Ceci est une traduction de la prise en main réalisée par nos confrères de BGR disponible ici, agrémentée de commentaires de notre part :

droid_1

Si vous êtes un « veilleur » concernant le Motorola Droid, vous avez sûrement visiter régulièrement (très régulièrement même ?) le site de BGR ces dernières semaines (et FrAndroid aussi !). Nous avons reçu le Motorola Droid et, malgré que ce produit ne soit pas le Droid final, il y est relativement proche et nous pensons qu’il peut faire l’objet d’une prise en main. Nous tenons tout de même à vous rappeler que ce produit n’est peut-être pas celui qui sera commercialisé et que beaucoup de choses peuvent changer. C’est parti pour ce mini-test !

PPS : Je tiens juste à ajouter que c’est un téléphone Google Experience. Verizon, en principe, ne touchera pas du tout à ce téléphone. Le GPS est 100% libre, avec le wi-fi, l’Android-Market etc….

droid2

Hardware / Qualité des composants :

Le Motorola Droid sera le plus avancé, en terme de matériel, de tous les téléphones Android actuellement sur le marché. Tout comme du point de vue logiciel, qui est le premier à accueillir Android 2.0. Mais nous reviendrons sur cela un peu plus tard dans l’article.
Il possède :

  • un processeur Texas Instrument OMAP 3430 cadencé à 550MHz

  • un GPU (processeur graphique) PowerVR

  • 256MB de RAM

  • CDMA Rev A.(?)

  • Wifi

  • GPS

  • Magnétomètre digital

  • Accéléromètre

  • Capteur de proximité

  • Caméra 5 megapixel avec flash dual-LED

  • LED de notification

  • 4 bouttons de navigation tactiles

  • Un clavier Qwerty slidable

  • Prise jack 3.5mm

  • Port MicroUSB

L’année dernière , les fiches techniques des produits ne signifiaient pas grand chose pour les gens.

Mais ce qui actuellement est assez amusant, c’est que les téléphones sous Android ont bien trop souvent un processeur trop faible que l’on peut observer sur la fiche technique du téléphone. Alors que le Motorola Droid renverse complètement la donne.

Nous aimons la qualité de finition de ce téléphone. Le métal, et le fait qu’il soit un peu lourd, ça vous donne un côté rassurant que vous n’avez pas chez les autres mobiles plus légers, plus petits et moins chers. C’est quasiment l’opposé du Motorola CLIQ (le dext en France) en terme de « forme factor » et prise en main. Réellement solide et réalisé très proprement. Le slider n’est pas complètement assisté, mais quand vous poussez vers le haut autour du magnifique écran, vous obtenez un retour satisfaisant. Il fait la même chose quand vous le refermez.

droid3

Beaucoup plus carré que le Motorola Dext

Ecran:

C’est le plus large écran que nous ayons rencontré, et c’est vraiment incroyable. Sur les HTC Desire/Predator/Your, il y a aussi les boutons de navigation tactiles, comme sur le Droid. Nous avons un retour synaptique (une vibration) lors de l’appui sur un des boutons, et cela ne nous dérange pas du tout.

Est-ce que nous aurions préféré des boutons physiques, et non tactiles ? Oui, surement, mais ces boutons sont bien conçus et nous n’avons actuellement eu aucun problèmes avec ces derniers.

droid4

Dommage, les touches ne sont pas en relief comme sur certains claviers AZERTY (Nokia E71 par exemple)

Clavier :

Il est meilleur que ce que nous pensions, mais il n’est pas parfait. Comme cela a déjà été discuté, le téléphone que nous avons a 2 touches vides. On ne peut pas les presser, donc ça ne sert à rien d’écrire quelque chose dessus pour les remplacer en touche, elles sont justes plates. Nous pensions que c’était parce que cette version n’était pas la finale, mais il semblerait que du côté du clavier, ça le soit. Que vous l’aimiez ou non, le design de ce clavier est le dernier et ça sera avec ce dernier que votre téléphone sera commercialisé chez Verizon.

Les gens se sont demandés pourquoi Motorola n’a pas réalisé un téléphone sans clavier. Nous répondons : il l’ont déjà fait. Cependant, nous aimons le clavier du Droid et nous savons que ce type de claviers a des aficionados (les amateurs du HTC Dream).

Le pad directionnel à droite est un peu bizarre au début, mais cela n’empêche pas une frappe fluide, même s’il n’y a pas de rétroaction tactile qui le rendrait parfait. Ce qui est un peu ennuyeux, c’est le rapprochement entre une touche et l’autre, mais nous avons été capables d’écrire des e-mails, du texte, de manière très efficace après quelques minutes d’utilisation.

Ça n’est pas le meilleur, mais il n’est pas mauvais non plus, et il est clairement plus performant que le clavier du G1 (HTC Dream).

