Dans les allées du CES 2016, nous sommes tombés sur le fabricant 3DRobotics qui présentait son Solo, un drone qui devrait pouvoir concurrencer l’hexacoptère Hexo+ grâce à la possibilité de réaliser facilement de jolis plans vidéo.

3DR Solo

Solo, le nouveau drone de 3DRobotics était présenté dans les couloirs du CES. À l’image du drone Hexo+ des Français Squadrone System, le Solo est capable de voler en toute autonomie pour réaliser des plans vidéo de qualité. On trouve ainsi un mode follow-me, un mode orbite, mais aussi un mode cablecam pour simuler les caméras au sein des stades ainsi qu’un mode capable de réaliser un selfie (ou dronie). Le solo n’embarque pas de caméra, et il faut donc y connecter une GoPro, qui sera entièrement pilotable depuis la télécommande via une application dédiée. Le drone intègre une nacelle stabilisée sur trois axes.

La télécommande est un véritable plus par rapport au drone Hexo+ qui se contente, quant à lui, d’effectuer des vols autonomes sans possibilité de pilotage manuel. Le revers de la médaille, c’est que les modes autonomes du Solo ne sont pas aussi poussés que ceux de l’Hexo+ puisque ce dernier dispose de nombreux paramètres de prise de vue accessibles par l’utilisateur. Toutefois, la télécommande du Solo est très pratique avec notamment la présence d’un écran pour afficher les informations de télémétrie.

white-front-above-1_copy

Le Solo est déjà disponible en France pour environ 1 300 euros, soit un tarif quasiment similaire à l’Hexo+ vendu 1 349 dollars. Nous avons eu l’occasion de croiser le modèle final de ce dernier lors du CES et les finitions nous ont semblé un peu légères pour le prix demandé. Le drone est toutefois capable de réaliser de superbes prises de vue sans grandes connaissances techniques grâce à ses algorithmes efficaces.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid