Voilà, j’attaque mon tout premier test mobile sur FrAndroid en démarrant avec l’Huawei « Tactile Internet » d’Orange dont certains attendaient nos retours avant de se l’approprier.

L’avantage de ce smartphone est qu’il est low-cost, c’est à dire que c’est une entrée de gamme à très petit prix, l’un des plus petits prix sur le marché mondial quand on cible un appareil Android « potable » et qu’on ne souhaite pas débourser une fortune.

Je peux dire après quelques jours en mobilité que ce smartphone fait aisément le poids contre d’autres smartphones entrée de gamme.

On a là un écran avec une résolution de 240*320pixels pour une dalle tactile TFT de 2,8″ qui pousse jusqu’à 262 000 couleurs et qui est de type résistif.

En surface, il aura à sa gauche un bouton « Décrocher », à sa droite « Raccrocher », au milieu un gros bouton rond « Valider » pour être entouré d’un panneau directionnel « Haut, Bas, Gauche et Droite ».

Au dos se trouve un haut-parleur qui offre une qualité sonore assez correcte, un cache rétractable où se situe la batterie, un emplacement pour votre carte SIM et la carte SD, nous verrons ça un peu plus tard dans le test. Ensuite viendra se présenter cet appareil photo qui a la capacité de prendre des photos à 3,2 mégapixels (en zoom x3) et des vidéos au format 360p.

Exemple de quelques photos (il était 21h passée, donc il faisait assez sombre) :

Photo test 1

Photo test 2

Photo test 3

Vidéo test :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Sur les cotés, on retrouvera les touches volume + et -, ainsi qu’une touche pour accéder directement et simplement à l’appareil photo.

A sa tête, une entrée micro USB où est située également la touche Power de l’appareil.

Et à son pied, on retrouvera une entrée jack 3,5mm pour relier un kit mains libres… (afin de passer des appels téléphoniques, écouter de la musique – ou encore la radio, car oui il intègre nativement un tuner FM avec une application radio à son bord).

J’ai prit le soin de vous faire une vidéo de l’interface et des divers ajouts et personnalisation d’Orange, et aussi vous montrer comment le terminal se comporte sur mon utilisation parfois un peu trop exigeante. 😉 Je ne le montre pas dans la vidéo, mais il supporte aussi les fonds d’écran animés.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Vous remarquerez que le téléphone se porte plutôt bien, et est bien optimisé pour un usage soutenu, je retrouve un confort non négligeable dans la maniabilité de celui-ci sous les différentes utilisations que l’on peut avoir, malgré que je sois très loin d’être un fanatique des écrans résistifs.

Il y a 256Mo de mémoire interne dédiée au système + la possibilité d’ajouter une carte SD pour gérer jusqu’à 16Go de données. Il peut aussi lire les formats audio (Mid, Mp3, M4a, AMR, AAC, AAC+, eAAC+) et vidéo (MPEG4 / H.264 / H.263).

Par rapport au Nexus One, il est assez petit avec ses dimensions de 107.5×57×13.8mm pour un poids qui atteint à peine les 104g.

Côté batterie, on a quelque chose qui tient quand même la route avec du 1150mAh, c’est la taille d’une batterie de HTC Dream (G1) allant sur une autonomie de 3h30 à 4h en communication, et jusqu’à 240h en veille. Vous remarquerez l’emplacement pour la carte SIM juste en dessous de l’appareil photo, pour retrouver sur à sa gauche l’entrée de la carte SD qui peut être retirée sans soulever la batterie.

Pour conclure, dans la boite de l’androphone, on retrouvera chacun de ces accessoires dont : Le terminal, le câble USB qui se relie au chargeur secteur, une carte SD (2Go) fournie, un kit mains libres et une façade bleu en plus de la grise d’origine.

Toutes les spécifications :

Pour les spécifications manquantes, on a un processeur Qualcomm MSM7225 à 528MHz, 256 de RAM et ROM.

Les plus +

  • Le prix très attractif !
  • L’optimisation du système Android.
  • La radio FM et l’intégration de tous les services Google.
  • Le matériel semble solide et bien fini (reste à voir sur le long terme).

Les moins –

  • L’interface Orange qui ne dérange pas trop (mais la quantité de services qui pourraient être unifiée ou moins présente).
  • Le bridage du système Android (La bidouille sera sans doute possible, mais il faudra un peu de temps).
  • L’absence d’une LED de notifications (aucun moyen de voir si on a un message, mail, appels manqués ou autre).

—-

Finalement pour le reste, je n’ai pas vraiment d’avis, vu le prix à partir d’1€ avec un abonnement et nu à environ 169€ on s’en tire à bon compte pour un smartphone qui tourne Android 2.1 assez bien dans l’ensemble, mais qui reste simlocké Orange.