Razer est venu présenter à l’IFA son nouveau Hacker Development Kit 1.3, son casque de réalité virtuelle open source. Cette nouvelle version est dotée d’optiques améliorées par rapport à la version 1.3 avec notamment la possibilité de régler la position des lentilles pour adapter le casque à la vue de tous. Nous avons pu prendre en main le casque quelques minutes sur le stand de la marque à l’IFA.

Razer OSVR (1 sur 1)

Razer a présenté son Hacker Development Kit en version 1.3 au début du mois. L’entreprise américaine a donc profité de l’IFA pour présenter officiellement cette nouvelle version de son casque de réalité virtuelle au public. Malheureusement, Razer n’avait pas prévu une démonstration aussi poussée qu’au CES durant laquelle on avait pu créer des boules de flammes et de glace, comme certains X-Men. Ici, Razer s’est contenté de relier le Hacker Development Kit 1.3 à un ordinateur qui faisait tourner une démonstration automobile futuriste dans laquelle on prenait place au sein d’une voiture, accrochée sur des genres de rails. Il suffisait alors d’accélérer, de se déplacer horizontalement autour d’un tube et de profiter du paysage en tournant la tête.

La qualité d’affichage est à peu de chose près la même que sur la version 1.2 puisqu’on trouve un écran 5,5 pouces OLED d’une définition Full HD (1080p) se qui se révèle un peu trop juste pour ne pas apercevoir la grille de pixels. Ce n’est pas rédhibitoire, mais il serait temps que Razer passe à l’étape suivante : le QHD. Toutefois, pour tenter d’entrer dans l’univers de la réalité virtuelle, le Full HD est déjà une bonne base, mais sur des détails comme des panneaux avec des écritures, la Full HD empêche de se sentir vraiment dans un monde parallèle. L’écran étant de type OLED, il dispose d’une latence d’affichage extrêmement faible (bien plus que les LCD) afin de profiter d’une image nette. Sur cette démonstration, Razer n’avait pas le module Leap Motion (puisque c’est une option) et il fallait donc se contenter du tracking à 360°. On est donc encore loin d’un Project Morpheus de Sony qu’on a également pu tester à l’IFA ou du Vive de HTC passé entre nos mains en juin dernier.

 

Un tarif abordable pour tester la réalité virtuelle

La version 1.3 permet de régler les lentilles afin de les adapter à la vue des utilisateurs pour permettre aux porteurs de lunettes de les enlever avant d’enfiler le casque. Cerise sur le gâteau : il est possible de régler individuellement chaque lentille. Cette nouvelle  version n’est donc pas une révolution, mais une évolution en douceur par rapport au précédent modèle. Il servira ainsi principalement aux développeurs et bidouilleurs qui veulent tester la réalité virtuelle à moindres frais puisque le casque sera disponible en précommande à partir du 1er octobre prochain pour un tarif de 299 dollars, soit environ 270 euros. Rappelons également que Razer est l’un des deux créateurs du projet OSVR, un environnement logiciel et matériel open source compatible notamment avec Android.