En mars dernier, Orange a dévoilé toute une série de nouveautés matérielles avec notamment la nouvelle Livebox 4 avec le nouveau décodeur TV 4. Orange nous a envoyé le pack modem + décodeur pour que nous puissions tester les nouveautés. Nous avons profité de la retransmission de l’Euro 2016 pour regarder les deux demi-finales en Ultra HD (UHD / 4K) sur TF1 et M6 afin de tester le décodeur et vous livrer nos impressions.

Avec sa Livebox 4, Orange a décidé de revoir en profondeur son couple modem – décodeur pour les clients triple play. On trouve toujours deux appareils différents, l’un qui joue le rôle de modem et de serveur NAS, et le décodeur qui se relie à une télévision. La grande nouveauté de cette Livebox 4, c’est le support du Wi-Fi 802.11ac pour la partie modem, avec donc des débits en hausse et des télévisions 4K pour la partie décodeur. Pour notre test, nous nous concentrerons sur la partie décodeur. Pour l’occasion, Samsung nous a prêté une télévision 4K sous Tizen, la UE55KS7000U avec son mode HDR et sa dalle de 55 pouces. Nous avons profité de ce matériel pour visionner les deux demi-finales de l’Euro 2016, retransmises en UHD / 4K sur TF1 et M6 en exclusivité depuis la Livebox TV 4 connectée en fibre.

 

Trois chaînes UHD, ou plutôt une

Le décodeur Livebox TV 4K se relie sans problème à n’importe quelle télévision dotée d’un port HDMI. Il se relie au modem Livebox en Ethernet, mais également en Wi-Fi. Dans les deux cas, il est possible de profiter d’un flux UHD / 4K. La télécommande fournie par Orange est très ergonomique et permet de naviguer au sein de l’interface de la Livebox, pas parfaitement fluide, mais bien plus que certaines box des concurrents. Le changement d’une chaîne à une autre n’est pas instantané comme sur la TNT, mais presque. Le clou du spectacle, ce sont les chaînes en UHD, au nombre de trois pour le moment : Ultra Nature, TF1 UHD et M6 UHD. Canal+ prévoit lui aussi de passer quelques programmes en 4K. La présence de M6 et TF1 en 4K était temporaire, dans le cadre de l’Euro 2016 de football puisque certains matchs sont retransmis en direct et en 4K, à l’image des deux demi-finales, mais aussi de la finale France – Portugal.

Orange TV Livebox 4 (4 sur 7)

 

Euro 2016 : 12 caméras 4K par match

Pour rappel, la 4K / UHD permet d’afficher des images dans une définition quatre fois supérieure à la Full HD : 3840 x 2160 pixels contre 1920 x 1080 pixels. Ce n’est pas la première fois que nous testons la 4K, mais c’est bien la première fois que nous assistons à une retransmission en live d’un flux 4K à la télévision. Pour les plus curieux, l’UEFA dispose de 12 caméras 4K dans chaque stade de la compétition contre plus de 40 caméras Full HD. Cela signifie que les matchs retransmis en 4K disposeront de moins d’angles de caméra que les matchs diffusés en Full HD. D’ailleurs, les commentaires sont différents de la chaîne Full HD qui retransmet le match (TF1 HD ou M6 HD) puisque la réalisation vidéo n’est pas la même.

euromedia

Des images très nettes

Alors en pratique, ça donne quoi ? Nous avons comparé, à l’oeil nu, les images retransmises en 4K des images retransmis en Full HD sur la Livebox 4. Précisons que TF1 et M6 sont aussi diffusées en HD+ sur la Livebox, ce qui promet un débit d’environ 10 Mbps contre la moitié en Full HD classique et sur la TNT. On reste en dessous de la qualité du câble et du satellite qui peuvent grimper à environ 15 Mbps. Pour rappel, plus la bande passante est élevée, moins l’image souffre d’artefact de compression. En 4K, Orange annonce utiliser une bande passante comprise entre 15 et 30 Mbps vers les Livebox pour les matchs en 4K contre 100 Mbps pour le flux reçu dans les datacenters d’Orange depuis les stades.