Et … ah oui, beaucoup de gens se demandent, et nous ne comprenons pas pourquoi vous ne l’assumez pas, mais il est tout à fait possible d’utiliser le clavier aussi bien en mode paysage qu’en mode portrait.

droid5

Appels téléphoniques / Qualité des appels / Haut parleur :

Le son du Droid est relativement bon. Les appels sur le réseau Verizon sonnent clairs, et l’application du téléphone gérant cela est bien réalisée. Le pavé numérique est standard et si vous avez déjà utilisé un téléphone Android, vous vous y retrouverez facilement.

Google Voice fonctionne parfaitement ! C’est surement ce que nous préférons le plus à ce sujet . Numéro composé. Appel en cours.

droid6

OS :

Ah…Android 2.0. Nous l’avons détaillé un peu, mais nous pouvons certainement l’explorer un peu plus pour vous … Personnellement, je n’ai jamais aimé Android 1.0. En fait, ce n’est pas complètement vrai. Je l’ai aimé, mais je ne crois pas qu’il soit le système d’exploitation que nous attendions. Il n’était pas raffiné, il n’était pas fluide, il a offert des fonctionnalités très basiques (ça n’est pas une bonne façon de commencer). Que s’est-il passé entre Android 1.0 et 2.0 ? Beaucoup de fonctionnalités manquantes ont été ajoutées, l’interface utilisateur a été retravaillé, et il est bien plus rapide.

Le support de Microsoft Exchange natif est notre nouvelle fonctionnalité favorite, mais nous sommes sûrs que les gens apprécieront la boite de réception email unifiée, les commandes vocales / recherche, la nouvelle version de Google Maps, un meilleur support multimédia, un nouveau navigateur, etc… Une fois que vous aurez eu la chance d’utiliser Android 2.0 sur n’importe quel téléphone, que ce soit HTC, Motorola ou Samsung, nous pensons que vous allez l’adopter.

Commentaire de FrAndroid : Motorola a déjà abandonné MotoBlur (la home conçu pour le Dext – Cliq), car Android 2.0 intègre par défaut les fonctions de réseaux sociaux.

droid7

Batterie :

Cela pourrait surprendre beaucoup de monde, mais le Motorola Droid possède la meilleure autonomie parmi tous les téléphones android que nous ayons testé. Elle bat largement celle du Cliq. En utilisant simultanément le push Microsoft Exchange en continu, l’application facebook ainsi que les services google (Gmail, contacts …), nous n’avons eu aucun problèmes d’autonomie durant toute la journée. Même si le Bluetooth et le wifi étaient désactivés, la batterie a quand même tenue. De plus, cette dernière est inter-changeable (amovible). Récemment, Motorola a fait une « boulette » en laissant les caractéristiques sur leur site web : 6.5 heures d’utilisation continue (Téléphone + Mail + Web, sans rien d’autre, en continue), ou 270 heures en veille.

Accessoires :

Il existe un accessoire très intéressant qui, nous dit-on, sera disponible au lancement du téléphone : Une station de chargement / multimédia (comme le dock d’Archos). Ainsi, il transforme votre téléphone en un réveil, affichage météo, lecteur de musiques en utilisant un support magnétique permettant de contrôler et lancer l’application désirée.

droid8

Ce mode semble être une fonction du Droid, est-il présent sur Android 2.0 nativement ?

Conclusion :

Vous savez comment nous sommes chez BGR. Nous n’avons pas notre langue dans notre poche. Ainsi, si le produit est mauvais : nous le signalons. Le Motorola CLIQ fut une grande déception, personnellement. Mais heureusement, le Droid rattrape le coup chez Motorola. Bien évidemment, il y a beaucoup d’excitation car c’est le premier smartphone sous Android 2.0 que j’ai pu utiliser. Passez l’effet « Wahou! », le Motorola Droid est puissant. Concernant la campagne de publicité de Verizon opposant le Droid à l’Iphone : on s’en moque. Le Motorola n’est pas un concurrent de l’iPhone car rien pour l’instant n’est concurrent de l’iPhone. Et tout le monde peut participer au développement du smartphone. Donc est-ce que le Motorola Droid sera un franc succès ? Nous pensons que oui. Il dépassera les ventes du BlackBerry, de Windows Mobile et détruira surement les ventes du Palm Pre. Avez-vous remarquez que Verizon n’a toujours pas annoncé le BlackBerry Storm2 ?

Nous avons vraiment apprécié le Motorola Droid et nous pensons que vous allez l’aimer. Ce n’est pas aussi intuitif qu’un iPhone et un peu plus compliqué que le BlackBerry, mais si vous êtes partant pour relever le défi, alors le Droid répondra présent.