilisée puisqu’elle porte plus loin. Dommage.

Les speed tests réalisés à Paris sont toutefois bons. En appel, le Mi Note ne souffre d’aucun problème.

 

Photographie

Entre ses mobiles d’entrée de gamme et ses flagships, Xiaomi joue sur une sorte d’uniformisation de la partie photographie. Les clichés ne sont jamais mauvais, quel que soit le téléphone concerné, et le traitement logiciel semble à chaque fois un peu plus performant. On note des atouts majeurs à cet appareil photo pour le grand public : un déclenchement très rapide, une mise au point facile, et une gestion de la luminosité assez simple. Pour quiconque voudrait effectuer quelques modifications, Xiaomi intègre des options basiques avec un contraste et une luminosité plus ou moins forts.

Xiaomi Mi Note vs Sony Xperia Z3

Xiaomi Mi Note vs Sony Xperia Z3

Pas la peine de chercher un problème de netteté sur les clichés que fait le Mi Note, il n’y en a pas. On peut à la limite lui reprocher un filtre un peu jaunâtre dans des conditions de fort ensoleillement, comme en témoigne la photographie comparative ci-dessus, où la moitié gauche de l’image a été captée par le Mi Note, et la moitié droite par un Sony Xperia Z3. Mais du coup, en mode normal, le Mi Note lisse peut-être un peu moins les photos que son concurrent du jour.

Un HDR bien exploité

Un HDR bien exploité

Un autre HDR bien géré

Un autre HDR bien géré

À l’inverse, le mode HDR du Mi Note a tendance à parfois trop lisser les images, les rendant presque surnaturelles. Certaines images, où le traitement est trop fort, présentent quelques traces de grain, et il faudra alors faire le point au bon endroit, et partir d’une image un peu trop sombre pour obtenir la luminosité désirée. Ce n’est pas tout à fait « clés en main » mais ce n’est tout de même pas mal. Autre point intéressant, face au soleil, le Mi Note parvient tout de même à garder un taux de luminosité qui n’est pas trop élevé, et permet donc d’avoir un cliché potable.

La macro s'en tire bien

La macro s’en tire bien

Le logiciel est bien fichu et simple d’utilisation. Il suffit de glisser d’un bord à l’autre de l’écran pour accéder aux réglages ou à un panel de filtres.

Une interface simple

Une interface simple

Autonomie

Screenshot_2015-03-13-21-52-12Avec les appareils Xiaomi, le calcul de l’autonomie est une chose parfois délicate. Comme on peut choisir le mode performances pour laisser le CPU et le GPU tourner à leur cadence optimale, on risque de faire perdre plus de charge qu’avec le mode « balanced ». Ainsi, sur Game Bench, à l’issu de notre test de performances, on constate une grande perte de batterie (plus de 20 %) en un quart d’heure de jeu.

Le test d’autonomie classique réalisé avec une video YouTube et la luminosité maximale de l’écran est du même acabit. On perd 22 % de charge en une heure, ne laissant présager qu’à peine cinq heures d’autonomie en usage multimédia. Quant à l’usage quotidien, il tient la route, mais ne fait pas de prouesses, la journée d’utilisation étant atteinte sans trop de problèmes.

 

Test Xiaomi Mi Note Le verdict

design
9
On peut aimer ou détester le format de ce téléphone (5,7 pouces), il n'en reste pas moins un très beau produit. Tout à fait classique de face, il montre ses différences avec un dos en verre Gorilla Glass 3 courbé sur les côtés. En plus de faciliter la prise en main, c'est très esthétique. Le mobile est très fin et les finitions excellentes.
écran
9
Comme d'habitude, Xiaomi fournit un écran lumineux aux couleurs très vives. Extrêmement proche de la vitre, il n'en est que plus agréable à utiliser, surtout qu'il occupe une grande place sur la façade et que c'est plus agréable pour jouer ou regarder des vidéos.
logiciel
8
Du classique MIUI. Mais tel qu'il est livré, il faudra se passer du Play Store et du français. Le grand public devrait alors passer son chemin (pour l'instant) mais les bidouilleurs n'auront aucun problème pour trouver une version française via MIUI-France, par exemple. C'est en tout cas parfaitement fluide et les 3 Go de RAM aident aussi.
performances
9
On peut dire qu'il est doué ce Mi Note, et on remercie les réglages de fréquences pour cela. En jeu, il se comporte extrêmement bien en étant stable et en affichant un beau ratio d'images par seconde. C'est par contre au détriment d'une chauffe énorme. Quand on dit qu'on se brûle les doigts, ce n'est pas exagéré. C'est vraiment problématique.
caméra
8
Sans être extraordinaire, la partie photographie du mobile est franchement bonne. On pourra lui reprocher un filtre jaunissant dans certaines conditions de fort ensoleillement, mais cela n'ampute en rien la bonne tenu du capteur et du logiciel photo. Avec un focus et un déclenchement rapides, cet APN est typiquement ce que recherche un grand public qui n'a pas envie de trifouiller dans les réglages du mobile pour prendre l'image qu'il désire.
autonomie
6
En mode Performances, n'espérez pas tenir plus de 2 heures sur un jeu très gourmand comme Real Racing. En mode Balanced, c'est par contre plus dans la norme, tandis que l'autonomie en usage quotidien est tout à fait correcte. Alors on ne sait pas vraiment sur quel pied danser avec ce Mi Note qui sacrifie un peu l'autonomie pour le multimédia.
Note finale du test 7/10
On ne va pas passer par quatre chemins pour décrire ce Xiaomi Mi Note. Il s'agit tout simplement d'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur smartphone équipé d'un processeur Snapdragon 801. Xiaomi pousse cette puce dans ses retranchements pour offrir une expérience multimédia optimale. Avec une caméra franchement bonne, un écran excellent, une expérience logicielle toujours aussi agréable, et un design peu commun mais élégant, on aurait bien voulu mettre une note finale d'exception à ce Mi Note.

Malheureusement, il n'est pas parfait. Nous n'avons pas voulu amputer des points à la partie "performances" de ce test, mais la chauffe générée par le mobile est véritablement un problème. Evidemment, elle est moindre en mode "balanced" mais on sacrifie alors un peu le plaisir de jouer pour gagner en confort et en autonomie. Un drôle de choix qu'on aurait préféré ne pas avoir à faire. Toutefois, la dissipation thermique se fait très bien une fois l'usage terminé, mais certainement trop tard pour que nos doigts restent intacts (nous étions obligés de le tenir de façon à éviter le contact avec la chaleur vers les boutons d'allumage et de volume notamment). C'est d'autant plus étonnant qu'il devient rare de croiser ce genre de problème sur un mobile.

Du coup, on fonde de plus beaux espoirs sur le Mi Note Pro et son Snapdragon 810, qui doit en théorie chauffer moins. À moins que les rumeurs concernant la dernière puce de Qualcomm soient finalement vraies...

Le Xiaomi Mi Note est un excellent produit, dans un format phablette, mais possède un moins bon rapport qualité/prix que d'ordinaire chez le constructeur. Il coûte 450 euros, sans Play Store dans la version que nous avons obtenue, sans support des fréquences 4G en 800 MHz.
  • Points positifs
    • Qualité de fabrication
    • Performances excellentes
    • Très bel écran
    • Caméra simple à utiliser
  • Points négatifs
    • Chauffe extrême
    • Autonomie décevante (mode perf)
    • Incompatible avec les fréquences 4G en 800 MHz

Il n' y a pas d'offres pour le moment

Merci à Honorbuy pour le prêt de ce Mi Note !