Orange TV Livebox 4 (1 sur 7)

Les demi-finales en 4K étaient absolument magnifiques. On s’habitue très rapidement à la définition UHD, mais les premières minutes sont troublantes puisque tout paraît beaucoup trop net et on a l’impression d’être sur le terrain. Les maillots des joueurs sont nets, on distingue les coutures, le textile utilisé. Dans les tribunes, les spectateurs sont eux aussi nets et on s’amuse à chercher le moindre détail et à tenter de lire le contenu des badges. Les visages sont aussi très détaillés et on distingue très nettement les pores de la peau. On gagne donc clairement en qualité d’image.

 

L’intérêt de la 4K

Et sportivement, qu’est-ce qu’on y gagne à regarder un match en 4K ? Honnêtement, pas grand-chose. Certes, on distingue un peu mieux les noms des joueurs sur les maillots ou les brindilles d’herbes. Mais la définition Full HD est déjà largement suffisante pour regarder un match de football. La 4K apporte un confort indéniable, et il est tout de même difficile – du moins sur un écran 55 pouces – de revenir sur le match en version Full HD. Pour les possesseurs d’un écran d’une taille supérieure à 55 pouces (et on pense notamment aux écrans géants lors de la retransmission dans les bars), la question de l’utilisation de la 4K lors des matchs ne se pose pas, puisque ces grands écrans gagnent encore plus à passer à une définition supérieure.

 

Pour aller plus loin en 4K

Nous avons également profité de la chaîne Ultra Nature qui propose des documentaires nature et animalier en 4K / UHD. Le résultat est là aussi vraiment très propre. Pour s’amuser, nous avons lancé quelques démonstrations technologiques en 4K sur des clefs USB. La qualité d’image est sidérante, au-delà de tout ce qu’on a pu voir jusqu’à présent, mais au prix d’une bande passante trop élevée pour être apporter par l’ADSL puisque 2 minutes de vidéo pèsent… 1,12 Go !

Orange TV Livebox 4 (2 sur 2)

L’interface de la Livebox TV 4

On ne peut pas tester la Livebox TV 4 sans passer à côté de la nouvelle interface imaginée par Orange et dénommée Polaris. L’interface a totalement été revue par rapport aux anciennes Livebox et on trouve une interface flat avec des gros carrés pour chaque fonction. Une interface claire et ergonomique que l’on trouve vraiment pratique. L’interface est d’ailleurs fluide, et on peut avoir accès rapidement à différentes fonctionnalités : la TV en direct, la TV à la demande, Netflix ainsi que les vidéos à la demande, que ce soit avec les services Orange mais également d’autres services comme Canal Play par exemple. Le décodeur intègre aussi un disque dur de 500 Go, limité logiciellement à 450 Go, sur lequel il est possible d’enregistrer (et de programmer) une chaîne tout en regardant une autre chaîne.

Orange TV Livebox 4 (1 sur 2)

On se demande toutefois où sont passées les fonctionnalités de reconnaissance vocale et faciale qui ont été annoncées lors de la présentation de la box. Il faudra en fait attendre leur apparition par l’intermédiaire d’applications mobiles. Pourquoi pas, mais on aurait préféré trouver un microphone sur la télécommande pour les recherches vocales. Précisons que le décodeur intègre un ventilateur qui se met parfois en marche, mais il est parfaitement silencieux. Un rapide mot sur les capacités média center : le décodeur permet de lire des vidéos stockées sur une clef USB et non pas des vidéos qu’on pourrait déposer sur le disque dur du décodeur. Pour lire des vidéos qui sont stockées sur le disque dur du modem (qui joue alors le rôle de NAS), il faut passer par le cloud d’Orange. Le cloud est plutôt pratique puisqu’il est simple d’accéder aux fichiers stockés sur le NAS à distance, grâce à une application Android et iOS.

 

Notre avis

Orange propose avec la Livebox 4 un nouveau couple modem – décodeur très intéressant et qui devrait plaire à tous les clients qui viennent des anciennes box. En revanche, l’arrivée de la Livebox 4 ne se fait pas sans encombre puisque le prix de certains abonnements est en hausse et l’option OCS n’est plus offerte même avec les abonnements les plus chers. Orange propose tout de même des promotions pour le lancement de la Livebox 4 qui la rend plus attrayante.