Après son annonce au CES 2018 en début d’année, nous avons pu prendre en main le Dell XPS 15 2-en-1.

La gamme Dell XPS est historiquement une gamme d’ultraportables fins et performants. Depuis 2017, la marque américaine a changé son fusil d’épaule devant la monté en popularité des ordinateurs convertibles et tablettes. Dell propose donc une gamme XPS 2-en-1 avec un modèle 13 pouces, et une nouvelle version en 15 pouces que nous avons pu prendre en main.

Fiche technique

CaractéristiquesDell XPS 15 2-en-1 (2018)
Écran15,6 pouces IPS tactile InfinityEdge Full HD ou UHD 4K
ProcesseurIntel Core i5-8305G ou Intel Core i7-8705G
Puce graphiqueAMD Radeon RX Vega 870 avec 4 Go de mémoire HMB2
RAM8 ou 16 Go DDR4
Stockage256, 512 ou 1024 Go sur SSD PCIe
Connectique2 USB Type-C Thunderbolt 3 (DisplayPort et alimentation), 2 USB Type-C USB 3.1 (DisplayPort et alimentation), 1 lecteur de micro SD, 1 jack
BiométrieReconnaissance faciale et lecteur d'empreinte
Wi-FiKiller 1435 802.11 b/g/n/ac 2x2
Bluetooth4.1
Batterie75 Wh
Dimensions354 mm x 235 mm x 9-16 mm
Poids2 kg
Prixà partir de 1799 euros

Convertible King Size

Le Dell XPS 15 2-en-1 est un ultraportable pouvant se transformer en tablette, en faisant tourner le clavier sous l’écran. Même avec un écran bord à bord, une dalle tactile de 15 pouces 16:9, c’est plutôt encombrant.

Avec 2 kg sur la balance, n’espérez pas utiliser ce XPS comme une tablette conventionnelle. Il s’agit plutôt de pouvoir la poser sur ses genoux et lire un site web comme on lit un magazine.

La charnière est ajustable et la machine peut donc se placer dans plusieurs positions différentes, comme un chevalet par exemple.

Lecteur d’empreinte, reconnaissance faciale ou les deux

La reconnaissance biométrique continue de se généraliser sur ordinateur. Elle permet de s’identifier facilement sur la machine, ou sur le web, sans rentrer son mot de passe.

Les fabricants proposent souvent soit des machines avec un lecteur d’empreintes, soit des machines avec une caméra capable de faire de la reconnaissance faciale.

Dell ne vous forcera pas à faire un choix, les deux solutions sont intégrées à la machine. Le capteur d’empreintes est intelligemment placé sur le bouton d’alimentation de la machine.

Un clavier pas borderless du tout

Depuis plusieurs années, Dell intègre de sublimes écrans bord à bord à ses machines. Cela permet d’avoir un Dell XPS avec un écran de 15 pouces dans un châssis de machine disposant habituellement d’un écran 13 ou 14 pouces.

On aimerait que le constructeur applique le même raisonnement au clavier. Ce qui était légèrement problématique sur le XPS 13 devient carrément ridicule sur le XPS 15 : le clavier semble perdu au milieu de larges bordures.

Les touches sont suffisamment grandes pour ne pas faire trop d’efforts, mais on aurait aimé beaucoup plus de confort sur un appareil 15 pouces.

Connectique nouvelle génération

Comme le nouveau Dell XPS 13, le XPS 15 2-en-1 troque une connectique classique pour des ports de nouvelle génération plus modernes, mais moins universels.

La machine propose un port jack et 2 ports USB Type-C sur la tranche droite qui prennent en charge l’USB 3.1, la recharge et le DisplayPort. Sur la tranche gauche on retrouve 2 ports USB Type-C Thunderbolt 3 et un lecteur de carte micro SD.

Dell fait donc l’impasse sur le port USB Type-A historique que l’on retrouve pourtant sur une majorité de périphériques, mais aussi sur le port HDMI ou DisplayPort natif. Il faudra jouer avec des adaptateurs pour brancher un écran, une imprimante ou une souris.

Du jeu accessible dans un petit châssis

Le Dell XPS 15 2-en-1 est l’une des premières machines à intégrer la nouvelle plateforme Intel composée d’un processeur Core i5 ou i7 et d’une puce graphique AMD Radeon RX Vega.

Difficile d’avoir une idée concrète des capacités de la machine sur ce point lors d’une prise en main, mais sur le papier, cet ordinateur devrait être capable de faire tourner de façon fluide des jeux plutôt sophistiqués comme The Witcher 3, Fortnite ou Overwatch. Des jeux qui sont habituellement inaccessibles sur les ultraportables.

Premier essai concluant

Après une petite session de prise en main, le Dell XPS 15 2-en-1 est prometteur. Le constructeur semble être parvenu à intégrer la possibilité de transformer sa machine en tablette sans toucher à ce qui faisait la force de la machine : sa fiche technique, misant sur la performance, et son design.

Le test de l’appareil permettra d’éprouver deux éléments très importants et absents de cette prise en main : l’autonomie de la machine, et ses performances en pratique.