Lors du MWC 2011 qui avait lieu à Barcelone, nous avions rencontré Fiede Schielmoeller responsable de la société Sonos, qui propose une solution matérielle et logicielle permettant la diffusion de musiques depuis un réseau ou internet.
La partie matérielle de bonne qualité et d’un style vraiment classe, se fera discrète en noir ou blanc, tout en diffusant une puissance et une qualité de son très satisfaisantes. Nous avons pu tester deux Sonos Player S5 reliés entre eux sans fil par un ZoneBridge (gamme complète en fin d’article). En effet, la solution autorise l’utilisation de plusieurs players (zones) pour écouter une même source musicale ou différentes sources sur chacune d’elle. Pour profiter du fonctionnement utilisant de multiples caissons, il vous sera nécessaire de brancher au moins un S5 (ou tout autre produit Sonos) sur votre routeur (via des cables ethernet).

 

Chaque zone est reliée à Internet, soit directement branchée par un cable éthernet (bien que vous puissiez utiliser la solution sans vous connecter sur Internet, juste pour diffuser la musique disponible sur un ordinateur de votre réseau par exemple), ou soit via WiFi et un module complémentaire, comme le Sonos Bridge (qui lui-même sera connecté à Internet par câble ethernet). Le Sonos Bridge apporte une fonctionnalité très intéressante : seul connecté à Internet vous pourrez “dispatcher” à travers toutes les pièces la solution vers vos différentes zones. Vous pourrez grâce à Sonos mettre en place jusqu’à 32 zones sur un même réseau, sans pour autant saturer le réseau : un seul flux étant diffusé sur le réseau pour l’ensemble des zones actives.

Le Sonos S5 est fourni avec une documentation ainsi qu’un CD contenant documentation et logiciels pour PC et Mac. Notre version PC n’a malheureusement pas trouvé autre chose que le ZonBridge sous Windows Seven. Cependant, après un contact au support et la réinstallation du logiciel, tout a bien fonctionné. Il est également livré avec un câble réseau de 2 mètres, un câble jack 3,5mm pour éventuellement brancher un périphérique sur le S5 via l’entrée Line In et le câble d’alimentation. Côté accoustique, le S5 dispose d’une amplification (dont les détails ne sont pas indiqués) et de 5 haut parleurs : 2 tweeters, 2 médiums et 1 haut parleur grave.

Pour contrôler cet ensemble audio (zone + éventuellement bridge), vous devrez disposer d’au moins une solution suivante :
– une commande vendue séparemment (Sonos Controller 200)
– un logiciel sur son PC (Windows/Mac)
– un logiciel iPhone
– un logiciel Android

Video de démonstration : http://www.sonos.com/demo/s5/demo.aspx

Le logiciel Android était en démonstration au MWC et était annoncé pour le mois de mars. Il n’est apparu sur l’Android Market que depuis la fin du mois d’avril. Auparavant il existait d’autres logiciels Android, non officiels et beaucoup plus restrictifs que la version officielle et gratuite.

Depuis votre logiciel de contrôle, vous pourrez configurer chacun de vos modules matériels mais également disposer des sources audio suivantes :
– Spotify (en disposant d’un abonnement adéquat)
– LastFM
– Deezer

– iTunes
– Napster
– une librairie de radios ou de podcast accessible par le service Sonos (gratuit)
– l’ensemble des fichiers audio disponible sur un disque partagéOn regrettera l’impossibilité de pouvoir écouter les musiques enregistrées sur son propre smartphone.Nous avons principalement utilisé le service radio, Deezer et le disque partagé. Dans l’ensemble, la solution est vraiment très pratique et riche en contenus. Pour Deezer nous avons constaté que les albums que vous auriez pu enregistrer directement depuis votre compte web ne sont malheureusement pas accessibles depuis l’application Sonos, qui vous donnera par contre accès à l’ensemble de vos listes préenregistrées. De même, les listes que vous auriez enregistrées depuis l’application Sonos ne sont pas disponibles sur le site Deezer.

A l’écoute on peut dire que la qualité sonore est bien présente. Il s’agit d’un vrai système audio et non d’une simple enceinte de “geek”. Vous pourrez également modifier les paramètres d’écoute (graves, aiguës) depuis un des contrôleurs cités précédemment. Enfin, les morceaux s’enchainent les uns après les autres sans avoir à attendre quelques secondes (ce qui n’est pas le cas lorsqu’on initie une liste ou une radio présente sur Internet de l’ordre de 5 secondes grand maxium).

Maintenant l’application Android est vraiment très jolie et reprend l’interface graphique iPhone tout en adaptant son ergonomie à Android. L’application requiert une connexion Wifi sur le réseau disposant des modules Sonos. Au premier lancement de l’application, il vous est demandé de procéder à la synchronisation permettant à l’application de détecter les composants disponibles sur le réseau (la procédure est la même que celle disponible sur PC ou iPhone : il suffit d’activer chaque module en mode synchronisation). Vous pourrez alors retrouver toutes les fonctionnalités : nommage des modules, égalisation, volume…

Vous pourrez alors pour chaque module y envoyer la musique de votre choix.

Logitech propose une solution équivalente (SqueezeBox) mais limitée à moins de 10 zones, surchargeant le réseau et ne proposant pas de solution de contrôle par Android, ce qui était important de souligner.

La solution bien qu’un peu chère mérite d’offrir une solution audio multipièce sans fil de qualité et contrôlable depuis son smartphone.

L’application est distribuée gratuitement sur l’Android Market.

Tarif des modules :
ZonePlayer S5 (service Sonos+ ampli + enceinte) : 399€
ZonePlayer 120 (service Sonos + amplificateur) : 499€ (à brancher sur vos enceintes)
ZonePlayer 90 : (service Sonos) : 349€ (à brancher sur un système amplifié)

ZoneBridge : 99€ requis pour réunir plusieurs ZonePlayer

Site du constructeur : http://www.sonos.com/